45 failles de sécurité corrigées chez Google

Les failles de sécurité de certains sites sont de véritables fléaux pour les internautes. Si les nouveaux systèmes d’exploitation sont toujours autant performants, de progrès sont à faire dans le sens de la protection des données car le piratage s’intensifie. Face à des techniques de plus en plus éprouvées, il est très facile d’entrer sur l’ordinateur d’un internaute en utilisant un certain nombre de techniques différentes.

La prise de conscience avec l’affaire Google

Connu pour être un des systèmes les plus utilisés par les internautes, la révélation de 45 failles de sécurité a remis en question tout le système. Si un grand groupe tel que celui-ci n’est pas en mesure de garantir une protection totale à ses utilisateurs, chacun est alors en droit de se demander si Internet n’est pas devenu trop dangereux pour s’en servir au quotidien. Les outils de contrôle personnels tels que les anti-virus et programmes malveillants ou scans de l’ordinateur ne permettent pas toujours de de détecter un souci.

Google Chrome n’a pas eu à subir des failles trop importantes mais le fait que ces risques aient été rapportés par des particuliers montre bien qu’avec un peu de connaissances en informatique, il est possible de dépasser les mesures prises par les différents sites. Si ces anomalies vont être corrigées, rien n’indique que d’autres ne soient découvertes à l’avenir. La bataille est loin d’être gagnée pour garantir une totale confiance en ses outils informatiques.

Un transfert de données entre sites

Une des failles les plus importantes actuellement est le fait que des données puissent se retrouver directement sur un autre car la liaison entre tous ceux qui sont utilisés par le même interne reste ouverte. Il est d’ailleurs étonnant de remarquer que lors d’une simple participation à un jeu concours, quel que doit le site concerné, toutes les données présentes sur Google Chrome sont immédiatement affichées. Si cela peut paraître pratique de prime abord, il s’agit d’un véritable danger sur la toile.

Dans ces conditions, il sera légitime de se demander ce qu’il en est des autres données comme les références bancaires qui peuvent tout aussi bien être piratées par un moyen tout aussi simple qu’un simple jeu ou l’annonce d’un gain particulier qui requiert simplement un paiement des frais de livraison. Il n’est pas rare que les références du moyen de paiement s’affichent d’elles-mêmes comme avec Paypal ou les modes de règlement directement en ligne du même type.

Le spectre du push inquiète au plus haut niveau

Le push est un mode de fonctionnement qui séduit une fois de plus les utilisateurs de smartphones car il leur suffit de s’abonner à un service pour ensuite recevoir automatiquement les informations de toutes les actions réalisées. Le projet d’utiliser cette méthode pour Internet représente un très haut risque car les serveurs qui fonctionnent de cette façon informent sur des données concernant l’ensemble des utilisateurs qui utilisent le même service. Il sera très facile pour un pirate de s’introduire dans chacun de ces systèmes pour récupérer les informations qui leur permettent d’entrer dans les comptes des internautes ciblés.

Pouvoir lutter contre le développement du hackage des données dans de telles circonstances va s’avérer très difficile voire impossible. Les professionnels de la sécurité en ligne et les créateurs de systèmes de protection tiennent à attirer l’attention sur le fait que l’évolution Internet ne semble tenir compte que de l’amélioration du mode de fonctionnement afin de s’avérer plus pratique. Cette recherche perpétuelle de réponse parfaite aux attentes des internautes les place pourtant de plus en plus dans une situation de danger par rapport aux risques présents en permanence sur la toile.

Source illustration : Flickr.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe