12 000 applications Android potentiellement vérolées

Selon une étude récente, le PlayStore de Google aurait été infiltré par plusieurs programmes malveillants infectant ainsi plus de 12 000 applications.

Ces applications contiendraient des portes dérobées permettant des pirates informatiques d’avoir accès aux terminaux des utilisateurs.

Cet article va aussi vous intéresser : Ces applications Android sur PlayStore corrompus qui mettent en péril nôtre sécurité informatique

En dépit du système de sécurité de Google, le Play Protect, le système permettant de protéger et contrôler les applications hébergées sur le PlayStore ainsi que les utilisateurs de potentielles programmes malveillants via les mêmes applications, il arrive des fois que certaines applications arrivent à passer entre les mailles du filet. Mais cela est sans doute préférable, voir meilleure de se limiter au PlayStore que de télécharger des applications sur des sites non officiels. Car les applications proposées en dehors de la boutique de Google, est hors de service store officiels présente un grand risque pour la sécurité de votre terminal

Suite à une étude en conjointe menée et par 3 universités, deux établissements américains et allemand, sur plus de 100 000 applications, tous très populaires sur le PlayStore de Google mais en plus de cela, environ 20 000 autres sur d’autres plateformes de téléchargement légal ou celles préinstallées par des constructeurs sur leurs smartphones. Selon Zdnet, pour mener leurs études, « Les chercheurs ont mis au point un outil spécial pour analyser les champs de formulaires de plus de 150.000 applications. ». Les chercheurs ont conclu après leurs études que : « L’évaluation a révélé une situation préoccupante. Nous avons identifié 12 706 applications contenant une variété de portes dérobées telles que des clés d’accès secrètes, des mots de passe administrateur et des commandes secrètes ». De la sorte, la porte dérobée identifiées permettrait à des personnes de mener certaines actions au détriment des utilisateurs.  Cela pourrait être des vols de données sensibles ou encore de l’espionnage, où l’installation de logiciels malveillants à d’autres fins illégales.

Et ce n’est pas tout, les chercheurs vont notifier aussi ce fait : « En examinant manuellement plusieurs applications mobiles, nous avons découvert qu’une application populaire de contrôle à distance (10 millions d’installations) contient un mot de passe principal qui peut déverrouiller l’accès même si le propriétaire du téléphone le verrouille à distance en cas de perte de l’appareil ».

Après l’étude, les chercheurs ont assuré avoir pris contact avec les éditeurs de ces applications pour leur exposer les failles découvertes. Si pour l’heure, il n’a pas reçu de retour de leur part, il assure avoir informé ces derniers. Google de son côté n’a pas encore fait de déclaration à sur ce sujet, mais si problème il y a, sa réaction on va pas tarder pour autant.

Au niveau des applications préinstallées, ce problème a déjà été soulevé plusieurs fois. Certaines ONG ont même demandé à Google d’avoir un meilleur contrôle sur son système d’exploitation à ce sujet. Car, les applications ont de plus en plus vocation à exposer les utilisateurs et à porter atteinte à leur vie privée. Mais la question tourne toujours et jusqu’à présent aucune action n’a été menée contre ou bonne cette direction.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage