Pass Sanitaire : le QR code du ministre Jean Castex piraté

La crise sanitaire causé par la maladie du covid-19 est loin d’être résorbée.

Pour cela, les gouvernements à travers le monde ont décidé d’imposer plusieurs mesures permettant de contrôler l’expansion du virus. Parmi ces mesures, il y a celui du Pass sanitaire.

Le pass sanitaire est un dispositif qui permet de contrôler la situation de citoyen par rapport à sa santé et par rapport à l’effectivité du vaccin contre la maladie à coronavirus. Cette situation sanitaire va définir l’autorisation à pouvoir accéder à certains endroits publics tels que les restaurants, les bars et même certains transports publics. Pour se faire, à chaque entrée de ces établissements, il doit être vérifier un QR code fourni par le pass sanitaire.

Cet article va aussi vous intéresser : Pass sanitaire : 2 méthodes pour se procurer un « vrai faux QR Code »

Ce QR code contient les informations relatives à la situation dont nous avons mentionné plus haut. Le 12 juillet dernier, le président français, Emmanuel Macron à l’instar de plusieurs des raisons à travers le monde, avait décidé de rendre obligatoire visage de pas sanitaire. Oui mesure bien évidemment qui ne fait pas l’unanimité jusqu’à présent. Face à la situation, les réfractaires au pass sanitaire ont décidé d’adopter plusieurs moyens pour se faire entendre ou pour contourner le dispositif.

Certains opter pour des marches et des manifestations publiques, d’autre part la vente et l’achat ou le partage de vrai faux pass sanitaire et ou encore par le partage de QR Code, qui est censé être personnelle, non transmissible c’est confidentiel. Par contre, d’autres ont décidé de se faire entendre autrement. En s’en prenant directement au QR code d’une personnalité publique. Celui du ministre Jean Castex pour interpeller.

Les faits déroulent le 18 septembre 2021, soit il y a 2 jours de cela. Un expert en cybersécurité, Mathis Hammel, publie sur son compte Twitter un message assez surprenant : « Game over, j’ai le QR code de vaccination du Premier ministre. Promis je l’ai obtenu de manière légale et je n’en ferai pas n’importe quoi, appelez-moi si vous voulez un coup de main en cybersécurité ».

Cela s’explique par une situation assez normalement anodine, mais significative pour la sécurité des QR Code. Le lundi 13 septembre 2021, le ministre Jean Castex avait présenté sont pas sanitaire aux agents de sécurité pour un contrôle de routine. Cette présentation a coïncidé avec la photographie qui était prise en ce moment et sur les lieux. Cette même photo qui a été distribué sur plusieurs sites d’informations et plusieurs médias à travers la France le monde.

Le problème avec cette photographie, ce qu’on pouvait voir le QR code du ministre.

Suite à sa publication, l’expert en cybersécurité Mathis Hammel a été contacté par le centre de gouvernement chargé de la veille de l’alerte et de la réponse face aux attaques informatiques le CERT qui lui a envoyé ce message : « Comme vous le proposez, nous souhaiterions échanger avec vous afin d’identifier l’origine de la fuite et savoir si d’autres personnes sont également concernées ». 48 heures après ce message poster en ligne, toutes les images de ministre où apparaissait le QR code ont été immédiatement supprimées sur le web.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage