La Capitale Assurance visée par une attaque informatique

Plusieurs services fournis par La Capitale Assurance et de la SSQ Assurance ont été interrompus il y a quelques semaines de cela.

La cause, une attaque informatique qui a touché l’une de filiale de la société, L’Unique assurances générales. Avec cette énième attaque, nous avons la confirmation que les cybercriminels ne comptent pas se ménager même en fin d’année. « L’arrêt immédiat de l’écosystème informatique, incluant les systèmes téléphoniques, a promptement été appliqué. Par mesure de précaution, les opérations de La Capitale et de SSQ Assurance ont également été suspendues temporairement le temps d’investiguer la situation, et pour protéger l’environnement informatique et les données de nos clients », a notifié L’Unique assurances générales par communiqué dimanche. L’entreprise a signifié qu’ils seront contactés si jamais ce cas de figure se présente d’une quelconque manière.

Cet article va aussi vous intéresser : Les assurances cyber de plus en plus sollicitées par les entreprises

« Pour des raisons de sécurité, l’environnement informatique de L’Unique est confiné le temps de compléter l’analyse en cours. Les niveaux de services continueront d’être affectés tant que l’analyse ne sera pas terminée », ajoute cette dernière. Elle a d’ailleurs mentionné le fait que l’Autorité des marchés financiers est déjà au courant de l’attaque informatique qu’elle subit.

On peut estimer que l’attaque informatique a pu être maîtrisée au bon moment avant qu’elle ne puisse causer beaucoup plus de dégâts. Cependant, « été circonscrite à temps », même si les services à la clientèle sont temporairement interrompus le temps que l’enquête avance.

« Par prudence, les systèmes de SSQ ont aussi été suspendus, le temps de mener une analyse rigoureuse. Cette dernière est assez avancée pour conclure qu’aucune activité suspecte dans l’environnement de SSQ ni manifestation de menace externe n’ont été détectées. Les services reprennent graduellement le temps de réactiver l’ensemble des systèmes informatiques », pouvait-on lire dans le communiqué de la société québécoise.

À titre de rappel, durant le mois de juillet dernier, il faudrait préciser que la Capitale Assurance et services et SSQ Assurance se sont regroupés, pour créer une organisation nouvelle connu sur le monde Beneva. Etant encore en pleine procédure d’intégration, la partie informatique n’a pas encore été finalisée, ce qui a peut-être été peut-être un aspect très important pour la maîtrise de l’attaque informatique.

Pour le moment, les conséquences de cette attaque informatique n’ont pas encore été déterminées. C’est pendant les services ont été bel et bien arrêtés. Si la société présente cela comme étant une mesure de sécurité pour éviter la propagation de l’intrusion, il n’en demeure pas moins que cela a affecté d’une certaine manière les clients.  Pour le moment les enquêtes suivent leur cours. Aucune information concrète ne permet de déterminer l’identité du pirate ou des pirates informatiques impliqués dans la cyberattaque. On peut inscrire cela dans un cadre général des cyberattaques dirigé contre les institutions financières. Il est de même recommandé aux clients de ces structures de prendre les mesures qui s’imposent pour accroître leur sécurité car le danger demeure. Aucune attaque informatique n’a été signalée du côté des clients.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage