Le télétravail et son impact sur la sécurité informatique

La tendance aujourd’hui dans le domaine de la sécurité informatique a beaucoup plus de lien avec le phénomène du travail à distance.

Depuis quelques mois maintenant, les parts du télétravail sur la sécurité des entreprises et des organisations dans l’ensemble s’est fait, simplement sentir. Dans un sens nous avons dû observer une recrudescence des attaques informatiques et de la cybermalveillance dans son ensemble. Mais dans l’autre, il faudrait reconnaître les efforts qui ont été consentis de la part des différentes organisations et des différents acteurs du secteur de la sécurité informatique pour améliorer les conditions de travail et déjà les outils numériques, de sorte à barrer la route à la criminalité en ligne. Car en effet, l’explosion du télétravail a interpellé maison trop prise sur une mise à niveau le leur cybersécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : Les dangers du télétravail face à l’ingénierie sociale

Face à cette situation, l’entreprise américaine de sécurité informatique Checkpoint une étude portant sur les priorités des entreprises en matière de cybersécurité durant la période du confinement. L’étude a aussi porté sur la période du déconfinement. L’étude a permis de démontrer que l’objectif des entreprises actuellement et de sécuriser le nouveau standard professionnel qui est le télétravail. En effet 86 % des personnes qui ont été approchées par Checkpoint lors de son étude affirmer avoir pour principal défi dans le secteur de l’informatique, les basculements vers le travail à distance à grande échelle. Leurs préoccupations majeures étaient de maintenir la bande passante du réseau virtuel privé de leur entreprise, pour faciliter la connexion de leur personnel

L’étude de la société de sécurité informatique a impliqué plus de 271 professionnelle du secteur de l’informatique et de la cybersécurité. Des professionnels répartis à travers le monde entier. On retiendra alors de l’étude que :

– 62 % des répondants affirme que le métier ben accès à distance sécurisé et de la bande passante pour le VPN quelle est la principale préoccupation de leur organisation

– 47 % des professionnels se préoccupe encore plus à de l’ingénierie sociale de la prévention contre ce genre d’attaques

– 52 pourcents de ces professionnels estime qu’il est important encore plus la protection les postes de travail et des outils personnels utilisés par les collaborateurs.

– 75 % des personnes interrogées affirment que les bureaux sont à nouveau disponibles pour le travail en présentiel mais pour un nombre très limité de collaborateurs. Et cela depuis les des compléments progressifs annoncé par les autorités

– le personnel et malgré tout assigné 4 sur 5 à la maison pour un travail à distance. C’est qui inquiète quant à la persistance des vulnérabilités liées télétravail.

« Les entreprises ont dû restructurer leur réseau et leur infrastructure de sécurité quasiment du jour au lendemain pour répondre à la pandémie de Covid-19, avec pour conséquence inévitable l’ouverture de failles de sécurité et l’augmentation de la surface d’attaque, » explique un porte-parole de Check Point Software Technologies. « Maintenant que nous nous dirigeons vers une ‘nouvelle normalité’ après le déconfinement à l’échelle mondiale, les entreprises doivent refermer ces failles de sécurité et protéger leurs réseaux, leurs Datacenters, ainsi que les PC et les téléphones mobiles de leurs collaborateurs, grâce à une architecture de sécurité globale de bout en bout. La pandémie de Covid-19 est peut-être en train de s’estomper, mais la pandémie de cybercriminalité qu’elle a déclenchée est là pour rester. Mais avec une approche adéquate de la sécurité, nous pouvons empêcher les attaques de causer des dommages et des perturbations généralisées. »

Dans un livre blanc intitulé : « Réduire les risques de fuite de données induits par l’accélération du télétravail », publié récemment par CybelAngel, une entreprise spécialisée dans la détection des attaques informatiques, Camille Charaudeau, VP, stratégie produit chez CybelAngel témoigne : « Il y a une augmentation considérable des campagnes de phishing utilisant le Covid comme appât ce qui représente un risque potentiel en plus ».

Qu’est-ce qui concerne la tendance liée à l’augmentation des attaques informatiques, il faudrait mentionner que cela risque d’être constant pendant un bon moment. En effet si le retour au bureau a été annoncé au fur et à mesure que le confinement se lève, le risque que les employés retournent au bureau avec des terminaux des infectées et plus que jamais probables.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage