Nos comportements en matière de cybersécurité

La transformation numérique a connu un boost est cela et perceptible en tous sens.

Mais le problème, la numérisation croissante ne s’est pas combinée avec les bonnes attitudes qui vont avec. La conséquence immédiate a été l’ouverture vers une cybercriminalité beaucoup plus grandissante et plus fulgurante. C’est d’ailleurs ce qui a été mis en évidence lors du récente étude publiée par IBM sécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : Le comportement des sociétés face au rançongiciel

Le 15 mars le géant américain IBM mets la disposition du grand public le résultat d’une enquête en haut niveau international qui a porté sur les consommateurs et les pratiques en matière de sécurité informatique. On retient facilement à la lecture de rapport que :

– Les consommateurs du numérique ont ouvert en moyenne 15 nouveaux comptes en ligne depuis le début de la pandémie ;

– 82 % des consommateurs utilisent les mêmes mots de passe pour chaque compte ou pour plusieurs comptes à la fois ;

– 44 % ont déclaré qu’ils n’ont pas l’intention de désactiver c’est nouveau compte qu’ils ont déjà ouvert ;

– Avec la multiplication des nouveaux comptes, on assiste progressivement à l’épuisement des mots de passe ;

– La facilité d’utilisation pousse le consommateur à être négligent sur sa confidentialité et sur sa sécurité.

En plus des habitudes que le consommateur observe lors de l’utilisation des services numériques, il a été mis en évidence que les attentes principales de ces derniers résident dans la facilité d’accès et d’utilisation des outils du digital.

Par ailleurs il faut retenir de l’enquête de IBM que :

– 59 pourcents des adultes espèrent la possibilité de ne pas dépasser plus de 5 minutes dans la création de nouveaux comptes

– Généralement après 3 tentatives les consommateurs ont tendance à abandonner la création de compte

– 44 % de consommateurs en tendance à stocker les informations concernant leurs comptes en ligne sur leur mémoire de téléphone

– 32 % de consommateurs notent ces informations sur papier.

« Alors que la réutilisation des mots de passe est un problème croissant, l’ajout d’un facteur de vérification supplémentaire pour les transactions à haut risque peut contribuer à réduire le risque de compromission des comptes », peut-on mourir dans le rapport de IBM.

En outre, l’enquête à aussi préciser que 2 personnes sur 3 ont déjà utilisé l’authentification à multiples facteurs ces dernières semaines durant l’enquête et la semaine précédente enquête à travers le monde entier.

De plus il a été mentionné par le rapport que :

– 63 % des personnes sondée ont reconnu avoir utilisé les services de santé liés à la pandémie à coronavirus grâce à des outils digitaux.

– 39 % des consommateurs confirme avoir établir des engagements via ses outils digitaux

La bonne nouvelle à ce niveau c’est la réduction des barrières permettant l’entrée de nouveaux utilisateurs. « Alors que les prestataires de soins de santé se lancent dans la télémédecine, il sera de plus en plus important que leurs protocoles de sécurité soient conçus pour faire face à cette évolution », décrire la composition de l’enquête.

On a pu observer le développement de nouveaux identifiants numériques. On fait allusion entre haute au fin de pass sanitaire numérique. À ce sujet, 65 % des adultes interrogés affirme connaître les applications du nouveau concept ainsi que les raisons qui le justifient. Pour 76 % des personnes interrogées, si ces identifiants devenaient communément acceptables, ils seraient prêts à l’accepter de leur côté.

« Des mesures de sécurité et de protection de la vie privée doivent être mises en place pour contribuer à la protection contre la contrefaçon – faisant appel aux capacités des solutions blockchain pour vérifier ces informations d’identification et fournir la possibilité de les mettre à jour dans le cas où elles seraient compromises. », explique le rapport.

Alors ma question principale qui a été soulevée lors de l’enquête : l’adaptation de paysage sécuritaire des consommateurs vis-à-vis de leurs habitudes de consommation.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage