Italie : Quand le Coronavirus sert de raison aux attaques de spams

SophosLabs a mis en lumière une stratégie des pirates informatiques permettant d’infecter ou t’attaquer par la procédure de phishing les terminaux à travers un piratage via des spams.

Les spams reçus par les personnes ciblées contiennent un programme malveillant Trickbot. Pour inciter leurs victimes à cliquer sur messages, les pirates informatiques vont utiliser le succès médiatique autour du coronavirus et bien sûr cela marche.

Cet article va aussi vous intéresser : L’approche de Trend Micro de la cybercriminalité en 2020

Le virus fait peur, et les pirates informatiques profite de cette grande confusion. Comment vous direz ? C’est simple. Ces derniers vont concevoir des documents cliquables qui font références à des messages relatifs aux virus, des informations concernant des méthodes à respecter pour éviter la maladie, etc. Derrière ces documents seront cachées les programmes malveillants qui seront prêts à infecter les terminaux des personnes les plus imprudentes.

« Les cybercriminels derrière Trickbot sont probablement des attaquants habiles qui tirent parti de la peur actuelle pour effrayer les gens et les inciter à cliquer. Bien que ce soit le cas en Italie actuellement, nous nous attendons à une attaque similaire dans d’autres pays où les craintes d’une épidémie de COVID-19 sont élevées. La meilleure approche pour éviter ce type de cyberattaque est de désactiver les macros, d’être très prudent avant de cliquer, mais aussi de supprimer les e-mails suspects ou provenant d’une source inconnue. » a expliqué Chester Wisniewski, le responsable de recherche chez SophosLabs. « Chaque fois qu’il y a un sujet d’intérêt public comme le COVID-19 ou les incendies en Australie, nous voyons que les cybercriminels essayent de tirer parti de nos inquiétudes pour en faire une opportunité. Nous devons rester vigilants et nous méfier des communications entrantes en temps de crise et ne demander conseil qu’à nos autorités de santé publique ». Continue-t-il.

Alors quelques conseils pour ne pas se laisser distraire, et préserver l’intégrité de ses données informatiques ainsi que de son terminal

  1. N’ayez pas l’habitude de cliquer sur des liens que vous recevez par email en particulier quand vous ne connaissez pas expressément les destinataires. En ce qui concerne les conseils concernant le coronavirus, les photos de catastrophes naturelles, il est préférable de passer par des moyens officiels car il existe toujours des plateformes créées par les institutions publiques à ce genre d’effets.
  • Faites très attention au nom utilisé par les expéditeurs des messages que vous recevez. En effet il est courant pour ces personnes d’utiliser des dénominations assez courantes appartenant aux institutions publiques telle que l’Organisation mondiale de la santé, la banque mondiale Exetera. Pour être sûr exactement adresse mail ou éviter tout simplement de vous fier à cela.
  • Le contenu des messages que vous recevez. Il arrive souvent quels sont parsemés de fautes d’orthographe de grammaire.
  • Ne partagez jamais vos données personnelles sans aucune raison véritable. En clair ne donner pas vos informations personnelles.
  • Eviter surtout d’utiliser le même mot de passe sur plusieurs sites internet.
  • Activer toujours l’authentification à double facteurs.
  • Soyez prudent et dès instant que vous vous sentez quelque chose de suspect se passe sur un site web sur lesquels vous avez entrer vos coordonnées, penser immédiatement à changer vos mots de passe et pour vos identifications.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage