Faille de sécurité dans le lecteur d’empreintes digitales de Samsung S10

Il n’est pas rare de voir aujourd’hui les téléphones haut de gamme qui présentent souvent de petites failles qui passent au début inaperçues.

Dans le cas des S10 de Samsung, c’est le lecteur d’empreintes digitales qui pose problème. Certes Samsung a promis de corriger cette faille, cependant elle sera à la portée de cette vulnérabilité sur la valeur de téléphone.

Cet article va aussi vous intéresser : Une faille de sécurité affectant certains smartphones prisés du marché dont le Galaxy S9, Huawei P20, Redmi Note 5…

La semaine dernière la firme coréenne publie un communiqué officiel dans lequel est indiqué que les lecteurs d’empreintes intégrés dans ces téléphones en particulier les Galaxy S10, S10+, S10+ 5 G, Note 10 et Note 10+. Elle a prévu un patch de sécurité qui sera déployé d’ici la semaine prochaine.

C’est durant la première moitié de l’année 2019 que le Galaxy S10 a été présenté au grand public. La particularité de ce téléphone était qu’il intégrait un lecteur d’empreintes supersonique en dessous de son écran qu’il qualifiait de « révolutionnaire » car « Lorsque vous placez votre pouce sur l’écran, le capteur envoie une impulsion par ultrason pour détecter les reliefs en trois dimensions de votre empreinte rapidement et précisément afin de vous reconnaître. ». Cependant apparemment il y avait un souci concernant ce capteur, car une faille de sécurité a attiré l’attention de Samsung.

C’est d’abord une Britannique qui a soulevé ce problème après avoir utilisé le Samsung S 10. En effet elle s’est rendu compte qu’une fois qu’elle avait posé une protection sur l’écran, il était possible de déverrouiller son téléphone avec n’importe quelle empreinte qui ne soit enregistrée. En effet, vu que même son époux a réussi à tromper le capteur en essayant de poser son doigt. De son côté la firme coréenne affirme : «  être au courant du dysfonctionnement de la reconnaissance d’empreintes du Galaxy S 10  ». Alors, elle a promis une mise à jour prochaine qui pourra corriger ce bug.

Selon BBC news, d’autres utilisateurs autres que la Britannique ont connu aussi ce problème une fois avoir placé sur leur écran des protections. Selon Samsung, ce bug est dû au fait qu’il y a un espace entre l’écran la protection et le fait que l’air puisse passer perturbe le capteur. C’est pour cette raison que la société coréenne conseille à ses utilisateurs d’éviter d’utiliser les protections en silicone « jusqu’à la mise à jour du logiciel, qui doit être publiée à partir de la semaine prochaine. ». Ce n’est pas tu as aussi demandé aux utilisateurs des téléphones concernés d’effacer les empreintes qui ont été enregistrées.

Les conséquences de ce problème ont commencé à se faire ressentir. En effet une banque en ligne sud-coréenne dénommée « Kakaobank » avait demandé à ses clients de privilégier les mots de passe au lieu du lecteur d’empreintes en attendant que Samsung règle le problème.

Ces problèmes rencontrés par les capteurs d’empreintes des S10 n’est pas sans rappeler les mêmes polémiques qui concernent le système de reconnaissance faciale des pixel 4 de Google.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage