Archives par mot-clé : astuces

3 astuces pour pirater Instagram

Avec WhatsApp, Instagram fait partie des applications qui sont incluses dans le groupe Facebook.

Ces trois programmes informatiques constituent la plus grande plate-forme de réseau social la plus utilisée au monde.  Le fait qu’ils sont les plus adulé par les utilisateurs du numérique à cause de leurs fonctionnalités et de ces avantages qu’ils peuvent nous offrir, ces réseaux sociaux font partie de notre quotidien. Par conséquent, il n’est pas rare que des individus soient intéressés par se fait.

Cet article va aussi vous intéresser : 4 astuces pour pirater un compte Instagram

Pirater un mot de passe Instagram peut avoir plusieurs intérêts par rapport à la situation de celui qui souhaitent pirater par exemple. Certaine manière, il y a les parents qui veulent savoir ce que font leurs enfants sur ce réseau social qui est entre autres adulés par des jeunes. Il y a aussi des conjoints qui veulent surveiller leurs compagnes. Et les pirates informatiques pour usurper les identités pour mener à bien des campagnes de phishing et d’escroquerie en ligne. Pour réaliser ses objectifs plus ou moins illégaux, ils vont utiliser différentes méthodes qui fonctionnent souvent et d’autres non.

Dans notre article, nous avons pour objectif de vous expliquer certaines techniques qui sont généralement utilisés, par des pirates informatiques ou par des particuliers dans le but d’avoir accès à un compte Instagram. Notre objectif est de vous faire comprendre le risque même derrière le piratage de compte, mais aussi de vous former dans la mesure où vous êtes intéressés par une compréhension pédagogique de sujet. Cependant voulons absolument vous avertir de caractère illégal d’initier informatique.

Si vous n’êtes pas un membre des forces de l’ordre, vous n’avez aucunement le droit utiliser ces techniques dans le but d’accéder au compte d’une personne qui ne vous donne pas l’autorisation dans un cadre légal. Cependant il est possible de pouvoir souvent mettre en pratique ces enseignements pour aider les proches à récupérer leurs comptes en cas de perte.

Technique 1 : Utiliser le logiciel PASS DECRYPTOR

PASS DECRYPTOR est un logiciel pouvant être utilisé sur un smartphone, une tablette ou sur un ordinateur. Il est compatible à Android, Windows et iOS. Son utilisation est très simple. Il vous suffit juste de télécharger l’application sur votre terminal dédié, de choisir la méthode vous permettant de trouver le mot de passe du compte concerné. Parlons de ça, il faut signifier que ce programme donne l’avantage à son utilisateur d’avoir le mot de passe du compte Instagram ciblé.

De plus, il n’y a pas besoin de l’installer sur l’appareil de la cible. Contrairement à beaucoup d’applications qui vont seront présentées celui-ci ne s’installe que sur vous votre appareil. Ensuite il vous faut connaître soit l’adresse email associée au compte Instagram où le numéro de téléphone. Bien évidemment ce sont des informations qui sont passé simple à découvrir. Après vous lancez tout simplement la recherche qui ne prendra que quelques secondes.

Ce logiciel offre l’avantage d’être satisfaisant ou l’utilisateur sera remboursé. À l’heure où nous vous parlons des milliers de personnes l’ont déjà utilisé.

Technique 2 : Utiliser un enregistreur de frappe

L’enregistreur de frappe et un logiciel qui permet à son utilisateur de pouvoir copier tout ce qu’un individu saisie grâce à son clavier. En d’autres termes, si vous saisissez par exemple vos identifiants de connexion peu importe le compte, l’opérateur derrière l’enregistreur de frappe pour les obtenir. Effectivement ce logiciel est assez effrayant.

Cependant, il faut mettre en évidence quelque chose d’assez compliquée dans son utilisation. Contrairement à PASS DECRYPTOR, QUI NE NÉCESSITE PAS, une installation extérieure c’est-à-dire sur le terminal de la victime, enregistreur de frappe de par sa nature impose qu’il soit installé sur l’ordinateur le smartphone ou la tablette de la personne qu’on cible.  Et bien évidemment ce n’est pas une tâche assez simpliste surtout lorsqu’on a pas une bonne connaissance en matière de piratage proprement dit.

Technique 3 : Voler le mot de passe enregistrés dans le navigateur

Malheureusement plusieurs utilisateurs en cette manie d’enregistrer leur mot de passe lorsqu’il se connectent sur des navigateurs. Ce qui a tendance généralement à les exposer. Il suffit juste que la personne qui souhaite pirater est la possibilité de pouvoir accéder au navigateur. Aller dans les paramètres et récupérer les identifiants de connexion déjà enregistrés.

Une technique très simple et efficace. Cependant, c’est une technique qui est difficilement réalisable à distance. En d’autres termes en lorsqu’on a pas le terminal à portée de main et le navigateur accessible facilement, il faudrait envisager alors un type de piratage à distance tel que le Hijacking par exemple. C’est qui va exiger bien évidemment une bonne maîtrise du hacking et du détournement de session et de cookies. Je vous laisse alors imaginé le tracas que cela impose. Mais si vous êtes piratée informatique averti, ça ne posera pas certainement problème.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Quelques astuces pour pirater un compte Snapchat

Le réseau social Snapchat jouit d’une certaine popularité auprès de la jeunesse.

Par conséquent il n’est pas rare et des millions d’utilisateurs de cette plate-forme soit en particulier les adolescents même si aujourd’hui beaucoup d’adultes si intéresse. Mais là, n’est pas véritablement le souci. Le problème c’est le piratage des comptes. On le sait les réseaux sociaux son sujet à ce genre de situation.

Cet article va aussi vous intéresser : Snapchat : comment la vente de faux pass sanitaire est devenue incontrôlable

Pour ce qu’il en est de Snapchat, on peut trouver des parents qui souhaitent simplement avoir un œil sur ce que font leurs enfants. De la sorte nous avons décidé, vous proposer quelques techniques utilisées couramment pour cracker un compte Snapchat. Bien évidemment les raisons de ce genre de piratage divergent d’une personne à un autre. Cependant nous vous déconseillons de faire quoi que ce soit qui est contraire à la loi. Voici ensemble quelques techniques pour le piratage de compte Snapchat.

Utiliser PASS DECODER

PASS DECODER est un outil informatique qui peut être utilisé sur smartphone, tablette ou ordinateur. Il a notamment compatible à Android, iOS et Windows. Son utilisation ne recommande pas une reconnaissance grande en hacking ou même en informatique. Il suffit juste des bases. Par ailleurs, vous avez la possibilité de l’essayer et d’être remboursé en cas de non satisfaction.

Ensuite sachez simplement que pour obtenir le mot de passe du compte que vous ciblez, il vous suffit juste de connaître l’adresse email associée au compte Snapchat ou encore le numéro de téléphone. Avec l’une de ces deux informations, vous aurez tout simplement le mot de passe en quelques secondes de recherche. L’outil a été utilisé déjà par des milliers de personnes à travers le monde, et son efficacité a été prouvée.

Utiliser un Keylogger

Un Keylogger est connu sous l’appellation française d’enregistreur de frappe. C’est programme informatique pirate qui est utilisé pour copier l’ensemble de tout ce qu’une personne saisie sur le clavier de son ordinateur de son smartphone ou de sa tablette. Pour cela il faut l’installer sur le terminal de la personne ciblée. Et il sera facile d’avoir accès à l’ensemble de ces informations personnelles qu’elle saisira lors de ses connexions.

Cependant, contrairement à la première application que nous avons mentionnée plus haut c’est-à-dire PASS DECODER, il n’est pas aussi simple d’utiliser un enregistreur de frappe. Car il faut trouver un moyen de l’installer sur le terminal de votre cible. Ce qui est sûrement une tâche assez compliquée.

Utiliser un faux réseau wifi

C’est notamment l’une des techniques qui n’est pas assez connu mais assez dangereuse et efficace. Même si objectivement, on ne peut pas nier que pour la mettre en pratique, il faudrait avoir une très bonne maîtrise de l’outil informatique et de certaines techniques de développement. Elle consiste un créé un faux point d’accès WiFi. De la sorte, toutes les personnes qui se connecteront et saisiront leurs données personnelles se verront automatiquement surveiller et pirater.

En effet, celui qui gère le faux point d’accès wifi est en mesure que surveiller l’ensemble du trafic récolté les informations personnelles nécessaire pour initier d’autres piratages informatiques. Aussi lorsque vous essayez de vous connecter à un point wifi gratuit, dites-vous que vous êtes peut-être exposés à ce genre de piratage.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment pirater votre compte GMail en 4 astuces

GMail se présente aujourd’hui comme étant l’outil de messagerie électronique le plus utilisé au monde.

Presque tout le monde a eu ou à un compte GMail. Cependant, la popularité de ce client de messagerie électronique pousse souvent l’intérêt qu’on lui porte à un autre niveau.

Cet article va aussi vous intéresser : Pirater un compte GMail en 5 techniques prouvées

Celui de pouvoir ou de vouloir pirater le compte d’une tierce personne ou son propre compte pour des raisons ou pour une autre. Nous avons décidé de vous présenter quelques méthodes dont l’efficacité a été prouvée pour vous de comprendre le processus de piratage de compte GMail. Cela peut avoir plusieurs avantages.

D’abord vous serez exactement comment on fait pour s’en prendre à un compte GMail. Cela peut-être le vôtre. Ensuite maîtrisant le processus de piratage, vous pouvez alors développer les compétences nécessaires pour vous protéger. Enfin, ces astuces peuvent vous permettre par exemple d’avoir un œil sur vos enfants et de vous assurer qu’ils ne fassent pas n’importe quoi en étant connecté à Internet. Par conséquent, le contenu que nous allons vous présenter est purement à but pédagogique. Nous vous déconseillons fortement de l’utiliser dans une circonstance qui sera contraire à la loi.

Méthode 1 – Utiliser PASS BREAKER

PASS BREAKER est un logiciel dont l’utilisation a été plusieurs fois prouvée dans la pratique comme efficace. Il est assez facile à utiliser sans oublier que l’avantage réside essentiellement dans la facilité de l’installer sur plusieurs plateformes.

En effet PASS BREAKER est compatible à Android, iOS et Windows. Vous aurez donc la possibilité de l’installer sur votre smartphone, votre tablette ou encore votre ordinateur.

Il vous suffit tout simplement de l’installer en premier lieu. D’utiliser la méthode de recherche de mot de passe. Car grâce à l’adresse email du compte GMail ciblé ou encore le numéro de téléphone affilié à ce compte, en quelques secondes de logiciel vous fournit le mot de passe qui vous permettra d’accéder au compte tel que l’utilisateur légitime.

Méthode 2- Le social engineering

Le social engineering traduit en français par l’ingénierie sociale est une méthode qui ne relève pas du piratage informatique proprement. Elle réside dans une simplicité assez frappante qui consiste tout naturellement a poussé l’utilisateur lui-même à fournir des informations sensibles.

Pour réussir ce coup de maître, les hackers procèdent à la prise de contact assez simple de la personne quelle cible. Cette prise de contact d’être physiquement lorsqu’il s’agit d’une connaissance ou virtuellement, à travers les réseaux sociaux. Ils peuvent commencer par reposer des questions banales tel que votre nom où votre pseudonyme. Il peut s’agir aussi de votre date de naissance ou encore le nom de votre animal de compagnie. Des questions qui semble anodine mais véritablement ciblées.

Une fois ces réponses réunies, ils ont automatiquement la possibilité de deviner votre mot de passe. Surtout pour les personnes qui ont tendance à formuler le mot de passe de manière classique. L’ingénierie sociale à ce niveau a déjà fait ses preuves.

Méthode 3- La saisie simple

Pour accéder à des mots de passe, les cybercriminels peuvent souvent attaquer un site internet dans son ensemble pour lui voler l’ensemble des données qu’il héberge. Parmi ces données peut se trouver votre mot de passe. Surtout qu’il n’est pas rare que vous souscrivez à des services en ligne grâce à votre compte GMail.

De plus, il n’est pas rare que les utilisateurs utilisent les mêmes mots de passe sur plusieurs comptes en ligne. Ce qui signifie que si un compte est compromis, tous les autres comptes le seront aussi.

Méthode 4- Les Keyloggers

Les enregistreurs de frappes sont des logiciels assez connus pour leur efficacité en la matière. Cependant il est difficile de son procurer et de l’utiliser en toute sécurité soi-même.

Comme leur nom l’indique, l’enregistreur de frappe permet à l’utilisateur de pouvoir copier tout ce qu’une autre personne saisie sur son terminal. Cela peut-être du texte de tous sortes y compris des identifiants de connexion. La seule difficulté dans l’utilisation de cette application serait par exemple la méthode par laquelle elle sera installée sur le terminal de la personne ciblée.

Méthode 5- Les extensions du navigateur

Avec cette technique, la personne qui cible un compte GMail ne va pas pirater le compte directement. Il va plutôt pour contrôler le terminal où est utilisé le plus couramment le compte GMail. Pour réussir cela, il va tout simplement piéger l’utilisateur en mettant à sa disposition une extension de navigateur.

Presque tous les utilisateurs utilisent des extensions pour faciliter leur mise à jour du navigateur. Malheureusement, les extensions peuvent être de moyens pour le hacker de prendre possession de votre terminal.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

5 techniques originales pour pirater un mot de passe Instagram

C’est la rentrée, les choses commencent à bouger et sur les réseaux sociaux on peut bien le sentir.

Les gens sont de retour de leurs vacances. Que ce soit pour les parents d’élèves ou d’étudiants, des conjoints ou des amis, il peut arriver que notre curiosité nous pousse à vouloir nous intéresser à ce que publie l’autre sur sa plate-forme Instagram. Une curiosité qui peut bien être légitime dans plusieurs cas comme l’exemple d’un parent pour ses enfants. Il n’empêche néanmoins que de manière pratique, la curiosité de sorte à conduire au stalking pour d’autres personnes est totalement illicite.

Cet article va aussi vous intéresser : 3 méthodes fiables pour pirater un compte Instagram

Dans notre article dans un but purement pédagogique, nous allons vous détailler quelques techniques assez originales utilisées par certains pour être en mesure de surveiller ou pour récolter les identifiants de connexion sur Instagram. D’une manière ou d’une autre ces techniques sont généralement consacrées à des passionnés. Elles vont de la plus simple technique à la plus sophistiquées.

1 – PASS DECRYPTOR

Ce logiciel spécialement conçu pour aider les personnes n’ayant plus accès à leur compte Instagram de le retrouver. En entrant seulement votre email ou votre nom d’utilisateur ou votre numéro de téléphone.

Cette application utilise un algorithme basé sur l’exploitation des bases de données dites « sensibles ». A partir de là il va pouvoir retrouver et afficher le mot de passe du compte Instagram en question.

Profiter cet outil maintenant ! Retrouver un lire accès à son compte Instagram n’aura jamais été aussi facile…

Vous pouvez télécharger PASS DECRYPTOR en suivant ce lien : https://www.passwordrevelator.net/fr/passdecryptor.php

2 – L’ingénierie sociale

L’ingénierie sociale est une technique qui a fait ses preuves dans le milieu de la cybercriminalité. Si vous vous rappelez, l’attaque informatique médiatisée de Twitter l’année dernière qui a conduit à la prise de contrôle du compte de plusieurs célébrités dont Elon Musk et Bill Gates, était du fait de l’ingénierie sociale.

Pourtant, c’est une méthode qui ne nécessite pas vraiment d’expertise en matière informatique. Il suffit juste du tact et une bonne dose de sociabilité. En effet, il est possible de soutirer des informations à une personne qui vous fait confiance. En particulier si cette personne est peut-être votre enfant ou votre conjoint. Il vous suffit juste d’être patient et de poser les bonnes questions au bon moment concernant ces méthodes de connexion à Instagram. Sans le savoir il peut être amené à vous fournir suffisamment d’informations qui vous permettront de deviner son mot de passe.

3 – L’écoute clandestine

C’est une technique qui permet à une personne intéressée d’avoir accès à plusieurs informations appartenant à une autre personne ciblée par elle. Elle nécessite néanmoins certaines compétences. Elle consiste tout simplement à intercepter des données via le trafic réseau. Il peut aussi bien s’agir de mot de passe ou encore d’identifiant idées ou même des informations financières.

Bien évidemment cette technique est illicite. Généralement, la technique appelée « écoute clandestine » se divise en deux catégories bien distinctes.

Nous avons d’une part l’écoute passive et de l’autre l’écoute active :

– L’écoute clandestine passive : pour se faire, il faut tout simplement intercepter des données qui résultent du trafic réseau de la personne ciblée. En général ce sont des communications tel qu’un message texte ou vidéo.

– L’écoute clandestine active : elle va consister à usurper l’identité d’un terminal proche à celui utilisé par la personne ciblée. De la sorte, vous pouvez envoyer des requêtes aux transmetteurs de votre cible. Par rapport à la réponse, il vous sera donc aisé de récolter les mots de passe qui vous intéresse.

Malheureusement, c’est une technique qui est fortement embarrassée par le chiffrement de bout en bout. Si la personne et utilise un réseau chiffré, il sera donc impossible de procéder de la sorte.

4 – Le Cross-site Scripting

Dans ce cas d’espèce, on peut bel et bien utiliser cette technique pour récolter des informations. En effet, il suffira d’insérer un script de type JavaScript dans la base de données d’un site internet en particulier.

Un site qui peut être visité régulièrement par la personne ciblée. Lorsque le navigateur de l’internaute connecté au site exécute le script envoyé, il sera alors possible de détourner la session de ce dernier, permettant alors d’effectuer plusieurs actions telle que ce qui nous intéresse, la collecte des informations personnelles dont les mots de passe.

5 – L’attaque par le clignotement LED

Lorsqu’on utilise un appareil électronique possédant un écran, cet appareil émet des clignotement LED à chaque session et à chaque action. Figurez-vous que ces clignotements de lumière LED peuvent remettre de récolter des informations personnelles. En effet, il a été prouvé par des chercheurs israéliens de l’Université Ben Gourion du Néguev, comment utiliser des enceintes connectées ou même des haut-parleurs d’ordinateur, combiné une observation de petites lumières LED qui clignote le plus souvent sur des appareils électroniques que nous utilisons au quotidien tel que des ordinateurs ou des smartphones, il est possible de pirater une personne.

Pour cela, il faudrait un capteur électro-optique qu’on relierait tout simplement à un télescope standard. De la sorte à chaque scintillement de lumière LED, le changement de tension peut être converti en signal électrique. Signal grâce auquel on peut exfiltrer une bande son qui serait suffisamment intelligible pour savoir les informations contenues lors de la session par la cible. Il faut signifier que les scintillements dont il est la question ici sont invisibles à l’œil nu.

Selon les chercheurs qui ont découvert la technique, elle peut être réalisée sur 50 pourcents des appareils que nous utilisons au quotidien. Comme quoi les Israéliens n’ont pas seulement inventé Pegasus, mais en plus, des techniques très sophistiquées.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Votre smartphone est-il infecté ? Quelques astuces pour le découvrir

De façon pratique nous savons que les antivirus ne sont pas véritablement utilisés sur les téléphones intelligents.

Seulement une minorité des utilisateurs les installe les utilise convenablement pour parer aux risques informatiques sur leurs mobiles. Pourtant les virus informatiques miscible pas seulement que les ordinateurs. Ils visent aussi nos smartphones car aujourd’hui ces petits outils informatiques sont beaucoup plus utilisés que les ordinateurs. Les pirates informatiques voir leur une opportunité pour étendre leurs activités de cybermalveillance. C’est pour cela, que les programmes informatiques malveillants contaminent de plus en plus les smartphones au détriment des utilisateurs qui sont toujours négligents. Pourtant il est très facile de se rendre compte si votre mobile est beau et bien infecté.

1- L’apparition intempestives de pop-up publicitaires.

Il arrive souvent que lorsque votre internet est activé et que vous êtes en train de faire d’autres choses que de naviguer outil outils de navigation, apparaît sur l’écran des pop-up de publicité. Cela est souvent significatif qui a été installé sur votre mobile un programme malveillant de type adware. Des logiciels pirates qui envoient sans votre consentement des publicités sur votre mobile et cela vaut un sucre pour engranger des revenus. Le plus souvent ces modifications viennent d’applications qui ont été légalement installées sur votre téléphone. Généralement des applications gratuites. Il vous est donc recommandé de faire attention à ce genre d’application et de lire les conditions générales d’utilisation avant toutes installations. Par ailleurs il vous est demandé aussi d’installer sur votre téléphone des anti adware, des programmes qui vous permettront évidemment de vous protéger contre ce genre de programmes informatiques. Il vous est possible aussi d’éviter ces affichages inopportuns réinitialiser les paramètres d’usine de votre téléphone.

2- Une sur-consommation de vos data internet

Il arrive souvent que votre consommation data explose, littéralement. En d’autres termes vous consommez beaucoup plus d’internet qu’à l’accoutumée.  Cela peut-être le fait application malveillante installé à votre insu sur votre mobile dans le but soit d’exfiltrer des données pour être plus tard par les pirates informatiques, soit pour faire du minage de crypto monnaie, ce qui pourrait bel et bien expliquer le fait que votre consommation Internet est trop élevée. Malheureusement dans ces conditions il est assez difficile de déterminer si l’on est soit victime une attaque informatique ou soit notre consommation est le fait de notre usage quotidien. Cependant vous devez être attentif et réguler au mieux l’usage de vos data.

3 – L’apparition d’applications sur votre écran que vous n’avez pas télécharger

L’un des signes aussi qui ne trompent pas, c’est l’apparition de l’icône d’une application que vous ne vous rappelez pas avoir téléchargé. En effet, les pirates informatiques, ainsi que leurs programmes malveillants souvent installent des applications à l’insu de l’utilisateur du smartphone. Dans certaines conditions ces logiciels apparaissant sur le tiroir d’application. De ce fait, il peut vous sembler bizarre de voir les l’icône d un logiciel que vous ne connaissez pas. Faites votre possible pour vous en débarrasser. Dans l’éventualité réinitialiser les paramètres d’usine de votre smartphone. Car si vous arrivez à cette étape c’est que les cybercriminels y sont bien implantés. Par mesure de précaution, vous devez vérifier chaque application ainsi que les autorisations que vous leur avez accordées peut-être par mégarde.

4- Des messages qui sont envoyés depuis votre téléphone ou vos contacts

Certains ont déjà vu que cette situation ou des proches ou des contacts au recevez des SMS ou des messages ne venant pas deux mais qui proviennent bel et bien de leur téléphone. Ce n’est pas un canular. Cela est totalement possible lorsque votre téléphone est infecté. Il est possible que votre smartphone soit atteint d’un virus informatique qui a la possibilité d’envoyer des messages même d’en recevoir à votre place. Il peut s’agir aussi d’un piratage informatique d’un de vos comptes par un hacker dans le but d’escroquer.

Si c’est des SMS que vos proches reçoivent, vous n’avez qu’à tout simplement réinitialiser les paramètres d’usine de votre téléphone. Si ces messages viennent de votre compte WhatsApp ou Facebook, vous devrez alors réinitialiser votre mot de passe et activer l’authentification à double facteur et ayez toujours un logiciel de sécurité activé.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage