L’évolution du Cloud au regard difficulté

L’un des secteurs informatiques qui ne cesse de surprendre par sa croissance est belle et bien celui du Cloud.

La croissance se poursuit. Pourtant de ce côté ils subissent encore plusieurs difficultés qui ne sont toujours pas résolues. Parmi lesquels la sécurité informatique.

Avec la migration vers le Cloud, les organisations privées en l’occurrence les entreprises veulent bénéficier de beaucoup plus d’avantages commerciaux ainsi que deux techniques et davantage financier. Pourtant la migration ne s’est pas faite, ne se fait pas sans risque.

Cet article va aussi vous intéresser : Cloud et Sécurité informatique: une nécessité d’améliorer la protection des infrastructures cloud

Dans un récent rapport fourni par la société Lemongrass, spécialiste de la migration Cloud, 77 % des responsables en matière de système d’information affirme que ce qui les motive beaucoup plus à migrer vers les structures Cloud et la volonté de sécuriser les données et c’est que de faciliter les accès à ces mêmes données tout en réalisant bien sûr des économies.

Les principales raisons sont donc l’optimisation des ressources de stockage et l’accélération de la transformation numérique. En outre, 78 % des responsables informatiques interrogés ont signifié que les systèmes de gestion informatique sont des applications patrimoines qui sont beaucoup plus destinées à migrer vers le Cloud. 49 % de ces spécialistes mettent en avant la question de sécurité pour expliquer leur migration. Pour 39 % le commerce électronique en est la cause principale.

Selon le rapport des spécialistes de la migration :

– 59 pourcents des répondants ont affirmé que la sécurité informatique et la conformité sont les défis principaux de la migration ;

– Pour 43 % d’entre eux, le problème de temps elle est née défi de taille. Les migrations sont très longues

– 39 % des répondants mettent en avant les coûts qu’ils estiment être trop élevés ;

– Quand à 33 % des professionnels, le défi le plus important et le manque de compétences en interne.

Pour en revenir au cours de la migration vers le Cloud, 69 % ont estimé que ce sont des coûts qui varient entre 100 000 et 250 000 dollars. Pour 57 pourcents, il peut parfois arriver que les budgets soient totalement inférieurs à ces coûts.

« Les résultats de l’enquête sont très cohérents avec les commentaires que nous recevons de nos clients », explique Vince Lubsey, directeur technique chez Lemongrass. « Les entreprises sont impatientes de récolter les bénéfices de la migration des systèmes existants vers le cloud. Elles savent qu’il y a des défis à relever, mais les avantages l’emportent largement sur les obstacles. La clé du succès réside dans le respect des meilleures pratiques, une formation adéquate et la gestion du temps. Il est également utile de bénéficier des conseils d’un partenaire expérimenté pour créer le modèle d’exploitation cloud requis. » ajoute ce dernier.

Les 3 points clés qu’on peut retenir de cette migration vers le Cloud se présente comme suit :

– S’accorder du temps selon la réponse de 54 % des professionnels interrogés ;

– Budgétiser en accordant suffisamment de moyens financiers et de ressources humaines selon 52 % des personnes interrogées ;

– Se fournir en compétences et en personnel qualifié en tenant compte de la réponse de 52 % de répondant.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage