La mort de Microsoft Windows 7 est proche

En janvier 2020 c’est-à-dire à peu près dans 3 mois, Windows 7 va arrêter d’être une priorité pour la firme Américaine qui l’a conçu.

En effet Microsoft a annoncé qu’il arrêtera tout assistance technique à son système d’exploitation partir de cette date. En d’autres termes la société américaine ne fournira plus de correctif de sécurité ni de mise à jour en cas de découverte d’une faille de sécurité. C’est pour cette raison que certains disent que c’est la date butoir de la mort de Windows 7 car à partir de cet instant ce système deviendra un système à risque.

Cet article va aussi vous intéresser : Microsoft met en place une nouvelle stratégie pour la sécurité des firmwares

Au vu de cela, la firme américaine conseille aux utilisateurs de Windows 7 de migrer vers Windows 10. La nouvelle date fixée pour l’interruption des supports techniques à Windows 7 est le 14 janvier 2020. Windows 10 attends ses nouveaux utilisateurs, lui qui compte déjà environ 900 millions à travers le monde entier.

Il faut noter que Windows 7 continuera à fonctionner cependant il y aura un arrêt de tout « support étendu » Windows 7 service pack 1. Donc plus de mise à jour, plus de patch de sécurité en cas de faille. Au-delà de la date butoir qu’il serait risqué de toujours utiliser ce système. Toutefois les versions pro et entreprise de Windows 7 pourront recevoir des mises à jour sur une durée de 3 ans, en privilégiant un support payant.

Par ailleurs de façon pratique, rien n’empêchera Microsoft même après la date d’effectuer quelques mises à jour si la volonté leur venait. On sait que ce genre de cas de figure est arrivé avec Windows XP, il y’a déjà quelques années. On se rappelle qu’en 2017, à cause de la vague d’attaque informatique via le logiciel Wannacry, Microsoft avait mis à jour tous ces systèmes même les plus anciens auxquels il avait promis de ne plus apporter d’assistance technique. La société américaine en juillet en 2019 avait récidivé avec une nouvelle mise à jour pour Windows XP pour combler une faille de sécurité à l’occasion du « patch tuesday ». On rappelle alors que depuis 2014 Microsoft avait annoncé ne plus pouvoir apporter d’assistance à Windows XP.

Pour Windows 7 c’est une autre histoire. Depuis le 13 janvier 2015 il était prévu que Microsoft stoppe toute assistance de « support standard » à Windows 7, c’est-à-dire tout apport pouvant permettre d’améliorer les fonctionnalités du système d’exploitation, et on a remarqué que depuis un bon moment aucune nouvelle fonctionnalité avait été ajouté à Windows 7.

De plus, ce qui pourrait faire plaisir aux chevronnés utilisateurs de Windows 7, c’est que les éditeurs de programmes informatiques tel que les navigateurs où les antivirus de leur côté continueront à assister techniquement leurs logiciels, support qui est censé s’étendre sur 2 à 3 ans même après l’arrêt de celui de la maison mère. En conclusion l’OS ne va pas arrêter de tourner du jour au lendemain.

Mais du côté des pilotes, il est clair que les utilisateurs auront beaucoup de problèmes quant à leur installation. Ce qui nous pousse à dire que mieux vaut être prudent et migré pour plus de sécurité de vos données. Pour faciliter la migration des utilisateurs de Windows 7 à Windows 10, Microsoft a promis qu’elle se fera de façon gratuite à condition bien sûr que ses utilisateurs possèdent déjà une licence valable pour l’ancien OS.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage