Une bourse de Cryptomonnaie se fait pirater au Japon

« 28 millions d’euros piratés à la bourse de crypto monnaie de Tokyo ».

Quel fut la surprise de la firme qui gère la société de crypto-exchange BitPoint : près de trois virgule cinq (3,5) milliards de yen ont été dérobé de la caisse numérique, s’évaluant à près 28 millions d’euros. La société a stoppé ses activités dès lors que le piratage a été découvert.

Cet article peut aussi vous intéresser : Le Bitcoin peut-il être piraté ?

Comment cela s’est-il passé et qui en sont les responsables ?

L’attaque cybernétique s’est opérée lors d’un transfert de fonds, qui sortants de la société a favorisé le fait que la crypto monnaie s’est envolée.

Une erreur du système est principalement la cause de ce transfert frauduleux de fonds. Apparemment, c’est par le biais d’un portefeuille connecté à internet que les hackers ont réussi leur exploit ; à s’introduire dans le système et à dérober les monnaies numériques.

Au bilan, il est à noter que 2,5 milliards de yen appartenaient à des clients de la firme.

« Le piratage de cryptomonnaie pourrait concerner les différentes monnaies virtuelles gérées par la société. Parmi elles : Bitcoin, Ethereum ou encore Ondulation. »

« Si pour l’heure Remix point en est encore à l’analyse de la perte suite à l’incident, elle a néanmoins déjà annoncé que les clients touchés seraient indemnisés. De fait, 2,5 milliards sur les 3,5 envolés appartenaient à des clients. »

Le reste des fonds dérobés appartenait à la société victime, celle-ci a d’ailleurs vu ses actions perdre 20% juste après l’attaque et sa prise de parole.

« Au Japon, cet événement ne constitue pas le premier vol de cryptomonnaie. Déjà, l’année passée, Coincheck avait été piraté au Japon, faisant disparaître plus de 500 millions de dollars de monnaie numérique. En 2017, deux piratages avaient directement contraint Youbit à un dépôt de bilan. Dans ce pays ouvert aux cryptomonnaies, les piratages semblent donc être courants, et ce malgré l’utilisation de la blockchain. »

A cette liste, on pourrait rappeler le vol de par six (6) personnes en juin de Cryptomonnaie d’une valeur de 24 Millions d’euros L’équipe, composée de cinq (5) hommes et d’une (1) femme, était dispatchée dans plusieurs villes du Royaume-Uni ainsi qu’aux Pays-Bas, à Amsterdam et Rotterdam. D’après Europol, les malfrats se sont servis la technique appelé le *typosquatting* et ont ainsi reproduit à l’identique la page web d’une crypto-bourse populaire pour subtiliser les identifiants de leurs victimes et accéder à leurs crypto-portefeuilles.

« Le manège aurait duré plus d’un an, permettant aux escrocs d’amasser un butin estimé à 24 millions d’euros. Début juin, Europol annonçait un « Serious Game » qui offrira une formation pratique et des conseils aux agents pour leur apprendre à tracer des transactions suspectes en cryptomonnaies. ».

Pour conclure, les Cryptomonnaies malgré leur fort potentiel et la crédibilité, il y a toujours une faille du système qui permettra au hacker de chambouler la stabilité de ses technologies du futur.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage