15 antivirus à désinstaller de votre téléphone Android

Ils sont au nombre de 15 et sont gratuites, les applications d’antivirus dont nous parlons sont disponibles sur le Google PlayStore, et selon les experts en sécurité informatique ont pour objectif de divulguer, sur le maximum de terminaux sous Android des programmes malveillants.

Selon une analyse menée par VPN pro, plusieurs antivirus disponible sur le Play Store de Google, fonctionnant gratuitement comme solution, de sécurité, exigent une quantité exagérée de permission qui ne se justifie pas leur usage le plus complet. Et pour finir vous vous trouvez avec des applications qui vous espionnent.

Cet article va aussi vous intéresser : Les meilleurs Antivirus Android 2019

VPN a dénombré plus de 2 milliards de téléchargements pour ces applications. En clair, sur les 30 antivirus gratuit que propose le PlayStore de Google, la moitié est corrompus, car ils se servent des permissions exigées lors de l’installation pour avoir accès à des données des utilisateurs qui ne sont pas véritablement nécessaire pour leur fonctionnement. Pour VPN pro : « Les utilisateurs mettent alors en danger les données contenues sur leur téléphone » en se servant de ces derniers. Parmi de nombreuses informations demandées, on peut notamment l’accès au micro, à la position géographique ou encore à l’appareil photo. Dans certains cas on parle des appels téléphoniques : « Ces autorisations permettent de savoir où vous vous trouvez, de pouvoir utiliser votre appareil photo et même d’utiliser votre téléphone pour passer des appels à votre insu » explique le rapport de VPN.

Ces applications ont un but évident, collecter le maximum de données des utilisateurs, pour sûrement les revendre ou servir de plate-forme pour de la publicité illégale. Par ailleurs les données relatives à la localisation sont les plus rentables dans cette histoire voulait souligner VPN pro. « C’est pourquoi 6 antivirus sur 10 récupèrent la position géographique de ses utilisateurs toutes les 2 secondes, et jusqu’à 14 000 fois par jour. ». En outre, certains de ses antivirus servent à propager des programmes malveillants, généralement des logiciels espions, qui auront pour objectif de dérober certaine information assez sensible, tels que vos données bancaires par exemple ou mot de passe. des informations qui se revendent très chèrement sur le dark web.

Voici la liste établie par VPN pour concernant les antivirus à désinstaller ou à éviter :

  • Security Master – Antivirus, VPN, AppLock, Booster
  • Virus Cleaner, Antivirus, Cleaner (MAX Security)
  • Antivirus Free 2019 – Scan & Remove Virus, Cleaner
  • 360 Security – Free Antivirus, Booster, Cleaner
  • Virus Cleaner 2019 – Antivirus, Cleaner & Booster
  • Super Phone Cleaner: Virus Cleaner, Phone Cleaner
  • 360 Security Lite – Booster, Cleaner, AppLock
  • Super Cleaner – Antivirus, Booster, Phone Cleaner
  • Clean Master – Antivirus, Applock & Cleaner
  • Super Security – Antivirus, Booster & AppLock
  • Antivirus Free – Virus Cleaner
  • Antivirus Free 2019 – Virus Cleaner
  • Antivirus Android
  • Antivirus & Virus Cleaner
  • Antivirus Mobile – Cleaner, Phone Virus Scanner.

L’enquête de VPN pro, a démontré que 12 de ces 15 applications, ont été programmées en Chine. Précisément celles qui proviennent du développeur dénommé Cheetat Mobile, entreprise chinoise qui a déjà été pointée du doigt pour ses applications ayant des fonctionnalités frauduleuses. « Ces applications antivirus demandent un grand nombre d’autorisations mais n’ont tout simplement aucune raison légitime de le faire » souligne Jan Youngren, expert en cybersécurité chez VPN Pro. Ce même expert explique que la majorité des utilisateurs de téléphones Android n’ont pas à télécharger d’antivirus sûr leur smartphone, car ils n’en n’ont pas besoin sauf dans la mesure où s’ils ont l’habitude de télécharger des applications hors du Play Store.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage