Archives par mot-clé : perdu

C’est possible de récupérer le mot de passe de ses bitcoins perdus

De grandes quantités de bitcoins pouvant être évalués à des milliards de dollars sont aujourd’hui perdues car leurs utilisateurs ont oublié leur mot de passe.

Ce qui constitue dans l’ensemble une grosse perte pour ces derniers. Pourtant, un père et son fils, assure pouvoir les aider à récupérer leurs cryptomonnaies en retrouvant leur mot de passe.

Cet article va aussi vous intéresser : Malwares : vos mots de passes et cryptomonnaies en danger

L’information selon laquelle ces milliards de dollars en bitcoins peuvent être récupérés pourra réjouir plus d’un.

Ils se nomme respectivement Chris et Charlie Brooks, tous deux chasseurs de mots de passe oubliés de portefeuilles de cryptomonnaies. Ils ont développé une méthode qui leur permet avec l’aide de leurs clients de deviner ou de retrouver leur identifiant de connexion. Il faut ajouter d’ailleurs que la quantité de bitcoins bloqués s’évalue à hauteur de 4,7 milliards de dollars aujourd’hui. Les deux chercheurs estiment que cela est totalement récupérable.

« Nous avons un très large éventail de clients. Nous avons comme client un mineur débutant en bitcoin qui a perdu toutes ses informations et qui sait qu’il a des bitcoins quelque part … Nous avons des clients à qui on a dit en 2017 d’acheter lorsque la bulle gonflait et ils ont acheté 1 000 dollars [de bitcoins] et cherchent à présent un moyen pour couvrir le loyer » a signifié Charlie Brooks, un programmeur informatique de 20 ans, le fils dans le duo. Avec son père qu’il a rejoint récemment, il dirige une société basée au New Hampshire du nom de « Crypto Asset Recovery ».

« L’un de nos plus récents clients avait environ 250 000 dollars dans un portefeuille blockchain », expliquait le programmeur Charlie Brooks.

Former en informatique dans une université américaine, il décide alors de stopper ses études pour travailler dans l’entreprise de son père. « C’est quelque chose que j’ai toujours aimé. Je suivais mon père… La chasse au trésor en ligne, ça me semblait vraiment cool. ».

Lors d’une récente enquête, sur les 1 000 propriétaires américains de cryptomonnaies, 40 % d’entre eux ont déclaré avoir perdu leurs mots de passe permettant d’accéder à leurs portefeuilles. La fête est finie en moyenne s’élève en moyenne à de 2 134 dollars par personne.

Selon les chiffres fournis par un cabinet d’analyse Chainalysis, 20 % des 18,5 millions de bitcoins qui existent sont bloqué dans des portefeuilles définitivement verrouillés. Le New York Times a aussi relayé la même information. On rappelle d’ailleurs un article publié dans ce média américain faisait état de programmeur basée à San Francisco qui avait déclaré qui lui restait que 2 essais avant que son portefeuille ne soit verrouillé alors que celui-ci contient 7 002 de bitcoin. Il a échoué sur le 8 tentatives.

« Oui, ce bitcoin est perdu, mais si le propriétaire de ce bitcoin est motivé, quel pourcentage pensons-nous que nous pourrons raisonnablement récupérer ? », a déclaré le père du jeûne programmeur, Chris Brooks, programmeur informatique âgé de 50 ans, fondateur de l’entreprise depuis maintenant 2017. Les actions quand même accélérées depuis qui travaille dorénavant avec son fils comme renfort.

Après une forte analyse réalisée sur le marché du bitcoin, nos chercheurs ont estimé que 14 % des bitcoins perdus étaient récupérables. Il était en mesure de décrypter 35 % des mots de passe perdus.

Dans une estimation, beaucoup de monnaie cryptographiques ont été perdues de la sorte. De 68110 à 92855 bitcoins, la valeur estimée pouvant être récupérée est de 4,7 milliards de dollars de bitcoins récupérables.

« Nous obtenons d’un client la meilleure liste de mots de passe possible, puis nous mettons nos cerveaux en commun et passons du temps à extrapoler la façon dont il crée ses mots de passe et essayons de nous mettre dans sa tête lorsqu’il crée un mot de passe », explique alors Charlie Brooks. « C’est la chose la plus utile, le simple fait de voir leur pratique (…) C’est la pierre angulaire de notre activité. », ajoute ce dernier.

Pour réussir donc leur tâche, nos chercheurs vont devoir exécuter « des centaines de millions ou des milliards de combinaisons de mots de passe et les tester sur la version cryptée du portefeuille. » explique Chris Brooks. « Si vous n’avez pas une très bonne idée du mot de passe, il y a plus de mots de passe possibles qu’il n’y a d’atomes dans l’univers, et je ne suis pas facétieux quand je dis cela. », ajoute ce dernier.

Il ajoute cependant que le temps nécessaire pour le décryptage variera selon le portefeuille. Ça peut prendre 5 secondes à des mois.

Cependant, avant toute action, ils font signer des reconnaissances à leurs clients ou ces derniers doivent stipuler qu’ils sont bel et bien les propriétaires du portefeuille. Quant à eux ils touchent 20 % de commission après avoir débloquer le portefeuille. Le client ne paye rien si c’est dernier n’arrive pas à le déverrouiller. Pour Chris Brooks « Il s’agit de trouver un équilibre pour être utile sans s’immiscer trop ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Être millionnaire en bitcoin et ne pas pouvoir y accéder

Récemment on assiste à une situation assez cocasse à la désolant.

Celle de personnes ayant perdu leurs mots leurs permettant d’accéder à leurs bitcoins. Être riche et ne pas pouvoir profiter de son argent voilà de façon terre à terre le problème de plusieurs personnes.

Cet article va aussi vous intéresser : Bitcoin : l’un des plus gros portefeuilles au monde dévalisé

L’information a été relayé par le New York Times. Ces personnes ne peuvent plus accéder au bitcoin pour le moment. Car ils ont tout simplement oublié le mot de passe. Le simple chiffre qui leur empêche de pouvoir accéder à leur potentielle fortune. Ces personnes font partie de ces gens qui ont depuis le début cru au bitcoin et ils y ont investi leur argent. N’ayant pas vendu le contenu de leurs portefeuilles depuis tout ce temps, ceci a pris énormément de valeur. Le seul problème est le mot de passe qu’il avait choisi depuis le début. Ils ne s’en souviennent plus.

À la base le bitcoin a été créé dans le but de libéraliser le secteur des monnaies. Une manière de décentraliser la circulation et la production et si que la régularisation de la monnaie. En d’autres termes, chaque bitcoin appartient exclusivement à son détenteur. Il n’y a aucune entreprise qui sert d’intermédiaire ou de conservateur. Les mots de passe sont générés et conservés par les détenteurs de bitcoin. Malheureusement, cette organisation porte aussi atteinte à certaines personnes. Elles ont oublié la seule clé qui leur permet d’accéder à leurs fortunes.

Parmi les victimes de cette situation, celui de Stefan Thomas a été mis en avant. C’est un informaticien, précisément un développeur qui vit à San Francisco. Ce dernier fait partie de ces détenteurs qui possèdent beaucoup de bitcoin sur une clé, depuis la création de cette technologie financière. Malheureusement, le support de ses bitcoins ne peut pas être débloqué. Malheureusement, pour ce dernier, il n’arrive pas à trouver le bout de papier sur lequel il a copié le code depuis des années. Pourtant il ne dispose que de 10 tentatives, sinon la clé aura pour réaction immédiate de crypter son contenu de manière définitive. Il ne possède a moins de 7 002 bitcoins, ce qui équivaut à 220 millions de dollars.

Force est de constater que ce genre de cas de figure est nettement plus courant que l’on ne pense. Selon certaines estimations, près de 20 % du bitcoin existant dans le monde est inaccessible. Avec le caractère volatile de cette monnaie, certains au début ne lui avait pas accordé suffisamment de bénéfices pour se souvenir des mots de passe. Pourtant en fin d’année 2020, la monnaie cryptographique première de son genre atteignait des records assez inavoués. Pourtant cette hausse a été immédiatement suivi d’une baisse assez significative de près de 18 % de sa valeur. Ce qui replongeait la monnaie après de 31 225, 85 dollars, contre 40 000 dollars en fin 2020.

Le média américain le New York Times a confirmé le fait qu’une bonne partie de cette monnaie cryptographique reste malheureusement hors de portée de la sphère financière virtuelle. Elles font partie de ces portefeuilles qui sont bloqués où voir perdus. Cela a été évaluée à hauteur de 140 milliards de dollars. À cause de la chute connue par le bitcoin au mois de janvier, les propriétaires se sont mobilisés pour trouver un moyen de débloquer leur portefeuille. Quitte à se rabattre sur des experts en cryptographie pour tenter de trouver un moyen de dépasser ces mesures de protection qui ont été choisi par eux-mêmes à base. Tout en espérant que d’ici le moment où il trouve une solution, la valeur de la monnaie ne s’est pas effondrée totalement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

5 mesures pour lutter contre les ransonwares

L’attaque par les logiciels de rançonnage, l’une des formes d’attaques informatiques les plus courantes de nos jours.

Il est indispensable aujourd’hui d’apprendre à s’en protéger et à lutter contre.

Voici quelques mesures que vous devez adopter contre cette menace.

1. Toujours maintenir son système de sécurité à jour

Comme on le sait, les mises à jour permettent de rectifier les failles de sécurité qui pourrait exister dans nos systèmes. Car le risque zéro n’existe jamais et la recherche de faille de sécurité est devenu aujourd’hui un secteur d’activité bien garni. Il ne faut jamais négliger cela. La mise à jour constante de votre système lui garantira une sécurité optimale. Les correctifs de sécurité sont en effet l’un de vos garants. Car selon un tiers des spécialistes de la sécurité informatique, les entreprises qui ont été attaqué l’ont été via des failles de sécurité qui n’ont pas été corrigées à temps ou négligées.

2. Changer le mot de passe de vos différents points d’accès dès que vous le pouvez

Selon une étude menée par la société en sécurité informatique F-secure, un tiers des attaques par des logiciels de rançonnage ont était facilitées par une protection au mot de passe très faible. En effet les pirates ont tendance à procéder par « une attaque de force brute » à distance. Le but est de briser les protocoles de sécurité et de prendre au dépourvu le système de sécurité dans son ensemble. et pour que cela marche ces derniers doivent essayer plusieurs mots de passe dans le hasard total en espérant que ça finisse par marcher. Donc si votre mot de passe est trop simple ou encore est celui qui a été défini au système par défaut, dites-vous que vous êtes perdu.

3. Apprendre à son personnel à déterminer les messages électroniques suspects

Si vous dirigez une entreprise, vous devez faire en sorte que l’ensemble de votre équipe soit en mesure d’être des agents de sécurité à leur manière. En effet, plusieurs piratages informatiques ont profité par la méconnaissance de l’outil informatique ou encore des systèmes modernes d’intrusion informatique. il suffit simplement de cliquer sur un mauvais lien et tout le système peut se trouver infecté.

Alors il faut montrer à son équipe à quel moment un message électronique peut être désirable ou indésirables. Lui apprendre à se méfier des courriels à la provenance douteuse. faites-le savoir, qu’il ne faut pas ouvrir un message électronique dont on ignore exactement le destinataire. Ils ne doivent pas non plus cliquer sur un lien sans savoir ou bien sans avoir l’assurance que ce qui se trouve au bout est réellement ce pourquoi ils ont cliqué.

4. Rendre la navigation sur votre réseau plus difficile

Nous savons tous que ce genre d’attaques ne vise pas un seul ordinateur ou deux. en effet le but est de mettre à terre un réseau entier d’ordinateurs connectés dans le but de prendre le maximum de données.

Alors si vous êtes un gestionnaire de réseau ou encore un responsable d’une entreprise. Vous devez faire en sorte que votre système informatique soit le plus difficilement possible utilisable. De la sorte ils ne pourront pas passer par un ordinateur comme ils font d’habitude pour infecter le système dans son ensemble.

5. Déterminer les données le plus important et les sauvegarder

Un autre point essentiel pour lutter contre le rançonnage. Vous devez absolument sauvegarder vos données importants. Mais il ne faut pas sauvegarder n’importe comment. en effet vous devez trouver un moyen de la mettre à l’abri en cas d’attaque de votre système. Cela peut-être sur un serveur externe à celui de votre entreprise. Ou encore le cloud. Mais faites en sorte que vos potentiels attaquants puissent pas accéder au système de sauvegarde. De la sorte, vous pouvez facilement y accéder au cas ou, l’ensemble du lui système succombe.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage