Archives pour la catégorie Snapchat

Le réseau social Snapchat est le plus utilisé des jeunes. Il est aussi le plus souvent piraté et les utilisateurs ont souvent des problèmes à récupérer leurs comptes. Tenez-vous informé avec nos dernières informations !

Snapchat et soupçon de faille de sécurité, où en sommes-nous aujourd’hui

Durant la moitié de l’année 2019, des soupçons pesaient sur l’application Snapchat concernant l’existence de potentielle faille de sécurité.

À ce propos, les dirigeants du réseau social avaient vite essayer de réagir pour essayer d’endiguer la vague de soupçon qui grandissait. Apparement, il circulait une information selon laquelle des employés de la firme qui se permettaient d’utiliser les outils de Snapchat, dans le but d’entrée en possession de certaines informations personnelles des utilisateurs.

Cet article va aussi vous intéresser : Snapchat et la sécurité de vos Snaps : une hausse de sécurité à l’insu des utilisateurs ?

Des informations qui était stockées pour permettre usage en cas de nécessité. Cela concernait aussi certains Snaps enregistrés, qui devrait servir au développement de l’application. Parmi les données qui était semble-t-il abusé par les employés de Snapchat on pouvait trouver notamment les informations liées à la localisation telle que la position géographique ou des données GPS, des informations liées à l’identification des utilisateurs, les noms et prénoms, les noms d’utilisateurs et certaines informations sur le profil.

La société Américaine avait aussitôt réagi, essayant d’apporter quelques éclaircissements à l’affaire.

A cette époque, l’affaire avait été révélé par la plateforme Web Motherboard. On se fondant sur des sources assez proches du réseau social voir même des employés, il a été confirmé sur la plate-forme que les outils d’accès qui permettait de pouvoir utiliser les données personnelles avait été manier à mauvais escient par plusieurs employés de la société de divertissement. Et le système qui a été mise en pause pour cela se dénommait SnapLion. C’est un système qui permet dans un souci du respect de la loi, et dans un besoin d’assistance à l’utilisateur et de développement de l’application, d’accéder à des données assez sensible à ce dernier, ce malgré le credo de la société Snap inc, de mettre en avant sa visée de la conservation de la vie privée. L’affaire ayant explosée, il est clair que les employés de Snapchat n’est pas réellement cette ambition.

On sait que SnapLion a été créé par la société américaine de divertissement suite à une exigence des lois américaines relatives à la sécurité des données informatiques. Le but est de récolter plusieurs données d’utilisation pour les mettre au service de la justice américaine en cas de besoin, surtout quand une enquête est en cours. de la sorte plusieurs types de données pourront être disponible grâce à cette collecte parmi lesquels des données personnelles d’identification ( tel que les numéros de téléphone les noms et prénoms les adresses mail les noms d’utilisateur etc…), des données de localisation précise, et des Snaps sauvegardés dans l’application ou encore plus profondément dans les mémoires.

De plus, l’outil de collecte de Snapchat est utilisé dans la branche réservées aux « Spam et abus » de l’entreprise. Une autre branche nommée opération clientèle, dont l’objet est de combattre le harcèlement sur le réseau social concerné, pourquoi aussi avoir accès à cet outil, au même titre que la branche sécurité.

Selon une révélation faite par un employé à la plateforme Motherboard, SnapLion donnait les « Clés du Royaume », celui des données personnelles. mais cela ne veut pas dire que c’est par cet outil que les employés ont pu avoir accès aux données qu’ils utilisaient à leurs propres intention.

Snapchat de son côté a affirmé que la direction était au courant que certains de ses employés avaient un moment abusé de certaines informations personnelles des utilisateurs. mais que ce genre d’écart de conduite ne sont pas restés impunis ou ne resterons pas impunis. La firme finira même par ajouter ceci : « toute intrusion dans les données personnelles des utilisateurs par des personnes non autorisées est une violation des droits et seraient sanctionnés. »

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Snapchat espionnerait-il ses utilisateurs ?

Durant le mois de mai dernier, il a été révélé que certains membres du personnel du réseau social ont utilisé leur position pour espionner les utilisateurs à des fins personnelles ou autres.

Apparemment l’application Snapchat dispose de certains programmes incorporés permettant d’accéder aux informations personnelles des utilisateurs et ses programmes sont utilisés par les membres du personnel même du réseau social à des fins non appropriées.

Cet article va aussi vous intéresser : Le code source de Snapchat a été piraté et publié sur la plate-forme GITHub

Dans un article publié par la plateforme Motherboard, plusieurs employés de Snapchat utiliseraient leur situation professionnelle, leurs privilèges pour utiliser les outils dont on parlait ci-dessus dans le but d’espionner le consommateur. Selon la source fournie pas la plateforme, le programme de Snapchat dénommée « SnapLion » fournirait des clés qui permettent d’accéder aux informations personnelles à utilisateur. C’est un programmes qui en principe avait été développé pour fournir des informations aux forces de l’ordre dans le cadre d’une application de la loi ou d’une assignation à comparaître respectant les règles. Cet accès s’est étendu et d’autres services ont été touchés par cela à l’occurrence « Customer Ops », un service de sécurité dans leur objectif est de lutter contre l’intimidation ou autre programme espion.

S’il faut connaître que d’un côté on ne peut pas se passer de ce genre de programme sur les applications de réseaux sociaux, vu son utilité pour la police ou encore pour les forces de l’ordre dans l’observation de l’ordre public et dans les enquêtes criminelles, il n’en demeure pas moins qu’il expose les utilisateurs au dérive de ceux qui tiennent ce genre d’outils entre leur main. La solution qui s’imposerait alors est d’exécuter une politique qui tend à contrôler les accès et les demandes qu’ils seront basés sur les demandes reçues.

Ce genre de pratique ne serait pas une première. Des anciens employés de Snapchat ou encore les employés actuels ont reconnu que certains d’entre eux avait déjà profitez de ces outils intégrés au réseau social pour espionner les utilisateurs à des fins peu convenables et sans qu’il ne y ait de motifs valables qui puissent justifier cela. De la sorte, les employés malséants ont pu accéder à des photos, à des vidéos et autres informations sur la position géographique des individus dont les numéros de téléphones, électroniques, qui était tous accessibles aux employés.

Les dirigeants du réseau social ont fait savoir qu’ils prennent très au sérieux l’affaire : « Nous conservons très peu de données utilisateur et nous disposons de politiques et de contrôles robustes pour limiter l’accès interne aux données dont nous disposons. Tout accès non autorisé est une violation flagrante des normes de conduite de la société et, si il est détecté, est immédiatement bloqué. ».

Pour dire que Snapchat a mis en place de très stricts contrôles qui vont réguler maintenant les accès aux données à tous les niveaux.

il est vrai qu’avoir autant de données sur des personnes à sa portée, il serait tentant d’en abuser. Snapchat n’est pas le seul réseau social qui a été confronté à un tel souci. En 2018 déjà, Facebook avait renvoyé un employé qui s’était permis d’utiliser des données des utilisateurs à des fins inappropriées.

Il est à demander à ses fournisseurs de solutions numériques d’être très vigilants quant à leurs employés. En effet, la vie privée la vie professionnelle la vie publique de leurs utilisateurs se trouve entre leur main. Ces informations sont très importantes et font ce qui fait la quintessence même de l’identité numérique.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Le code source de Snapchat a été piraté et publié sur la plate-forme GITHub

En mai dernier, pour être en train de faire une mise à jour de la version iOS de son application, Snapchat a malheureusement raté le coche, permettant alors à un pirate informatique de s’en prendre à l’application.

Les conséquences immédiates ont été la publication du code source partielle de l’application de divertissement sur GITHub. On ne sait pas réellement qui est le coupable dans cette affaire, cependant selon ce qui a été révélé, c’est un hacker d’origine pakistanaise.

Cet article va aussi vous intéresser : Oltean Vlad victime d’un piratage sur son compte Snapchat

La bride de code qui a été divulgué sur la plate-forme semblerait être destinée système iOS, version qui avait été supprimé par la société détentrice de la plateforme, Microsoft, suite à la réception d’un avis de retrait délivré par un représentant du réseau social. Et selon les règles en la matière on ne peut demander la restauration des données quand on est effacé sur la plate-forme seulement si suite à une demande reconventionnelle des éditeurs des données en question, les dirigeants de la plateforme acceptent répondre à la demande. Il est possible de le voir quand on accède à GITHub, la demande de retrait y est toujours et mentionnée comme suis en bas de leur onglet « Référentiel indisponible en raison du retrait DMCA ».

Le contenu impliqué ici dans cette affaire de piratage était intitulé « Source-Snapchat ». Il a été posté par un utilisateur dont l’identification se présentait comme suit : « i5xx ». Cet utilisateur affirmait qu’il avait trouvé le code ailleurs donc il n’a fait que le recopier sur GITHub.

Ce qui est sûr c’est qu’en général, on se dit que ce dernier a seulement posté cette bride de code, qu’il n’a même pas connu la source de la fuite.

Il serait seulement un simple curieux qui a eu la chance de tomber sur quelque chose d’aussi précieux. Par ailleurs Snapchat a annoncé aussi avoir lancée de son côté une investigation dans le but dans savoir plus. Il considère le piratage de l’application comme étant l’une des plus grandes attaques dans un système protégé par le droit d’auteur qui puisse être en 2019. Surtout que plutôt dans l’année, des composants iOS avaient été piratée et dévoilés sur internet.

Selon ’un expert en cybersécurité, cité par le média NewsWeek, les lignes qui ont été dévoilées sur GITHub semble faire partie de l’application elle-même et non d’une ancienne version. Probablement ce sont des lignes de code de base de l’application Snapchat.

Pour l’heure c’est le pirate qui est la priorité de tout le monde. Selon le média Newsweek, il aurait computer avec l’identifiant « @ i5aaaald ». On l’a localisée dans une petite ville du Pakistan précisément dans la province de sindh.

Quant aux conséquences de cette fuite de données rien n’a pas été précisé par le réseau social. Même si certains pensent que cela est un danger pour les utilisateurs aucune déclaration provenant de Snapchat n’a été encore reçu à ce niveau. On annonce qu’aucun danger de menace l’ensemble de ces 500 millions d’utilisateurs. Aucune alerte n’étant donnée du côté de Snapchat. Les murmures se font entendre quand même. Par ailleurs cette fuite quand bien même qu’elle soit gênante, elle ne semble pas avoir des conséquences immédiates sur le fonctionnement de l’application de moins c’est ce qu’on constate pour le moment depuis maintenant trois quatre mois environ.

Pirater un compte Snapchat :

Pour pirater un compte Snapchat, vous pouvez télécharger PASS DECODER. Ce logiciel a été conçu pour aider les personnes à retrouver leur mot de passe perdu ou oublié. Vous pouvez retrouver n’importe quel compte Snapchat à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un identifiant.

Vous pouvez télécharger ce logiciel ici https://www.passwordrevelator.net/fr/passdecoder.php

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Oltean Vlad victime d’un piratage sur son compte Snapchat

La logique voudrait que, plus on est remarqué sur les réseaux sociaux plus on a des chances d’être des victimes d’un prochain piratage.

C’est ce qui fut le cas d’Oltean Vlad, un influenceur sur les réseaux sociaux. Il y a pratiquement 5 jours de cela, il annonçait sur son Instagram que son compte snapchat avait été piraté.

Vous aimerez aussi : 5 astuces pour sécuriser son compte Snapchat du piratage

Les pirates se sont amusés à faire des publications assez dérangeantes sur sa story. Apparemment des nudes ont été postées, et ce dernier a tenu à informer ces abonnés qu’il n’en était pour rien. « Vous arrivez à vous mes Story Snap ? Je crois qu’on m’a piraté. Askip on a mis des nudes dessus, je n’arrive pas à voir. J’ai contacté snap, je pense qu’ils vont me répondre soit lundi ou peut-être demain. Si vous voyez des trucs chelou, je vous jure que ce n’est pas moi ! Si quelqu’un a des connaissances rapides sur Snapchat, contactez-moi en privé svp »

Certains de ses abonnés ont annoncé avoir reçu des photos de sexe ou autres posts pervers. Pour le moment on ne sait pas comment est-ce que le pirate a eu accès à son compte. Est-ce du piratage classique ou bien une personne tierce a abusé de ces identifiants pour pouvoir avoir accès à son compte Snapchat ?

Il a tenu à clarifier les choses en annonçant que les photos qui étaient publié sur sa page n’étaient pas de lui. « C’est pas moi sur les photos hein. Au cas où vous pensez ça »

Par ailleurs il affirme n’avoir toujours pas accès à son compte snapchat. « Pour mon Snapchat, j’arrive toujours pas à me connecter. Et je n’ai pas eu de réponse de la part de Snapchat. Je pense que comme mon compte n’est pas certifié, il n’y prête pas trop attention ». Mais pour l’heure son compte Instagram est toujours actif et il a intérêt à y rédiger ses fans.

Ce temps, l’ex de Emma cupcake n’est pas le premier Stars ou personnalité connue ou encore influenceur à se faire pirater le compte. On dirait même que cela est courant.

Le 26 juillet dernier c’était le compte Twitter de l’actrice Jessica Alba qui avait été la cible de cyber pirates. Les coupables se sont servis de leur accès au compte de la star pour diffuser des messages à caractère raciste et déplacé allant de l’homophobie au pro nazisme. Ces 9 millions d’abonnés appeler les publications déplaisantes mettant en mal l’image de la star. Elle a dû faire appel à des experts en sécurité informatique spécialement pour nettoyer son compte avec l’aide de Twitter.

Encore plus loin c’était la jeune chanteuse Selena Gomez, qui s’est fait pirater différents comptes en ligne. De ce côté les pirates ont eu le malin plaisir d’y publier des photos de Justin Bieber nu, son ex-copain. Elle a été victime de plusieurs piratage dont en 2016 mais aussi plutôt en 2012. Le coupable en ce moment, était un jeune anglais âgés de 21 ans du nom de Gareth Crosskey. Ce dernier avait essayé de la faire chanter ou de vendre de message aux plus offrants des messages à caractère privé.

Les stars se font constamment pirater les comptes en ligne. Souvent le but est malsain, dans un cadre de vengeance ou de protestation. Cela peut être aussi du piratage simple dont le but est de dérober des données personnelles. Mais généralement, ces piratages ne sont pas le fait de pirates informatiques professionnels. Ce sont en grande partie des petits geek qui le font juste pour s’amuser ou pour se faire un peu d’argent.

Cependant, récemment, le piratage du compte du responsable de Twitter était le fait de pirate expert. Mais ça nous vous l’expliquerons dans un prochain article.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage