EDF vers la blockchain à travers Exaion

Exaion et une structure créé au sein même de EDF par des collaborateurs dont l’objectif est de fournir des solutions permettant au groupe Français d’exploiter l’ensemble de leurs ressources numériques en adéquation avec les réalités de la blockchain.

L’objectif de cette filiale de EDF est d’accroître la sécurité des différents infrastructures de l’Agence Française. Mais ces activités ne vont pas se limiter seulement à la fourniture de services pour EDF. Exaion pourra aussi travailler en collaboration avec d’autres entreprises qui présente le besoin d’utiliser la technologie de la blockchain. Selon le porte-parole de la filiale d’EDF, Exaion, l’objectif principal de la société sera de rendre plus facile l’accès des entreprises « à la puissance de traitement pour les applications exigeantes en ressources informatiques tout en limitant au maximum l’empreinte carbone nécessaire. »

Cet article va aussi vous intéresser : Attaque de Bouygues construction : 3 choses à savoir

Créée par des salariés d’une groupe français, Exaion voit le jour en début de l’année 2020 dans le cadre de l’intrapreneuriat. Les initiateurs de ce projet sont Fatih Balyeli le directeur général de la filiale et Laurent Bernou-mazars, le directeur technique. « Le système informatique d’Exaion est complètement indépendant de celui d’EDF, mais il a été pensé et construit en s’inspirant des meilleures pratiques du groupe et il bénéficie de ses services de cybersurveillance et du savoir-faire unique d’EDF sur la cybersécurité », indiquait alors Fatih Balyeli, co-fondateur de la société en notant cette précision : « les activités de cloud computing et de blockchain as a service s’appuient sur des infrastructures installées en France dans le datacenter d’EDF de niveau Tier 4 avec une redondance électrique et télécoms et des données dupliquées entre deux sites ».

L’offre de la filiale de EDF dans le domaine de la blockchain portera sur les problématiques liées à la traçabilité et à la sécurité perceptible dans différents secteurs d’activité. Dans cette perspective, toutes les entreprises qui souhaitent véritablement développer la traçabilité de leurs activités et services, pour alors se diriger vers l’infrastructure IT et le réseauproposé par Exaion. « Il y a trois niveaux en blockchain, la couche réseau, le niveau infrastructure, le plus sensible, où nous nous positionnons, et le niveau applicatif, c’est-à-dire les smart contracts eux-mêmes », Explique le co-fondateur de la start-up, Bayli. L’offre de la  start UP se fonde essentiellement sur le protocole de la blockchain ethereum. Mais dans certains cas il sera possible alors d’opter pour hyperledger ou autres. « Nous nous basons avant tout sur des cas d’usage métiers, dès lors qu’un partenaire souhaitera travailler sur un autre protocole de crypto-actif – il en existe plus de 1 500 avec des valeurs intrinsèques – celui-ci sera étudié par l’équipe éthique et conformité d’EDF pour établir sa finalité avant qu’il puisse être intégré dans notre dictionnaire de protocoles », nous a expliqué le Directeur Général de Exaion.

Mais au-delà de tout ça, l’objectif d’Exaion et d’apporter quelque chose de plus potable dans le secteur de la blockchain. À ce propos le directeur général, Fatih Balyeli déclara ceci : « Ce qui est important pour nous, c’est de professionnaliser le métier de la blockchain de manière à le rendre éco-responsable (…) Nous avons mis en place un cycle très vertueux avec une gestion active de l’énergie. Quand le réseau électrique est sous tension, nous nous retirons et nous avons créé tout un système de récupération de chaleur pour limiter l’empreinte carbone de l’activité de cloud computing et de blockchain (…) Sur le HPC, nous mettons en place une ingénierie électrique pour optimiser notre offre de service. Nous allons faire tourner nos machines sur des périodes de temps maximum de façon à pouvoir nous retirer du réseau lorsqu’il sera tendu ce qui sera répercuté dans les contrats par des tarifs plus avantageux. Sur les contrats que nous préparons, nous saurons quels mois et à quelles heures les clients pourront consommer ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage