Ces applications Android sur PlayStore corrompus qui mettent en péril nôtre sécurité informatique.

Une enquête récente menée par par les experts de Sophos Lab a permis de démontrer que 9 applications sous Android, se trouvant sur PlayStore, ont été conçues pour extorquer de l’argent à leurs utilisateurs.

Cet article va aussi vous intéresser : Sept applis espions découvert sur Play Store

Comment cela fonctionne-t-il, c’est très simple. Les éditeurs proposent un usage de l’application gratuitement en période d’essai. Une période d’essai qui n’est pas très bien défini.

Les chercheurs en sécurité informatique de Sophos Lab ont réussi à détecter la magouille. Google avait déjà retiré si on s’en souvient bien, une dizaine de ce genre d’applications de sa boutique. Mais c’est 9 logicillels demeure encore, mais on se dit plus pour longtemps. Ce sont généralement des utilitaires, des outils de gestion quotidien, tel que des lecteurs de QR code, des applications de retouche photo ou encore des filtres. Une fois installé, et dès l’instant que l’utilisateur à la garde baissée, il pourrait perdre quelques centaines d’euros.

Voici comment ça marche. Une fois installé sur le smartphone ou la tablette sous Android, ces applications vous proposeront un temps d’essai gratuit 2 – 4 jours. « Les développeurs demandent que vous vous inscriviez avec des informations de paiement afin de pouvoir lancer l’application » expliquaient les chercheurs de Sophos.

Une fois cela fait, les applications vont se mettre à facturer une somme d’argent assez exorbitante aux usagers. Selon Sophos environ 105 € à 220 euros. Alors qu’en général pour ce genre d’application, seulement quelques euros sont facturés d’habitude. Parmi ces applications mises en cause nous pouvons notamment citer : QR Code/Barcode Maker – Scanner Reader – Faceapp/Facemystery – Gameplay – Ally Video Recorder – Pey Old Me Face Aging – Gifmaker – Giffre Gifeditor – Compass pro.

Et les chercheurs nous informent qu’il arrive souvent que les éditeurs de ses applications débitent même les utilisateurs après que ces derniers aient désinstallé l’appli. « Ces applications existent dans une zone grise »

À en croire le rapport de Sophos, il n’existe pas réellement de programmes malveillants dans ces applications. Les escrocs qui ont édité ces utilitaires ne font que profiter du manque de vigilance des utilisateurs. Ce qui fait qu’il est beaucoup difficile pour Google, le tenant de Play store de les détecter bien avant qu’ils ne fassent des victimes. « Avec des millions d’installations, même si un faible pourcentage d’utilisateurs oublient d’annuler leur abonnement avant la fin de la période d’essai, les développeurs peuvent gagner beaucoup d’argent » concluait le rapport d’enquête de Sophos.

Aussi cela est un conseil pour nous tous. Avant d’installer une application sur nos différents terminaux. Prenons la peine de lire les conditions générales d’utilisation, même si cela peut sembler souvent ennuyeux. il est nécessaire de savoir à quoi vous exposer quand vous utilisez une application nouvellement. Souvent aussi lisez les commentaires sur l’application sur la boutique Play Store. Forcément s’il y a de la supercherie vous le saurez. Si vous avez des doutes. Évitez de télécharger l’application. Où aller faire des recherches sur internet pour voir si l’application à une réputation.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage