Protection de la vie privée : Microsoft écoute les utilisateurs de sa Xbox

Aujourd’hui toutes les grandes firmes de l’informatique ont reconnu qu’ils enregistraient les conversations des utilisateurs de leurs technologies (tels que Amazon, Facebook, Apple, Google et Microsoft.).

Publié le 21 août de cette année, Vice ; le site américain d’informations, dénonça le fait que Microsoft écoutait les échanges des utilisateurs de sa console de jeux Xbox one. Ils annoncent précisément que la firme et ses partenaires ont un bel et bien eu accès aux conversations des utilisateurs pour des raisons qui ne nous sommes encore élucidées.

Cet article peut vous intéresser aussi : Les appareils qui fonctionnent avec la technologie Bluetooth seraient vulnérables

Il faut avouer que cette annonce ne va pas faire les affaires de la firme américaine. En effet après ce qu’on peut qualifier d’échec commercial de sa Xbox one, elle est prise dans l’étau de la violation de données personnelles. C’est qui ne va arranger en rien ces performances commerciales. Selon le site Vice, les écoutes ont commencé depuis 2013 avec la naissance de la Xbox one, quand il avait été incorporé des fonctions de commande vocale associées avec l’accessoire de caméra Kinect. Il ajoute que l’écoute a ensuite continuer avec le nouveau joujou de Microsoft l’assistant Cortana, qui a été ajoutée à la console depuis 2016.

Du côté de Microsoft, notons que la firme américaine a confirmé qu’elle écoutait bel et bien certains enregistrements vocaux. Que ce soit avec Cortana, les appels vidéo Skype ou autre, le géant américain à notifier que l’objectif était l’amélioration de ses outils de commande vocale. Elle affirme que cela lui permettait d’améliorer les traductions vocales et les perceptions phonétiques. Par ailleurs, elle a souligné que tous les enregistrements n’avait pas été écouté que seulement une petite partie avait été nécessaire.

Depuis un moment les firmes commencent à reconnaître peu à un peu, leurs intrusions quant à l’écoute de conversations des utilisateurs de leurs outils numériques. Que ce soit avec Siri pour Apple, Google assistant pour Google, ou encore Alexa pour Amazon, ces géants du numérique mettent en mal la confidentialité et la vie privée de tout le monde. La protection des données personnelles est plus qu’un défi.

Les firmes incriminées, comme pour se racheter ont annoncé qu’elle allait prendre les mesures nécessaires pour assurer le respect des utilisateurs et aussi diminuer leur intrusion dans le cercle privé.

C’est pour cela, qu’il faut définir des politiques claires qui vont assurer un meilleur contrôle conservation des données personnelles de leurs clients. Microsoft a même affirmé dans des propos recueillis par le site vice qu’elle avait arrêté ces enregistrements il y a déjà plusieurs mois de cela. Selon les dires, la firme fait notification qu’elle n’avait plus de besoin de ces enregistrements. Cependant elle a marqué une exception : « lorsque nous soupçonnons une violation de nos conditions d’utilisation » les écoutes pourraient être engagées à ces conditions. Bien évidemment suivraient alors des investigations.

Le problème majeur qui se pose quand on enregistre les écoutes, concernant beaucoup plus les enfants qui sont les premiers utilisateurs de consoles. Comment faire pour les protéger eux ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage