Systèmes de sécurité à données biométriques, pour ou contre ?

Les données biométriques sont les traits caractéristiques physiques exclusifs à un individu. Seulement dans les de vrais jumeaux que des données biométriques peuvent être pareil, sinon, impossible.

Mais quels peuvent être les enjeux de telles informations ?

Nombreux sont les personnes qui utilisent couramment leurs empreintes digitales ou les traits de leurs visages ou même votre voix pour déverrouiller votre mobile.

Cet article peut aussi vous intéresser : Le monde perd une grosse tête, l’inventeur du mot passe s’en est allé…

Sans que nous nous en rendions compte, nous fournissons en grande quantité des données biométriques aux géants de l’industrie du numérique. Une raison aussi explique cela, l’authentification par voie biométrique est tout clairement plus pratique et clairement plus sûre que les mots de passe classique. Cependant, le partage de ses données biométriques peut également représenter un risque pour nôtre confidentialité.

La biométrie se définit comme l’analyse des traits physiques strictement exclusifs à une personne. Se sont c’est éléments caractéristiques que l’on appelle données biométriques. Les données biométriques de chaque personne sont uniques et ne peut changer. Les appareils récents sont dans ce contexte peut les de les collecter, les mesurer, et même les comparer avec un ensemble de données pour identifier à l’instantané une personne.

Il existe aujourd’hui, une panoplie de systèmes d’authentification biométrique. Ces systèmes reposent chacun sur différentes données biométriques. Cependant, il y’a certains systèmes qui peuvent analyser différents données biométriques pour plus de sécurité. Les systèmes de genre les plus utilisés sont ceux qui fonctionnent à l’empreinte digitale. Avec son apparition les smartphones, cette technologie est presque devenue omniprésente. Également, selon une étude faite par la firme Spiceworks, la technologie de scanner d’empreintes digitales est le moyen d’authentification biométrique le plus utilisé en entreprise. Après cinquante-sept pourcent (57%) d’entreprises s’en serve.

Par ailleurs, la reconnaissance faciale voit sa popularité augmenter de plus en plus et se voit couramment utilisée. Les téléphones récents, tel que l’iPhone X d’Apple, peuvent se déverrouillés juste en présentant son visage à la caméra. Cette technologie est malheureusement aussi employée par les systèmes de surveillance vidéo modernes au désarroi de la Commission Nationale de l’Informatique et des Liberté.

Quels sont les risques de cette technologie pour la confidentialité ?

De façon ironique, les données biométriques qui étaient censées renforcer notre sécurité, elles représentent dans un autre sens un grand risque pour notre confidentialité. Plusieurs aspects de cette réalité peuvent être énumérés.

En premier lieu, comme toutes les données numériques, les données biométriques peuvent être subtilisées aussi par des hackers. D’après l’étude menée par la firme Spiceworks, quarante-huit (48%) des entreprises appréhende le vol ou la fuite d’informations biométriques comme le plus grand risque sécuritaire lié à cette technologie.

En second lieu, certaines données les données biométriques peuvent être aisément dupliquées. Par exemple, l’on peut possiblement récupérer vos empreintes digitales sur un récipient que vous avez touché dans un lieu public. Aussi, certains pirates ont réussi à tromper le système de reconnaissance faciale de l’iPhone X avec une simple photo de l’utilisateur…

Par ailleurs, une fuite de données biométriques compromets bien plus qu’une fuite de données standard. En effet, on sait qu’il est possible de changer un mot de passe quand on se fait pirater, mais il nous est impossible de changer ses empreintes digitales ou son iris. Une fois ces données volées, votre sécurité sera mise en péril et ce pour toujours.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage