Les Français ont leurs données vendues sur le marché noir du Dark Web

Sur le Dark Web, il est possible de trouver en vente des données personnelles appartenant à plusieurs millions de Français en vente libre.

Le marché noir en pleine expansion qui a fait tous les pays du monde entier. Il est possible de s’acheter ces données entre 2 et 4 €.

Cet article va aussi vous intéresser : Malware : Le programme « Alien » capable de voler les mots de passe sur près de 226 applications présents sur le PlayStore

Peu importe ce que les sites internet promettent, que ce soit en terme de sécurité ou en terme de confidentialité, nos données personnelles lorsqu’elles sont collectées par ces derniers ne peut pas être véritablement à 100 % en sécurité. Et le pirate informatique nous le démontre constamment. Les fuites de données sont légions. Les cybercriminels se servent de toutes les informations personnelles pour initier plusieurs autres actes de cybermalveillance. Et cela peut non seulement nuire, mais cela nuit aussi. Que ce soit de manière individuelle ou générale.

Suite à une veille sur les réseaux du dark web, Zataz a découvert que des données personnelles appartement à plus de 1,4 millions de citoyen français, en majorité des clients de près de 200 sites internet, spécialisés dans le commerce en ligne. Des données qui sont vendues à hauteur de 2 € à 4 € selon la valeur de l’information.

« Nous entendons régulièrement parler des politiques de confidentialité des marques, liées à l’utilisation de nos données personnelles. Pourtant, il est difficile de comprendre réellement comment une cyberattaque, souvent synonyme de vol de données, peut nous nuire individuellement » précise le Service Veille Zataz.

La liste des données se présentent comme étant une des découvertes majeures en terme de fuites de données personnelles touchant les français. Aux mains de certains professionnels de la cybercriminalité, cela peut causer beaucoup de dégâts.  Car en effet, ces informations sont utilisables dans plusieurs cas d’attaques informatique. Que ce soit pour cibler une individuellement une personne, ou cibler une organisation en particulier. Concernant les informations qui se trouvent dans la liste, on peut trouver notamment les identités des personnes, soit des noms et les prénoms. On peut aussi trouver des dates de naissance, de l’adresse email, des adresses géographiques, des adresses postales, des numéros de téléphone etc.

Une telle découverte permet au grand public de savoir à quel point leurs données personnelles peuvent être monnayer et profiter financièrement à d’autres personnes. Et cela malheureusement à leur insu est souvent même à leur détriment. En effet que ce soit des entreprises légales ou des pirates informatiques, plusieurs personnes sont prêtes à investir de grosse somme pour accéder à ce genre d’information.

Les pirates informatiques qui ont réussi à collecter ces informations sont assez bon dans ce qu’ils font. On dira même que leurs compétences sont bien rodées. On pense notamment à l’utilisation massive de l’hameçonnage encore appelé le phishing. Cette technique qui permet aux pirates informatiques de pousser les internautes ou tous les utilisateurs de services numériques vers des plateformes web sous leur contrôle. Des plateformes qui prennent la forme de site internet légitimes habituellement visités par ces derniers. La personne piégée sera amenée à informer des champs d’information pour rentrer ses données personnelles.

C’est comme cela que les informations récupèrent alors ces des informations qui le revendent plus tard sur le marché noir. Il faut noter que le phishing le procédé phare utilisé par les cybercriminels. Presque tous les attaques informatiques commencent par une campagne de phishing. Ce qui démontre à quel point la technique quand bien même que l’on en est conscient. C’est d’ailleurs pour cela que Google à travers Gmail promet de bloquer 99 % des e-mails destinés aux phishing en utilisant l’intelligence artificielle. Mais la menace reste toujours prégnante. Et il y a encore beaucoup d’efforts à réaliser.

Parmi les sites internet dont on peut trouver les données de leur utilisateur sur le marché noir du dark web, nous avons :

– Private Sport Shop en première position avec plus de 95 000 visiteurs touchés ;

– Spartoo en seconde position avec ses 56 000 utilisateurs ;

– Zalando en troisième position avec 49 000 utilisateurs touché ;

La liste complète est consultable sur le site internet de Zataz.

Ce genre de de commerce des informations personnelles est très courant sur le dark web. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé aux utilisateurs des services numériques de toujours renforcer leur accès aux services qu’ils utilisent.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage