Les Mac et leurs problèmes de malware

Le procès de Apple contre Epic game continue toujours de battre à son plein.

Craig Federighi Le vice-président en charge de l’ingénierie logicielle, est celui qui a appelé à la barre pour être interrogé dans le cadre de la diligence judiciaire en cours entre les grandes entreprises américaines. Malheureusement dans son élan, en voulant protéger le système informatique, l’ingénieur descend le Mac.

Cet article va aussi vous intéresser : Le malware qui s’en prend au Mac. Que sait-on de lui exactement ?

Pour la société à la pomme, l’iPhone et son système d’exploitation IOS un moyen très important le pouvoir organiser les réponses et la sécurité informatique de manière optimisée.  « Les utilisateurs d’iPhone sont plus prompts à télécharger des applications que les utilisateurs de Mac ou de PC », affirme Craig Federighi . Selon ce dernier : « La mentalité il y a une app pour ça se traduit par une hausse des vecteurs d’attaque, ce d’autant qu’iOS représente une cible très populaire. ».

« Le Mac est un produit à succès et je l’aime énormément, mais il y a dix fois moins d’utilisateurs Mac que d’utilisateurs iOS », Souligne Federighi. « Ce qui donne à la louche une centaine de millions de Mac dans le monde. Pour les malandrins, iOS est donc un marché très attractif… », ajoute ce dernier.

Avec le système d’exploitation iOS, la société à la pomme avait l’intention de créer un produit beaucoup plus sécurisé que son concurrent direct Android. : « Dans la communauté de la sécurité informatique, il est reconnu qu’Android a un problème de malware qu’iOS est parvenu jusqu’à présent à éviter ». Et en croire l’ingénieur de Apple, le système d’exploitation de l’iPhone, et beaucoup plus sécurisé que celui utilisé par ces Macs : « Aujourd’hui, nous avons un niveau de malware sur Mac que nous ne trouvons pas acceptable ».

« Malheureusement, nous avons un problème de malware significativement plus important sur Mac », ajoute-t-il en prenant en illustration des données fournies en interne dans la société à la pomme.

À en croire ces dire, il faut s’attendre que ces derniers temps la société continue de durcir le côté sécuritaire de Mac OS.

La société de Cupertino explique sa position de fermer son système d’exploitation aux boutiques alternatives proposant des applications autres que l’AppStore par la menace logicielle persistante. Selon Apple, de quelle ouverture mettrait en danger son système d’exploitation et ses utilisateurs.

« Le Mac, c’est comme une voiture avec laquelle vous pouvez faire du hors piste et conduire où vous voulez. Si vous conduisez correctement et si vous obéissez au code de la route et si vous êtes très prudent, oui [un Mac c’est très bien]. Mais sinon, je connais des membres de ma famille qui ont eu des malwares sur leur Mac », explique le vice-président chargé du développement logiciel de Apple.

Pourtant il essaie quand même le rassurer : « Dans l’ensemble, je pense que le Mac peut être utilisé en toute sécurité ». Avec le système d’exploitation de l’iPhone tout est différent. « Nous avons été capable de créer quelque chose que même les enfants sont capables d’utiliser en toute sécurité. C’est vraiment un produit différent ».

Même si dans un sens on pourrait remarquer le fait que la d’utilisateurs de l’iPhone, par ricochet de IOS ne sont pas des enfants.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage