L’application de messagerie Signal critiquée pour une nouvelle fonctionnalité qui ne fait pas l’unanimité

Depuis un certain moment, l’application de messagerie Signal attire beaucoup de critiques.

En effet, à cause d’une nouvelle fonctionnalité qui a été ajouté, les critiques ne font que fusées. Cela concerne en particulier le stockage des informations des utilisateurs, ce qui semble s’opposer à l’ancienne pratique de l’application.

Cet article va aussi vous intéresser : Signal et Wire, deux applications de messagerie recommandés par Edward Snowden

Depuis la désignation par Edward Snowden comme une application de messagerie très sécurisée, il est rare d’entendre contre cet outil de communication de mauvaises arguments. Dans son milieu, il est considéré comme étant l’une des meilleures applications en termes de préservation de la confidentialité. Présentant alors de meilleures options pour communiquer en toute sécurité, rendant l’espionnage de nos communications presque impossible.

Mais depuis l’ajout de la nouvelle fonctionnalité de gestion des informations des informations d’utilisateurs, les critiques ont commencé. La nouvelle fonctionnalité dont on parle ici concernant la possibilité pour les utilisateurs, qui après avoir ajouter un code PIN, restaurer leur profil ainsi que plusieurs d’autres réglages, quand ces derniers réinstallent sur un autre téléphone le logiciel Signal. D’un autre côté, l’ajout du code PIN est devenu obligatoire surtout pour les utilisateurs qui veulent utiliser d’autres éléments d’identification autre que leurs contacts.

Si dès le début de l’annonce, cela a été bien accueilli par la presse. Il n’en demeure pas moins qu’avec de recul, l’on a pu se rendre compte d’une situation assez délicate. Celle qui signifie que l’application de messagerie désormais a décidé d’héberger certaines informations sur les utilisateurs et leurs contacts. Ce qu’il faut avouer, pose un réel problème de sécurité surtout en cas de cyberattaque. : « Signal était fier d’avoir un réseau qui ne conservait aucune information sur ses utilisateurs. Jusqu’à il y a quelques jours, ils pouvaient s’en vanter, et à juste titre. Ce n’est plus le cas. » résume un expert en sécurité informatique.

Interrogés, plusieurs autres spécialistes de la cybersécurité se sont montrés déçus de la « la mauvaise décision » prise par Signal pour des raisons que l’on peut résumer en deux points : « Les gens ont tendance à choisir des codes PIN trop faibles et, même si leur système protège un peu plus ces données, « il n’a aucune chance contre de sérieux acteurs ». Mais le regret le plus palpable se situe au niveau du fait, que l’application de messagerie exige obligatoirement l’ajout de ces codes pin pour ses utilisateurs.

Face à la montée des critiques, Les dirigeants de signal ont voulu lui signifier qu’ils mettaient tout en œuvre pour assurer la sécurité des informations qui seront dorénavant stockées sur leur serveur. Le cofondateur de Signal, Moxie Marlinspike, a signifié lors d’un communiqué, qu’il y aura la possibilité de désactiver cette fonctionnalité pour les utilisateurs « qui acceptent de perdre leurs contacts Signal ».

Malheureusement, ce changement pose le problème de la philosophie et de l’avenir de la sécurisation des échanges depuis signal. L’approche malheureusement a changé. Le stockage de données est devenu un problème qui est mal vu, et difficilement concevable pour une telle application : « Avant l’ajout de cette nouvelle fonctionnalité, Signal assurait, et a prouvé, qu’il était en mesure de fournir une application de messagerie conçue pour ne stocker quasiment aucune information sur ses utilisateurs. Pour plusieurs critiques, ce n’est désormais plus le cas. » pouvait-on lire sur le site spécialisé Motherboard.

Mais cela veut-il dire qu’il faut se débarrasser dorénavant de de l’application ? Selon le site spécialisé, nous n’en sommes pas encore là. En effet, même si le changement de philosophie de signal déplaît, l’application demeure l’une des meilleures alternatives au niveau de la sécurisation des échanges. « Face aux risques que courent la plupart des utilisateurs, Signal reste l’une des meilleures options. Mais l’un des éléments-clés qui distinguait Signal, à savoir le fait qu’il ne collectait quasiment rien sur ses utilisateurs, semble être en train de changer », conclut en ces termes Motherboard.

Un développement qui est à suivre dans l’avenir. Mais que vaut dorénavant signale face à la concurrence. Si l’argument phare qui servait à faire sa publicité n’est plus d’actualité. Et quelles pourraient être les raisons qui ont pu motiver les éditeurs de cette application à pencher de ce côté.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage