Quand les employés reconnaissent ne pas toujours respectés les règles

« La grande difficulté avec le télétravail, c’est de bien séparer l’environnement professionnel de celui du personnel. » : indique Baptiste Robert à propos du télétravail.

Une grande partie des collaborateurs qui aujourd’hui travaillent à distance on nettement reconnu prendre des fois « des raccourcis en télétravail ». L’une des raisons qui pourrait expliquer se laisser aller et ce défaut de discipline dans certaines conditions, est cette explication donnée par Baptiste Robert, expert en cybersécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : Doit-on craindre la fin du télétravail et le retour en entreprise

L’environnement domestique influence grandement la concentration et le respect des règles nécessaires pour une cybersécurité optimale de travail correct. De ce fait, avec la distraction présente constamment dans le domicile, et le stress de devoir rendre des travaux à un délai précis pousse souvent le télétravailleur, à passer outre certaines mesures de sécurité. Pour ainsi dire, tous les ingrédients sont réunis pour faciliter ce manquement. « La moitié des employés prennent des raccourcis en matière de cybersécurité lorsqu’ils travaillent à domicile, ce qui pourrait exposer leur organisation à des cyberattaques ou à des violations de données. » écrivait Danny Palmer, journaliste IT.

Rappelons que depuis que le coronavirus est devenue une pandémie, de nombreux bouleversements ont été observés au niveau de plusieurs secteurs. Le domaine professionnel n’y a pas échappé. Car, la cause des différentes mesures de confinements, conséquence directe de la pandémie, beaucoup d’entreprises ont dû basculer en télétravail. Une transition qui n’a pas très souvent respecté les règles de sécurité essentielles pour protéger sur le long terme les systèmes informatiques des entreprises. Conséquences directes, les collaborateurs qui travaillent à distance prennent trop de risques lorsqu’ils sont en ligne. Beaucoup plus que lorsqu’ils étaient encore au bureau. Cela se comprend par le fait, que dans un environnement professionnel, l’équipe de la sécurité informatique veille au grain, ce qui fait défaut malheureusement lors du télétravail.

Les spécialistes de la sécurité informatique de la société Tessian, un fournisseur de solutions de cybersécurité ont mené une étude sur la question. Dans le rapport de cette analyse intitulé « The State of Data Loss Report », il fut révélé que 52% des travailleurs à distance ont tendance à croire qu’ils ne craignent rien lorsqu’ils prennent certaine liberté à domicile, que l’utilisation de logiciels courants, souvent peu sécurisés pour partager des fichiers à caractère confidentiel, au lieu de penser à utiliser des moyens plus fiables et professionnels. Toutefois, les chercheurs de Tessian ont observé que les employés ne le faisaient pas délibérément. Mais qu’ils étaient plutôt distraits par l’environnement domestique dans lequel ils sont obligés de travailler.

Le rapport des chercheurs met en évidence 4 raisons principales de ce défaut de discipline.

1- Les appareils utilisés sont généralement des terminaux appartements aux employés qui avaient l’habitude de les utiliser dans des situations personnelles. C’est ce qui explique pourquoi c’est si difficile pour ces derniers de ne pas utiliser son appareil pour visiter les réseaux sociaux, télécharger des applications ou des vidéos, ou toutes autres actions qui sont susceptibles de l’exposer aux cybercriminels. Une exposition qui aurait pu être évité ou réduite avait dans certains cas fournir le matériel de travail.

2- La liberté hors du cadre de l’entreprise est une des raisons aussi à évoquer. En effet, les employés en télétravail sont moins contrôlés par les équipes de sécurité de l’entreprise. Le fait de ne pas se sentir surveiller, favorise clairement certains laisser aller.

3- Les distractions domestiques influencent grandement le respect des actes de sécurité. Cela peut-être l’organisation même technique du travail, la garde des enfants, les interactions sociales avec les voisins, les colocataires ou la famille dans son ensemble.

4- La pression. Plusieurs employés ont signifié être sous pression lors du télétravail. Pour tourner efficacement et accomplir leurs tâches, ces derniers ont estimé que la politique de sécurité qui leur sont imposés présentent souvent des obstacles qui ralentissent leurs rendements. À ce propos, le Président Directeur Général de la société de cybersécurité, Tim Salder, observait : « Les gens feront des économies sur les meilleures pratiques de sécurité lorsqu’ils travaillent à distance et trouveront des solutions de contournement si les politiques de sécurité perturbent leur productivité dans ces nouvelles conditions de travail ». Cependant un contour de moi dans les effets peuvent s’avérer désastreux à moyen et long terme. « il suffit d’un courriel mal adressé, d’un fichier de données mal stocké ou d’un mot de passe faible pour qu’une entreprise soit confrontée à une grave violation de données » déclarait Tim Salder.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage