L’impact de l’adoption du télétravail à cause de la pandémie

Avec le confinement général, une très grande partie des organisations avait fini par opter pour le travail à distance pour assurer leur continuité.

Selon une recherche récente, seulement un tiers des professionnels de la sécurité informatique en mentionné que leur transition vers le télétravail c’est passé sans problème. Ce qui dénote clairement de la difficulté qui a prévalu durant ce basculement.

Cet article va aussi vous intéresser : Le télétravail et la covid-19, source de l’augmentation des investissements dans le secteur de la sécurité informatique

L’étude a été réalisée par la société OneIdentity. Elle a permis de démontrer aussi que 62 % des professionnels accorde plus d’importance aux infrastructures du cloud aujourd’hui par rapport à l’année dernière. Ces changements ont été attribué à la pandémie à coronavirus selon 31 % des personnes interrogées.

« Cette étude montre clairement que le cloud computing a sauvé la vie de nombreuses entreprises, car les équipes informatiques ont pivoté et soutenu le passage massif au travail hors des bureaux » souligne Darrell Long, président et directeur général de OneIdentity. « Nous savions que les changements provoqués par la pandémie étaient soudains, mais ce qui est particulièrement remarquable, c’est la force avec laquelle les résultats ont prouvé que les entreprises devaient se concentrer sur les défis immédiats présentés par le passage agressif au cloud computing, principalement en trouvant des solutions qui rationalisent l’administration et sécurisent qui a accès à quoi et comment », ajoute-il.

Par rapport à l’année dernière, l’intérêt pour les technologies de demande d’accès à nettement connu une hausse. Près de 50 % des personnes interrogées l’appréhende comme une grande priorité aujourd’hui. Bien évidemment le rapport a vite été établi avec le covid-19, qui est l’élément déclencheur de la plupart des difficultés dans le secteur et du basculement vers une nouvelle manière de travailler. Certains aspects tels que la gestion du cycle de l’identité, le flux et processus du travail de l’identité, la gestion de l’accès et la gestion des rôles, immédiatement acquis une certaine importance aux yeux les professionnels.

L’enquête de OneIdentity ah aussi démontrer que 45 % des professionnels de la sécurité informatique, sont les seuls qui affirment être prêts à faire face à différents changements dans leur secteur. Surtout en envisageant un potentiel retour des employés au bureau dans les différentes organisations. C’est qui est d’ailleurs étrange lorsque 66 pourcents d’entre eux note avoir suffisamment confiance à l’efficacité de leurs outils de gestion de l’identité, depuis la survenance de certains un changement du au coronavirus.

« Nous connaissons maintenant la vérité : la pandémie de COVID n’a pas changé la nécessité d’être productif, ni les exigences de conformité réglementaire auxquelles les entreprises sont confrontées, mais il est clair que les équipes informatiques et de sécurité se sont empressées de déplacer leurs systèmes pour permettre le travail à domicile de manière sûre et contrôlée. » note le responsable de OneIdentity, M. Long. Il ajoute par la suite : « Les entreprises et les organisations ont été aidées dans une certaine mesure par les investissements dans le cloud qui les ont préparées avant le projet COVID. Cependant, la plupart d’entre elles doivent encore faire face à de nouveaux défis, car les employés s’adaptent, les équipes informatiques et de sécurité relèvent efficacement le défi de fournir des processus efficaces pour accéder aux ressources nécessaires à la main-d’œuvre pour faire leur travail et les défis de sécurité associés à ce nouvel environnement de travail. ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage