L’efficacité des hackers éthiques s’observe en minutes

Récemment, la société spécialisée dans la mise en relation des sociétés et hackers éthiques, connue sous le nom de HackerOne a récemment mis à la disposition du grand public son rapport portant sur les dernières tendances de l’hacking éthique ainsi que son impact direct dans le monde des entreprises. Il est intitulé : « Hacker-Powered Security Report 2020 ».

Cet article va aussi vous intéresser : La start-up HackerOne fait une levée de fonds

Selon ce rapport, les pirates informatiques appelés hackers éthiques ont détecté en 1 ans, plus de 180 000 failles de sécurité. Un chiffre qui s’est multiplié par deux au regard de l’année précédente. Cela représente en moyenne un tiers de toutes les vulnérabilités qui ont été découverte par les hackers éthiques depuis le lancement de HackerOne. Ce qui confirme clairement que les grandes entreprises commencent à s’intéresser de plus en plus à la question de la sécurité collaborative.  Et cela se comprend très bien.

En effet avec la pandémie en coronavirus, la cybersécurité es devenue un aspect très essentiel du développement de l’entreprise. Une grande partie des organisations à travers le monde, soit 36 % de celles qui ont été interrogées admis avoir accéléré leurs initiatives dans le secteur de l’informatique et des nouvelles technologies. Ce qui est bien évidemment a fait apparaître plus de vulnérabilités dans les systèmes et programmes informatiques.

Par ailleurs, 30 % des organisations ont aussi confirmé qu’elles avaient observées une nette augmentation des attaques informatiques. De leur côté, le spécialiste de la sécurité en signaler 28 % de failles de sécurité logicielles en plus par mois. Et ce qui est de nature à préoccuper grandement les responsables des sécurités des systèmes d’information qui ne manque pas de le signaler. L’impact des attaques informatiques qui ne cesse de se multiplier. 64 % d’entre eux ont estimé que leur organisation et beaucoup plus exposés aux cyber menaces. 30 % des responsables de sécurité de système d’information ont exprimé encore plus leurs inquiétudes lorsque leur équipe a été réduit de près d’un quart ou lorsque le budget alloué à la sécurité informatique a été réduit de son côté.

« Réduction de budget et de personnel, augmentation des cyberattaques et efforts menés pour soutenir le télétravail ont clairement mis une pression inédite sur les équipes de sécurité », a souligné le PDG de HackerOne, Marten Mickos. « De plus, la nécessité de développer de nouvelles solutions pour s’adapter au nouveau monde créé inévitablement de nouvelles vulnérabilités. Avec une surface d’attaque qui évolue rapidement, les approches traditionnelles de la sécurité ne sont plus suffisantes. Il est temps de trouver des solutions réellement efficaces et agiles » ajoute ce dernier.

Dans l’ensemble, on peut retenir de rapport d’hacker One « Hacker-Powered Security Report » ces points importants :

– Environ 44,75 millions de dollars américains ont été versés en guise de prime de recherche de vulnérabilité aux hackers éthiques en une année seulement par HackerOne. En Europe il a été observé une augmentation de près de 86 %.

– La société HackerOne a versé près de 100 millions de dollars en guise de prime de recherche de bug au hackers éthiques ;

– Dans le top 10 des pays verset le plus de prime de recherche de bug, la France on se fraye une place avec un total de 1 223 231 dollars de primes versées sur l’année précédente ;

– Les hackers éthiques en France ont vu leurs revenus triplés en seulement 1 an soit une augmentation de près de 297 pourcents ;

– La prime moyenne versée pour la détection d’une faille de sécurité critique est de 3 650 dollars, ce qui constitue une augmentation d’environ 8 % par rapport à l’année précédente ;

– La prime individuelle proposée par HackerOne s’élève à 100 000 dollars ;

– Le gain annuel d’un hacker éthique s’évalue en moyenne à hauteur de 89 732 dollars ;

– Plus de 50 hackers ont réussi à gagner en 2019 près 100 000 dollars grâce aux programmes de recherche de bug ;

– HackerOne est composé aujourd’hui d’une communauté de prêt de 830 000 hackers éthiques. Ces derniers auraient engrangé depuis le début plus de 100 millions de dollars en détectant et en signalant près de 565 000 failles de sécurité ;

– 9 hackers éthiques venant de 7 pays différents en réussi à engranger près de 1 millions de dollars à travers les activités via hacker One ;

– Les hackers ont fait don de près de 30 000 dollars au Fond de Réponse Solidaire covid-19 développé par l’Organisation mondiale de la santé, via le programme Hack For Good ;

– L’industrie du hardware et le secteur qui a connu une augmentation en un an, des programmes de recherche de bug, soit une hausse de 250 pourcents. Vient en seconde position celui des biens de consommation qui a connu une augmentation de 243 %. En troisième position celui de l’éducation et de la santé m avec 200 % et de la santé ;

« Avec la pandémie, nous sommes en quelque sorte tous devenus des hackers – challengeant le statu quo, testant de nouvelles méthodes de travail et repoussant nos limites. Nos rapports montrent que depuis le début de la pandémie, 30 % des organisations ont été plus enclines à collaborer avec des hackers. Avec des résultats concrets et un coût abordable, même les secteurs les plus traditionnels sont désormais prêts à se lancer dans l’aventure de la sécurité collaborative » signifie le PDG de HackerOne.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage