Windows XP : le code source du système d’exploitation de Microsoft disponibles en ligne

Une fuite de données dont l’impact est mesurable à un très haut niveau.

En effet, le code source de Windows XP est disponible pour toute personne intéressée en ligne. Personne ne sait d’où cela provient et qui aurait bien pu être l’initiateur. Cependant, sur plusieurs sites internet, il est possible de trouver des liens qui conduisent directement au téléchargement de ce script important. « Tous ces fichiers sont là depuis des lustres En particulier le WRK [Windows Research Kernel], que n’importe qui avec un .edu [compte email] pouvait déjà télécharger. » a signifié un utilisateur sur la plateforme de HakerNews.

Cet article va aussi vous intéresser : 100 000 dollars, voilà combien coûte exactement le code source de Cerberus, un programme malveillant virulent

Pourquoi cela défraie t-il tant l’actualité ? C’est tout simplement parce que des milliers d’ordinateurs continuent de tourner sur ce système d’exploitation ancien de Microsoft. Cependant, les sources pour être en mesure d’accéder à ce code source augmente d’heure en heure. À ce stade, il sera compliqué, disons impossible à Microsoft le propriétaire de ses lignes de codes de pouvoir intervenir.

Comme on le sait, le géant américain avait toujours garder secret le code sur son système d’exploitation. S’il a souvent partagé ces lignes de code à des gouvernements dans le cadre de certains projets, et même si la société américaine est beaucoup plus concentrée aujourd’hui sur son système Windows 10, il n’en demeure pas moins que la fuite de ces informations puisse lui être préjudiciable d’une certaine manière.

Microsoft n’a encore fait aucune déclaration concernant cette affaire. Selon certaines personnes, le code source de la Xbox originelle serait aussi disponible à travers les mêmes liens. Mais cette dernière information n’a pas encore été confirmée.

Une conséquence immédiate sera visible après cette fuite de données. C’est bien sur l’analyse complète et accélérer des scripts composant le système d’exploitation. Vu à l’allure à laquelle les liens de téléchargement se multiplient de plus en plus

En outre, appréhendons cette affaire d’une manière un peu plus large. Comme on le sait depuis 2014, le géant américain a décidé littéralement d’abandonner son système d’exploitation. Plus aucun suivi, plus aucun support. Les failles de sécurité n’étaient plus corrigées. Il faut noter que plusieurs personnes dans le secteur de l’informatique avaient espéré voir annoncer que Microsoft allait se décider à rendre Open Source Windows XP pour le bonheur des chercheurs. Mais cela tarde à venir, avant que cette fuite de données ne vient changer la donne. On aurait pu dire que si le géant américain hésitait depuis tout ce temps à mettre à disposition de la communauté de programmeurs et de chercheurs en sécurité informatique son système d’exploitation, c’était sûrement dû au fait que plusieurs millions de terminaux à travers le monde continuent de tourner toujours avec le système. Et même en 2017, Microsoft avait fourni un patch de sécurité pour contrer le célèbre malware WannaCry, le rançongiciel qui commençait à faire beaucoup de dégâts.

Selon les chiffres fournis par NetMarketShare, c’est plus de 1 % des ordinateurs en circulation et en utilisation dans le monde qui tourne en sous Windows XP. On peut donc envisager que Windows XP est installé sur près de 18 millions d’ordinateurs. Un système d’exploitation qui est toujours utilisé dans certains terminaux au sein de certaines organisations gouvernementales et même d’entreprises privées. En effet, il faut noter qu’il n’est pas simple de changer le système d’exploitation de son parc informatique comme change par exemple un terminal du jour au lendemain. Cela y va de la compatibilité des logiciels utilisés et du coût généré. Dans la majeure partie des cas, les organisations seront obligées de changer par exemple pour les ordinateurs.

Mais on retient que pour la société américaine, la sécurité doit être au-delà de toutes les considérations. C’est pour cette raison qu’elle publiait ses recommandations claires à propos de Windows XP.

« Si vous continuez à utiliser Windows XP, votre ordinateur fonctionnera toujours, mais il pourrait devenir plus vulnérable aux risques de sécurité et aux virus. Internet Explorer 8 n’est plus pris en charge, donc si votre PC Windows XP est connecté à Internet et que vous utilisez Internet Explorer 8 pour surfer sur le Web, vous exposez peut-être votre PC à des menaces supplémentaires. En outre, comme de plus en plus de fabricants de logiciels et de matériel continuent d’optimiser pour les versions plus récentes de Windows, vous pouvez vous attendre à rencontrer de plus en plus d’applications et d’appareils qui ne fonctionnent pas sous Windows XP. ».

De façon concrète, cette fuite de données pourra mettre en danger les millions d’ordinateurs équipés de Windows XP. Certains même que cela peut être d’une certaine manière dangereuse pour la sécurité des utilisateurs de Windows 8 ou de Windows 10. Car Windows n’a pas véritablement changé, à part quelques fonctionnalités et le design. Il y a donc de fortes chances que des bouts de code présents dans Windows XP auraient pu être réutilisés pour la conception des deux modèles récents.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage