Comment rendre la cybersécurité des entreprises plus simple et plus efficace

Aujourd’hui, la cybercriminalité est un véritable fléau pour les entreprises.

Les cyber-risques sont devenus aujourd’hui plus tangibles que n’importe quel type de dangers qui pourraient survenir. Les fuites de données ont augmentées de 67 % ces 5 dernières années.

Cet article peut aussi vous intéresser : La start-up HackerOne fait une levée de fonds

Un vrai problème qu’il faut chercher a résoudre. Dans notre article nous allons essayer de faire une approche objective de l’organisation de la sécurité en entreprise.

1- Concevoir la sécurité informatique comme objectif stratégique pour l’entreprise

En effet, les entreprises ont tendance à considérer la sécurité informatique comme un problème. Vu de cet aspect, des fonds sont injecté dans ce secteur et ont pour seul objectif de trouver un moyen de lutter contre les potentiels problèmes qui pourrait survenir. De la sorte aucune approche stratégique n’est définie. Et ils se contentent simplement de fournir des solutions dont les effets sont à court terme. Par ailleurs, il serait recommandé de considérer la cybersécurité comme un investissement à part entière dans le développement de l’entreprise. Définis une méthode, une stratégie tendant à construire un système informatique sécurisé. Cela va passer notamment par la formation des employés, et de l’établissement d’une dynamique et d’une culture de sécurité faisant de la cybersécurité un avantage commerciale plutôt comme problème.

2- Déterminer quelles données sont les plus critiques et commencé à surveiller leur activité

Selon une étude, plus de 80 % des Workloads des entreprises seront stocker sur le Cloud d’ici 2020. Ce qui veut dire qu’on assistera a un grand mouvement des données qui circuleront entre des systèmes de stockage on Premise et le Cloud qu’il soit sur s public, privé ou hybride. ce qui fait que toutes données n’ayant pas été stockées dans des bonnes conditions pour sa sécurité sera donc menacée.

Dans ce contexte la seule manière d’éviter certains incidents liés à la sécurité des données, les entreprises doivent chercher à déterminer quel type de données se situe dans quel type de stockage. Ensuite il faudrait qu’elle les classe en tenant compte de leur importance leur sensibilité et bien évidemment leur objectif. Une fois cela fait on pourra déterminer les critères de sécurité à adapté à chaque type de données. De plus il faut construire autour des données sensibles des mesures de protection permettant de notifier chaque activité qui pourrait y être attaché.

3- Faire des équipes IT, des agents de sécurité proactif plutôt que réactif

Notons que les compétences en matière de sécurité vont commencer par manquer d’ici un moment. Selon le groupe américain ISC, il y aurait un manque 350 milles d’expert en sécurité informatique d’ici 2022. Pour dire que la main d’ œuvre de qualité qui se fera rare. Par contre, de l’autre côté et les cybercriminels gagne de plus en plus de terrain. Aussi il ne faut pas simplement se limiter à attendre les attaques pour ensuite les contourner. Il faut se préparer en conséquence. Il faut développer une environnement routinier des mesures de sécurité.

Faire souvent des tests grandeurs nature, des attaques simulées juste pour voir si le système pourra répondre efficacement en cas de véritables attaques. Faire de ses agents de sécurité, de véritable pro, prêt à agir n’importe quel moment. par ailleurs, il faut faire régulièrement des inventaires. Mettre en sécurité les données les plus importantes et mettre en mode automatique des mesures ou une tâches de maintenance.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage