Le gouvernement américain accuse TikTok d’espionner pour Pékin

L’une des applications phares du moment est une application Chinoise, TikTok, un logiciel de divertissement qui compte aujourd’hui environ 1 milliards d’utilisateurs par mois.

Depuis un moment c’est l’application la plus adulée par les jeunes de 12 à 20 ans. Ce succès non négligeable de l’application Chinoise n’a pas manqué d’attirer l’attention du gouvernement américain. En effet celui-ci soupçonne le réseau social d’être à la solde du gouvernement chinois.

Cet article va aussi vous intéresser : Comment fonctionnent les applis espionnes et comment s’en débarrasser ?

Et pour ce faire, deux parlementaires américains ont demandé aux autorités de renseignements des États-Unis d’enclencher une enquête sur le réseau social. Le but est de déterminer si ce dernier qui appartient à des hommes d’affaires chinois peut constituer une certaine menace pour la sécurité des États-Unis.

Rapporté par le journal the Washington post, le sénateur Charles Schumer démocrate et le sénateur républicain Tom Cotton ont contacté le chef du service de renseignement des États-Unis Joseph Maguire, pour lui commander de mener une investigation sur Tik tok. « Avec plus de 110 millions de téléchargements aux États-Unis seulement, TikTok est une menace potentielle du contre-espionnage que nous ne pouvons ignorer. » ont signifié les deux membres du parlement.

« Compte tenu de ces préoccupations, nous demandons à la communauté du renseignement de procéder à une évaluation des risques pour la sécurité nationale posés par TikTok et d’autres plateformes de contenu basées en Chine et opérant aux États-Unis et d’informer le Congrès de ces conclusions. ».

La méfiance face à l’application puise sa source dans le fait que TikTok appartient à une entreprise dont le siège où se trouve Beijing. Par ailleurs l’exigence de la soumission de la société détentrice de Tik Tok aux règles chinoises surtout en matière de coopération avec les services de renseignement inquiète au plus haut point les parlementaires : « Les experts en matière de sécurité se sont dits préoccupés par le fait que la loi chinoises en matière de renseignement, de sécurité nationale et de cybersécurité oblige les entreprises chinoises à soutenir et à coopérer avec les services de renseignement contrôlés par le Parti communiste chinois. ».

Selon toujours ces parlementaires Tik tok serait soumis au même règle de son sur que le son plusieurs applications au réseau social en Chine. Et si il ne divulgue pas des informations ou des contenus relatifs au manifestation à Hong Kong ou encore la place tian’anmen, sans oublier l’indépendance du Tibet. il va juste par ailleurs que l’application peut servir à influencer les événements politiques aux États-Unis comme ce fut le cas en 2016 avec l’affaire Russie et Donald Trump, Qu’ainsi la société chinoise pour utiliser son application « dans le cadre d’une société d’intelligence artificielle alimentée par des algorithmes qui ‘apprennent’ les intérêts et préférences de chaque utilisateur par une interaction répétée. »

De son côté, la société chinoise s’est défendue en signifiant que son application ne fonctionne pas selon les lois chinoises. les données des utilisateurs Américains sont stockés exclusivement aux États-Unis avec une possible sauvegarde à Singapour. Que de ce fait, aucune des données de l’application n’est stocké véritablement en Chine, les libérants ainsi de certaines contraintes et lois chinoises. par ailleurs elle a ajoutera : « Le gouvernement chinois ne nous a jamais demandé de supprimer un contenu et nous ne le ferions pas si on nous le demandait (…) Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement étranger, y compris le gouvernement chinois ; TikTok n’opère pas en Chine, et nous n’avons aucune intention de le faire à l’avenir. ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage