Cyberattaques : ce dont il faut se méfier en 2021

L’année 2020 a été une année très mouvementée.

Que ce soit sur le plan sanitaire professionnel ou encore informatique il y aura beaucoup de choses à relever. Cependant au niveau de l’informatique, il a été officiellement observé une augmentation record des attaques ciblant les organisations privées comme publiques.

Cet article va aussi vous intéresser : Spécialiste de la cybersécurité, Olivier Laurelli alias Bluetouff : « il faut se former face aux cyberattaques »

La cause principale de cette multiplication des attaques informatiques est sans nulle doute la généralisation du télétravail par le fait du confinement qui avait d’une certaine manière booster l’utilisation des services numériques et d’Internet.

« Après une année 2020 marquée par une recrudescence record de cyberattaques, les prévisions des spécialistes de la sécurité informatique pour 2021 sont loin d’être optimistes. La généralisation du télétravail, le recours massif aux services cloud et l’explosion du e-commerce provoqués par la crise sanitaire du Coronavirus ont décuplé les vecteurs d’attaques pour les cybercriminels. Tout laisse à penser que des cyberattaques toujours plus sophistiquées vont continuer à se multiplier au cours des prochains mois. » décrit BitDefender.

Du côté de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’informations, l’autorité administrative française chargée de la cybersécurité, a observé près de 192 attaques informatiques majeurs ont été recensé ciblant des entreprises en 2020. Ce qui fait un bon de 400 % par rapport à 2019. L’autorité administrative a aussi observé que du côté de l’hameçonnage et les attaques au rançongiciel dirigées contre les particuliers, une multiplication est aussi à observer. Un phénomène qui ne se limite pas simplement à la France mais aussi est visible dans le monde entier.

Un autre fait marquant, les pirates informatiques utilisent de plus en plus l’intelligence artificielle dans l’accomplissement de leur activité. Une situation qui est de nature à renforcer leur dangerosité ainsi que leur présence sur de long terme. Cela a d’ailleurs mis en évidence de nouvelles formes d’escroquerie qui se répondre très facilement, à savoir le deepfake, le fait de cloner un visage ou une voix et le coller à un autre.

Dans ce contexte il est fortement recommandé de se protéger avec des logiciels de sécurité de pointe.

« Les hackers commencent également à utiliser des technologies d’intelligence artificielle pour tenter notamment de découvrir des mots de passe, renforcer les ransomwares ou cloner des voix dans le but de créer des escroqueries téléphoniques. Outre une vigilance de tous les instants, il est plus que jamais recommandé de se protéger à l’aide d’un logiciel de sécurité robuste capable de s’adapter et bloquer les nouvelles formes de menaces.

Tous les experts s’accordent à dire que les vagues de ransomwares vont encore monter en puissance en 2021. De mieux en mieux préparés, les cybercriminels traquent la moindre faille technique ou humaine pour contourner les protections et infecter les systèmes informatiques. Pour faire pression sur leurs victimes, de plus en plus de groupes de cybercriminels menacent de publier les données prises en otage sur Internet. Bien que difficiles à quantifier, les revenus générés par les ransomwares représenteraient plusieurs centaines de millions de dollars chaque année. Dans ce contexte, il est indispensable de protéger ses données à l’aide d’un logiciel de sécurité doté d’une technologie anti ransomware telle que Bitdefender Total Security. » explique BitDefender dans un billet de blog.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage