Partager son compte Netflix est une mauvaise idée semble-t-il

Avec le système de partage que propose les plateformes de streaming, un abonné à la possibilité de partager avec autrui ces comptes dans le but de lui faire profiter de son abonnement.

Dans ce contexte à certains vont même jusqu’à partager leur mot de passe. Une attitude qui est considérée par plusieurs experts de la sécurité informatique comme une bêtise et non des moindres.

Le premier problème qui suit le partage de mot de passe du compte Netflix est assez banal mais sans doute très important à ne pas négliger. L’utilisation de son code secret Netflix sur d’autres plateformes. En effet il n’est pas rare quel utilisateur utilise le même mot de passe pour tous ces comptes en ligne. Malgré d’innombrables sensibilisations, la pratique n’a pas perdu un rythme en pour autant. Ce qui crée bon nombre de brèches et de faille de sécurité.  Lorsqu’une personne partage son mot de passe Netflix, rien ne garantit que la personne qui a reçu ce mot de passe l’utilisera à bon escient ou pourra l’utiliser en toute sécurité. C’est pourquoi il ne faut pas partager son mot de passe.

Cet article va aussi vous intéresser : Les modifications de Netflix au niveau de la sécurité de sa plateforme

« J’ai toujours été fasciné par le fait que les gens partagent leurs comptes de services de streaming avec leurs amis et leur famille, ainsi que par ce qu’il advient de ces comptes après une rupture amoureuse ou lorsque des amis ne se voient plus. Je suis fasciné par la façon dont les gens divulguent leurs identifiants de connexion, et je me suis également demandé combien de personnes utilisent le même mot de passe pour plusieurs comptes. La grande question pour moi, cependant, a toujours été : Comment les gens peuvent-ils faire preuve d’un tel laxisme en matière de sécurité ? », explique Benoît Grunenwald.

Sur Twitter, l’expert de ESET a mené une enquête. L’idée étaient de savoir quels étaient les services de streaming utilisés en masse.  Amazon Prime se trouve en première ligne, suivi de Netflix, YouTube TV et. Spotify etc… À la question de savoir si les utilisateurs partageaient leurs comptes, mots de passe, 60 % ont répondu par l’affirmative. Soit à des membres de la famille ou à des amis. Le sondage a alors prouvé que la majorité des abonnées de services streaming partageait.

Mais ce n’est pas le plus inquiétant. En effet, ce qui est étonnant et dangereux, c’est la manière dont le code est transmis. Soit à haute voix, soit par message ou email. En d’autres termes, les moyens les plus simples pour se le faire dérober. Plus de 1 personne sur quatre a déjà transmis son code de sorte à ce qu’il y ait des traces.

« En fait, en faisant des recherches sur le phénomène du partage des mots de passe, j’ai découvert que les gens sur Twitter demandent parfois à leurs followers s’ils accepteraient de partager leurs identifiants Netflix avec eux. Plus inquiétant encore, certains followers acquiescent à ces demandes. ». L’expert ajoute par ailleurs : « Plus inquiétant encore, j’ai constaté que 14 % des personnes utilisent les mêmes mots de passe sur plusieurs comptes en ligne, ce qui signifie que leurs comptes peuvent devenir des cibles faciles pour les criminels. ». Réutiliser les mots de passe se présente alors comme un manque de vigilance. Avec l’ingénierie sociale qui s’est développée peu à peu et qui continue de prendre de l’ampleur, les anciens mots de passe ont peut-être déjà pu être récupéré par les cybercriminels. De la sorte vous augmentez vos chances d’être facilement pirater.

« Cependant, je comprends que la plupart des gens (52 %) veulent partager leurs comptes et doivent donc communiquer le mot de passe, poursuit l’expert en sécurité. Saisir un mot de passe complexe peut être une expérience frustrante, mais nous pouvons rendre cela plus facile avec l’aide des gestionnaires de mots de passe. La plupart des utilisateurs voudront également saisir leurs coordonnées dans plusieurs appareils tels que la télévision, l’ordinateur portable et le smartphone », revient sur la question Benoit Grunemwald.

De ce fait, notre spécialiste conseille aux utilisateurs de plutôt utiliser des phrases de passe composée de manière aléatoire, de plusieurs mots et de caractères particuliers. Souvent il est beaucoup plus facile de retenir des phrases que des mots. Il conseille aussi aux utilisateurs de changer de mot de passe au moins une fois par an. De la sorte, si vous avez été piraté, vous reprendrez le contrôle de votre compte. En fait ne pas négliger l’utilisation de gestionnaire de mot de passe. Avec ce genre d’outils vous pourrez non seulement utiliser facilement plusieurs mots de passe, mais vous n’en retiendrez qu’un seul.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage