5 aspects à maîtriser pour sécuriser vos Bitcoins

1) Stockage des bitcoins

Stocker vos bitcoins va dépendre de la clé utilisée. La première règle en matière de stockage de bitcoins est d’avoir en sa possession une clé privée secrète. Un mot de passe qui va vous servir d’identifiant vous permettant d’avoir accès à vos bitcoins et aussi les utiliser.

 Si cette clé est sécurisée, vos bitcoins seront aussi en sécurité. Mais il faut que vous reteniez quelque chose d’important. Si vous perdez votre clé de sécurité, vous perdez l’accès à vos bitcoins. Alors, les utiliser en toutes sécurité dépend de vous. Choisissez des portefeuilles assez fiables pour vous servir de banque de stockage de bitcoins. L’avantage avec cette monnaie, c’est qu’on peut la conserver en ligne ou hors ligne.

2) L’échange et l’utilisation

Il faut noter que tous les échanges qui se font avec le bitcoin doivent être encadrés par une rigueur militaire. En effet quand vous utilisez une monnaie classique et que la transaction est viciée d’une quelconque manière, il est possible grâce à la réglementation en vigueur d’exiger une restitution ou un remboursement. Malheureusement ce n’est pas le cas pour le bitcoin. Toute transaction effectuée par le bitcoin est irrévocable. Ce qui veut dire que si vous perdez lors d’une transaction, aucune loi ne vous permettra d’exiger une quelconque restitution ou dédommagement. C’est pour cette raison il a été demandé de faire très attention à toutes activités liées au paiement bitcoin. Par exemple, au lieu de 50 bitcoins vous envoyez 500, vous ne disposez d’aucun moyen légal pour exiger la restitution, si ce n’est compter sur la bonne foi de votre interlocuteur.

3) L’anonymat et la propriété

En principe en utilisant le bitcoin, vous êtes dans l’anonymat. en effet, cette monnaie n’est liées à aucune identité matériel ni un identifiant de connexion. Cependant il y a une limite à observer. Tout le monde peut suivre pratiquement n’importe quel portefeuille de bitcoin. Cependant ils ne peuvent pas identifier les propriétaire. Cependant lors de l’inscription pour un échange de crypto monnaie, il est exigé de révéler souvent son identité. de plus les transactions boursiers seront relevés sur le portefeuille de bitcoin, ce qui pourrait aussi exposé l’identité une fois de plus. En clair, l’usage du bitcoin est confidentiel, cependant certaines failles exposent de temps en temps l’identité de l’utilisateur. Par ailleurs si le besoin se fait ressentir de renforcer votre anonymat dans l’usage du bitcoin, vous pouvez utiliser le navigateur Tor. Plusieurs solutions existent pour plus de confidentialité. Certains portefeuilles vous assurent l’anonymat que vous désirez à l’instar de Monero, Zcash et Dash.

4) Le piratage

On sait tous qu’en matière de sécurité contre le piratage, le bitcoin est dans la catégorie des plus sûr. En effet la technologie blockchain est l’une des plus sécurisée au monde. Le seul risque potentiel qui puisse exister serait une attaque de plus de 51 % de la blockchain bitcoin. Ce qui est très peu probable mais pas impossible. Cependant, les modalités d’une telle attaque nécessitent plus d’effort et les gains de retour seront très insignifiants. En clair on n’a rien à gagner à pirater des bitcoins. On perd plus en le faisant. Un autre risque pour le piratage de bitcoin est l’ordinateur quantique. Un ordinateur plus puissant et plus performant que n’importe quel ordinateur. cependant cette machine n’existe pas encore. Et des moyens sont en train de se développer pour se protéger contre elle. Mais là où le piratage peut faire mal, c’est celui qui va viser les propriétaires de bitcoin ou les portefeuilles. En effet si le bitcoin est difficilement « piratable » voire impossible aujourd’hui, il n’empêche que les détenteurs le sont. En d’autres termes c’est eux qui sont les points faibles du bitcoin. Leur piratage permettra aux hackers de dérober leur précieuse monnaie cryptographique où annuler une transaction.

5) Régulations

On sait que le bitcoin a toujours été une monnaie sans État et sans banque centrale. Et cela a toujours posé problème aux systèmes et aux organismes étatiques existant. Donc on ne sera pas surpris de voir que de plus en plus de pays commencer à adopter de la réglementation pour mieux suivre et encadrer cette monnaie cryptographique. Ce qui va accroître certaines difficultés liées à l’acquisition et la disposition de cette monnaie. Mais d’un autre côté, ces futures réglementations pour mieux assurer les droits et libertés liées à l’utilisation jusque-là difficile du bitcoin.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage