Les utilisateurs de Google Drive exposés à des pirates informatiques par le biais d’une faille de sécurité

L’information est tombée durant la semaine dernière.

Les utilisateurs de service de stockage Cloud de Google, le Google cloud, sont exposés à de potentielles cyberattaques. La raison : une faille de sécurité qui permettrait aux cybercriminels de propager facilement des malwares sur le Drive.

Cet article va aussi vous intéresser : Un virus informatique pour les vols de données sur le Cloud

Comme on le sait, la plateforme de stockage de Google est prisée par bon nombre d’internautes. À cause peut-être de Google Chrome, de Gmail et aussi d’Android, une très grande partie des utilisateurs des solutions numériques utilise sciemment ou inconsciemment Google Drive pour stocker certaines informations. Pourtant, un chercheur en sécurité informatique du nom de A. Nikoci a découvert une vulnérabilité qui touche le service de stockage Cloud de géant américain. Selon les explications de ce dernier, les pirates informatiques en effet pourraient profiter de cette ouverture pour propager des programmes malveillants aux utilisateurs si ces derniers ne font pas suffisamment attention au processus, lorsqu’ils partagent des fichiers à travers la fonction de Google Drive : « partage de fichiers ».

Apparemment, la sécurité de cette fonctionnalité serait assez faible tel que décrit par le chercheur en sécurité informatique lors d’une interview accordée au site The Hacker News. Ce dernier affirme que le géant américain n’a pas installé de système permettant de vérifier que lors des partages de fichiers, ce dernier n’est pas été échanger en cours de transaction. En d’autres termes, lors de transfert de fichier via Google Drive, le système vérifie seulement le lien de partage qui a été créé. Il ne vérifie plus la continuité de la transaction. Ce qui permet à une personne de mauvaise intention, de tout simplement remplacer le fichier qui doit être transmis par un autre vérolé, et cela sans que le lien de partage ne soit changé. La technique est assez parfaite, car il sera simple de faire télécharger un logiciel malveillant en échange ou d’un document légitime. Et cela, ni Google, ni la personne ciblée ne pourra s’en rendre compte, car l’aperçu du fichier ne changera aucunement.

Cependant, il faut mentionner un bémol. Exploiter une telle faille de sécurité et assez faible en terme de potentiel. Surtout s’il s’agit du partage de fichier entre des personnes de confiance. Mais il n’en demeure pas moins que le risque devient assez véritable lorsque le fichier qui doit être partagé se trouvant sur internet. Et peu importe le site, qu’il soit spécialisé, un forum ou même réseau social. Car à tout moment le lien pourra alors être vérolé à l’insu même de la personne concernée.

Ce qui signifie qu’il faudra faire très attention aux différents liens de partage sur Google Drive. En particulier si vous visiter un site tiers dont vous ne n’avez pas suffisamment d’informations ni de connaissances. Google a déjà été averti de la faille de sécurité. Vraisemblablement, un correctif de sécurité ne tardera pas sûrement. Pendant ce temps-là, il est demandé aux utilisateurs de Google cloud de faire plus attention lors des partages de fichiers.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage