Top 6 des Chevaux de Troie que vous ignorez mais qui peuvent vous causer beaucoup de dégâts

Top 6 des Chevaux de Troie que vous ignorez mais qui peuvent vous causer beaucoup de dégâts

août 20, 2022 Non Par admin

Les chevaux de Troie sont conçus essentiellement pour porter atteinte à l’intégrité d’un système informatique.

Ce sont des programmes malveillants qui sont conçus spécialement pour détourner l’attention de vous les utilisateurs, en vous piégeant correctement.

Cet article va aussi vous intéresser : Cybersécurité : connaissez-vous le cheval de Troie ?

Comme son nom l’indique, ce programme est conçu de sorte à ne pas être détecté par les mesures de sécurité classiques ou par vous-même votre vigilance propre.

Si certains parmi ces programmes malveillants sont assez populaires, à l’instar du cheval de Troie bancaires par exemple, il n’en demeure pas moins qu’il existe des versions peu populaires mais qui causent beaucoup de dégâts.

Dans cet article nous avons prévu de vous détailler ces programmes que vous ne connaissez pas mais qui certainement ont déjà causé des ennuis à vos proches ou à vous-même.

1 – Le cheval de Troie « GameThief »

C’est un type de Trojan qui a été spécialement développé dans le but de voler les informations des joueurs en ligne. Cela peut sembler anodin mais les joueurs en ligne sont des personnes qui sont constamment connectés et dont leur activité peut générer énormément de revenus.

2 – Le cheval de Troie rançongiciel

Si vous suivez l’actualité de la sécurité informatique, vous comprendrez certainement que ce combo est véritablement terrible dans tous les sens du terme. D’abord le cheval de Troie qui est conçu pour détourner l’attention des systèmes de sécurité mais aussi de votre vigilance en prenant la forme d’une application totalement anodine, et de l’autre côté le logiciel de rançon qui est destiné à mettre en péril l’intégrité de votre système si vous refusez de payer une rançon particulière. Depuis ces 5 dernières années, les rançongiciels causent beaucoup de dégâts aux entreprises mais aussi aux organismes privés.

3 – Les chevaux de Troie antivirus

Ce sont des programmes malveillants qui se font passer pour des antivirus. Leur objectif est certainement de faire paniquer l’utilisateur en prétextant avoir détecté le fonctionnement ou l’apparition d’un programme malveillant. Une fois que cela est fait, il pousse celui-ci à souscrire à un programme de protection ou à payer un abonnement quelconque pour se protéger. Si l’utilisateur se fait avoir par cette manière, le pirate informatique derrière ce programme malveillant peut alors voler ses informations financières, pour ensuite l’utiliser à des fins abusives.

« Les faux chevaux de Troie antivirus sont particulièrement insidieux. Au lieu de les protéger, ils mettent en péril tous les appareils. En prétextant avoir détecté des virus, ils visent à faire paniquer les utilisateurs pris de court et les persuader d’acheter une protection efficace. Mais au lieu d’acheter une véritable solution d’analyse antivirus, les utilisateurs ne s’attirent que davantage d’ennuis car leurs données de paiement sont transférées à l’auteur du cheval de Troie à des fins d’utilisation abusive. Ainsi, si vous recevez soudainement une alerte signalant un virus dans votre navigateur lorsque vous visitez un site Web, ignorez-la et faites confiance à la solution d’analyse antivirus de votre système. », explique Kaspersky, le géant russe de la cybersécurité sur son site web

4 – Les chevaux de Troie des messageries instantanées

Ce type de programme malveillant permet aux pirates informatiques de voler les identifiants de connexion des messageries instantanées. Ceci ont tendance à cibler particulièrement les messageries populaires comme MSN Messenger, Skype, ICQ, Yahoo pager mais aussi les plus populaires comme Telegram, WhatsApp, Signal et Facebook Messenger. Les chevaux de Troie qui se propagent via ce type de messageries utilisent la plupart du temps la méthode de l’hameçonnage.

En 2018, il a été découvert par des chercheurs en sécurité informatique de Kaspersky, un programme malveillant de ce type du nom de « Skygofree ». Il avait pour fonctionnalité de non seulement permettre de surveiller les conversations sur WhatsApp, mais il pouvait aussi permettre la désactivation de certaines fonctions de l’appareil infecté.

5 – Le cheval de Troie SMS

Ce type de programme informatique est presque en voie de disparition. Cependant, il continue de fonctionner correctement et certains l’utilisent toujours à des fins bien évidemment malveillantes. Le plus connu est sans nul doute.

« Android Faketoken ». Ce dernier a pour fonctionnalité de prendre la forme de l’application de messagerie texte. S’il est utilisé par le propriétaire d’un smartphone, celui-ci va le pousser à souscrire des services SMS premium qui coûtent extrêmement chers. Et la plupart du temps à l’insu de l’utilisateur lui-même.

La liste que nous avons décrite n’est pas véritablement exhaustive. Il existe en réalité des dizaines de formes de chevaux de Troie. Il faut juste retenir que ces programmes malveillants sont très sournois et dangereux. Il est donc important d’être très méticuleux dans votre manière d’utiliser vos outils informatiques.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage