Découvrir des failles de sécurité sur iOS ne rapporte plus beaucoup d’argent désormais

Les failles de sécurité des iPhones sont trop nombreuses dorénavant.

En début de semaine, des spécialistes ont mentionné le fait que plusieurs failles de sécurité sont présentes sur iOS, baissant ainsi de manière significative la valeur de ces vulnérabilités qui autrefois pouvait couter une belle somme d’argent à sa découverte.

Cet article va aussi vous intéresser : Une faille de sécurité découverte sur le navigateur Safari permettrait de pirater les iPhones et les Mac

Le problème pourrait venir sûrement de la promptitude de la firme de Cupertino à proposer dans les délais raisonnables des correctifs de sécurité. En effet, lorsqu’une faille de sécurité est exposée publiquement, cela signifie que cette dernière a déjà été colmatée par le constructeur ou l’éditeur des programmes concernés. Cela arrive généralement lorsque les constructeurs et les chercheurs en sécurité informatique mènent des tests et des programmes de recherche de bugs au cours de l’année de mise à disposition de l’outil. Lorsque ces vulnérabilités sont découvertes, la société des fabrications ou d’édition est automatiquement mise au courant souvent en échange de contrepartie financière (plus ou moins généreuses). Ce qui lui permet d’avoir une longueur d’avance et de préparer des patchs de sécurité pour combler la faille.

Cependant, les entreprises concernées ne réagissent pas toujours comme il faut lorsqu’une faille de sécurité découverte par un expert indépendant. Ce qui compte c’est le dernier le plus souvent à communiquer publiquement la généralité, dans l’intention soit de causer du tort à l’entreprise, soit d’avertir les utilisateurs du service visé (car la faille peut causer d’énormes soucis à ces derniers). Dans certains cas, les entreprises sont bel et bien informées mais n’agissent pas suffisamment de manière prompte pour produire les moyens nécessaires pour colmater la brèche de sécurité. Ce qui facilite alors la tâche aux pirates qui peuvent alors s’en servir pour mener leurs actions de cybermalveillance. « Parfois les choses ne se passent pas de cette manière. Et sans réaction de la part des entreprises concernées, les chercheurs en sécurité finissent de temps en temps par les placer devant le fait accompli, pointant les projecteurs sur d’importants trous de sécurité toujours ouverts et invitant quelque part les pirates à s’y engouffrer. », indique Mathieu Chartier.

Dans cette dynamique de découverte et de transmission de failles en échange de rémunération, un groupe particulier est né. Celui composé de personnes se présentant comme grossistes à des failles de sécurité. L’objectif de ces derniers est d’acheter de manière massive les vulnérabilité découvertes par des chercheurs indépendants. Ces failles rachetées leur permettent soit de les re-monnayer auprès des constructeurs pour un revenu plus substantiel, ou encore près de développeur ou éditeur de solutions de sécurité informatique. Zerodium fait partie de ces grossistes de faille de sécurité. Récemment cette entreprise a annoncé lors d’une déclaration officielle une nouvelle qui portera sans aucun doute à l’image de marque de Apple. En effet, l’entreprise spécialisée dans la commercialisation en gros des failles de sécurité a publié sur sa page officielle de Twitter qu’elle suspendait ces activités d’achat de vulnérabilité provenant des les appareils Apple. Et cela sur une période allant de 2 à 3 mois. La raison qui aurait pu pousser Zerodium serait une très grande présence de faille de sécurité provenant des appareils de la firme de Cupertino.

Selon le premier responsable Zerodium, Chouaki Bekrar, a noté que les récompenses pour les failles de sécurité découverte sur les appareils tournant sur iOS par exemple en fortement baissées. Certaines failles qui ne sont pas assez critiques seront démonétisées, ce qui fait penser à bon nombre de personnes que le marché sur les vulnérabilités iOS serait sur le point de disparaître. Le responsable de la firme de grossiste n’a pas manqué de soulever le fait que les failles découvertes sur les smartphones Android coutent aujourd’hui nettement plus cher que celles présente sur iOS. Les yeux seront alors arrivés sur iOS 14 qui sort d’ici la fin de cette année. Les spécialistes s’attendent à une amélioration de la sécurité de cette nouvelle version de iOS. Car pour une marque qui reconnue pour sa sécurité, cette annonce de Zerodium lui fera certainement mal. Une hausse de sécurité au niveau de iOS 14 serait certainement des natures à rehausser le marché les vulnérabilités portant sur les failles de iOS.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage