Adopter une attitude réfléchie face au phishing

La cybersécurité aujourd’hui au cœur de toutes stratégies de développement d’entreprise.

*À ce niveau, il est important de miser beaucoup plus sur la sensibilisation car la méconnaissance du secteur de la sécurité informatique cause plus de problèmes que les défauts d’outils informatiques ou de sécurité. C’est d’ailleurs à ce propos que mentionnait Emmanuel Schalit, co-fondateur et PDG de Dashlane ces mots : « La sensibilisation de votre entreprise aux menaces les plus courantes et aux meilleures pratiques permettra d’atténuer les risques auxquels votre entreprise est exposée par l’intermédiaire de ses employés. Sans une approche réfléchie de la sécurité qui s’inscrit dans le temps, votre organisation peut se retrouver être la prochaine victime d’un vol de données. ».

Cet article va aussi vous intéresser : Les conseils de Checkpoint pour la rentrée

Alors nous avons dans cet article, nous vous donnerons quelques éléments relatifs la protection contre l’hameçonnage. En prélude Voici les signes qui permet de détecter une possible attaque liée au phishing.

1- L’instauration d’un sentiment d’urgence

Généralement, le phishing se fonde sur l’instauration d’un sentiment d’urgence. Les pirates informatiques vont proposer quelque chose à faire ou exiger la réalisation d’une action en limitant la possibilité a un délai court. En d’autres termes lorsque vous recevez un SMS ou encore un email à vous demandant de faire quelque chose ou de confirmer une option ou une connexion, et cela dans un délai court, prenez votre temps, analyser le message, et si possible renseignez-vous auprès des services idoines

2- Le caractère général des messages envoyés

Dans le cadre d’une campagne de phishing, le pirate informatique a tendance à envoyer des millions le message que ce soit par SMS ou par email. Ce qui signifie que lorsque vous recevez message qui ne contient pas votre nom, méfiez-vous automatiquement et adopter une procédure de vérification. Si le nom d’une structure qui est mentionné, n’hésitez pas à la contacter par une autre voie. La question du caractère en général concerne aussi l’absence de formule de salutation qui vous est directement adressée. Dans ce cas restez toujours méfiant

3- Une adresse électroniques non conforme

Evidemment les campagnes de phishing passent généralement par des systèmes de contacter illicite. En d’autres termes c’est vrai certainement mes messages ou des e-mails provenant d’adresse non officielle. Alors l’e-mail viendra compte personnel ou encore d’un compte usurpé, dans la syntaxe différente de celle du véritable compte. Alors face à des messages de nature douteuse, essayez plutôt de contacter la société ou l’organisation concernée pour mieux vous informer sur la procédure à suivre. C’est la meilleure solution dans ce contexte sinon vous vous exposez également à un vol de données.

4- Des erreurs dans la composition des messages

Il n’est pas rare d’observer des erreurs dans la composition des messages destinés aux phishing. Que ce soit des erreurs d’orthographe ou de grammaire, vous en trouverez forcément dans les messages destinés à vous tromper. Ce qui veut dire que vous devrez être minutieux lors de la lecture des e-mails au des messages qui vous incite on à initier de conversation en ligne.

En outre, il faut signifier que ce genre d’homme à la sécurité des systèmes d’information ou aux données des internautes ne se fait pas sans signe. En effet il y a toujours quelque chose qui permet de savoir que la chose ne tourne pas rond. Il faudrait être alors alerte et maîtriser ses signalements. Dans un tel contexte, Emmanuel Schalit propose : « Afin de sensibiliser davantage les employés à ces pratiques et d’éviter d’en être victimes, les entreprises devraient envisager d’effectuer des tests : créer des faux emails de phishing (et des sites web si possible) qui seront ensuite envoyés aux employés. Effectuer ce test aidera les employés à mieux comprendre les différentes formes que peut prendre une telle attaque, à mieux identifier les signaux, et à souligner l’importance d’éviter de cliquer sur un lien suspect. ». En effet, grâce à une étude réalisée récemment par l’Institut Pokémon, il a été admis que les simulations d’attaque par hameçonnage ont eu pour impact immédiat, l’augmentation du taux de vigilance de la part des employés qui ont été confronté à cela et a permis aux entreprises d’obtenir un retour sur investissement de près de 40 %. Et cela en comparaison des stratégies traditionnelles liées à la formation de la cybersécurité.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage