Comment fonctionnent les applis espionnes et comment s’en débarrasser ?

Les logiciels espions sont de plus en plus utilisés peu importe le domaine.

Avant, ce qui était réservé à un groupe de personnes restreint, c’est-à-dire des Hackers, s’est étendu de plus en plus aux profanes. On aperçoit l’usage croissant des logiciels espions dans l’environnement domestique. Les gens veulent plus en plus espionner leur conjoint, et leurs enfants, peut-être même leurs voisins. Pour se faire de nombreuses solutions vont être utilisées.

Cet article va aussi vous intéresser : Snapchat espionnerait-il ses utilisateurs ?

Il faut avouer aussi que l’explosion de la commercialisation des logiciels espions est aussi à la base de cela. Aujourd’hui pas besoin d’être un génie en informatique pour avoir à sa portée un logiciel permettant de surveiller qui on veut. Il suffit simplement de faire une petite recherche sur la barre de tâche de Google pour voir des centaines, voire des milliers de propositions de logiciels espions vous permettant de faire ce qui vous intéressent.

Mais il ne faut paniquer pour cela. Il existe bien évidemment des mesures de protection contre cette extension de l’espionnage domestique. À l’instar de logiciel espion, de l’autre côté il y a eu aussi une expansion des logiciels de sécurité. Par ailleurs il ne faut pas oublier de noter que la surveillance de systèmes d’informations par logiciels espions est purement interdite et punit par la loi.

Malgré ceci, le marché de l’espionnage et de la vente des programmes malveillants n’a cessé d’accroître. Dans un rapport produit suite à une étude par digital trust, environ 50 pourcents des conjoints harceleurs utilisent beaucoup plus de logiciels de surveillance pour accentuer la pression sur leurs victimes.

De nombreux logiciels ont fait parlé d’eux car ils ont été beaucoup utilisé. On peut citer entre autres TheTruthSpy, Mobistealth, Retina-X, mSpy, Hoverwatch. Mais le plus célèbre d’entre eux n’est rien d’autre que FlexiSpy, qui est propulsé par un illustre utilisateur qui est le non des moindres baron de la drogue Joaquin Guzman appelé « el chapo », qui s’en servait pour espionner sa maîtresse son épouse et ses proches.

ces logiciels d’espionnage, comment se permettent-ils d’accéder à différents fichiers ou données personnelles. Cela peut-être les SMS, les carnets d’adresses, les appels téléphoniques, les messageries instantanées, la galerie photos et vidéos et même les données de géolocalisation. Et tout cela à partir d’une dizaine d’euros dépensées

Ce qui est rassurant c’est que ces logiciels ne se servent pas de faille 0 Day ni d’une quelconque technique extraordinaire pour accéder aux fichiers des victimes. C’est applications permettre d’espionner le téléphone de façon très simple. C’est la victime elle-même qui va fournir les accès à l’application. En effet, pour beaucoup de téléphones mobiles, l’individu qui veut espionner, va profiter de l’inattention de la victime pour installer l’application. Une fois installé, il va activer toutes les autorisations possibles permettant de transférer les données voulues. Une fois cela fait, les espions auront tout ce qu’ils veulent.

Souvent, il arrive que la victime télécharge des fichiers corrompus sur internet par négligence. Car s’il passait par une boutique en ligne de téléchargement officiel tel que Google Play Store pour les portables Android, il serait peu probable.

Le plus profond dans cette histoire, c’est que l’application espionne une fois installé va se camoufler. Il sera impossible pour les victimes de voir cette application si ce n’est dans le menu réglages > applications. Et souvent ils prennent des dénominations assez flou, qui passent inaperçues.

Pour les terminaux tels que les iPhones ou les iPads, il est un peu difficile d’y installer des logiciels espions. En effet, à cause de sa politique et respective, il est impossible d’installer une application qui n’est pas au préalable validée par la firme Apple. ce qui veut dire aucune application étrangère à la société qui est conçu pour ces terminaux ne serait accepté juste pour mesure de sécurité.

Cependant il existe un moyen : le jailbreak. Cette méthode permet de mettre fin à tout les protocoles de sécurité que contiennent ces terminaux, ce qui permet bien sûr désinstaller les applis espionnent de son choix.

Mais aujourd’hui il est facile de lutter contre un logiciel espion. En tout cas pour ceux qui se sentent espionner. Il faut adopter de bonne attitude c’est tout :

  • D’abord, il faut régulièrement mettre à jour son terminal
  • Ensuite, éviter de télécharger les applications sur n’importe quelle plate-forme autre que celles dédiées officiellement à votre terminal. (PlayStore , Applestore…).
  • Et enfin installez sur votre mobile un programme antivirus.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage