Pourquoi il ne faut jamais publier la photo de sa carte bancaire sur les réseaux sociaux ?

L’une des filiales de la banque postale dénommée My French Bank tu as été au cœur d’une polémique ces derniers temps.

En effet cette filiale a demandé à sa clientèle de publier une photo de leur carte bancaire même périmée. Et ce, avec récompense à gagner… Des places pour un festival de musique rock.

Cet article va aussi vous intéresser : 7 astuces pour effectuer vos achats en ligne en tout sécurité

Le but était bien évidemment publicitaire car la photo devrait mettre en évidence le logo de la banque. Malheureusement les internautes se sont insurgés contre cette initiative en dénonçant l’irresponsabilité de cette institution bancaire. «C’est terrible, normalement une banque devrait apprendre à ses clients les bonnes pratiques de sécurité en ligne», n’a pas manqué décrire Baptiste Robert, un spécialiste en sécurité informatique, qui se trouve être très actif sur les réseaux sociaux.

La banque a essayé de se justifier en signifiant qu’elle voulait bien évidemment que ceux qui allaient participer au challenge masqueraient les données personnelles sur la carte. Par exemple en mettant leurs doigts sur les parties pouvant compromettre leurs informations. Mais le feu de la polémique a poussé cette dernière a annulé sa compétition seulement une petite heure après avoir été lancée. Le plus drôle c’est que la banque a néanmoins pu trouver des personnes qu’elle a désigné comme gagnantes car ayant participé au challenge.

Etait ce de l’imprudence de la part de la French Bank ou simplement un pari risqué ?

Pour l’ensemble des Avis prononcés, c’était exactement une mauvaise idée de la part de la banque d’avoir inciter ses clients à cet acte. En effet cette initiative comportait de trop risque. Les Informations contenues sur cette carte, tel que les chiffres d’identifiant, le cryptogramme visuel à l’arrière ou encore la date de validité sont des données assez sensibles qui permet d’identifier la personne et même de fournir assez d’éléments pour faciliter un quelconque piratage. A part le piratage ces données sont assez suffisantes pour enclencher une transaction en ligne. Donc certain serait surpris de se voir en train de faire des achats qu’ils n’ont même pas initiés.

Notons que, en France leur collecte et même leur stockage ( informations bancaires par les e-commerçant) sont très encadrés par la législation en vigueur et la logique voudrait que les titulaires de ces informations ne se mettent pas dans une position qui pourrait les nuire.

Malheureusement cette manie de publier la photo de la carte bancaire n’est pas une chose nouvelle. En effet, un compte sur Twitter rassemble constamment des images de personnes qui prennent le malin plaisir de se photographier avec leur carte. Et ce sur différents réseaux sociaux. Cela rentre dans une grande tendance qui prend un caractère de publicité surtout pour ses nouvelles banques virtuelles, comme Revolut ou encore N26, qui sont les institutions qui proposent souvent à leurs clients des cartes avec des designs particuliers, que ces derniers auront envie de partager. Il a été démontré que d’autres par contre le font par négligence ou bien par des gestes inconsidérés.

On retient que cette manie pouvant revertir un caractère commercial, expose les participants de cette mode à des usurpations d’identité ou encore au piratage.

Dans la foulée, les banques commence à exiger de plus en plus d’informations lors de l’utilisation sur Internet des cartes bancaires reliées à leurs institutions. Il s’agirait de restaurer une validation par code de sécurité que l’utilisateur recevra par message en clair une sorte de double authentification pour l’usage des cartes bancaires en ligne.

Pour conclure il est important de signifier que c’est une très mauvaise idée de se prendre en photo avec sa carte bancaire en visuel comme aussi envoyer ces références bancaires ou via SMS ou bien mail.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage