Xiaomi et Google home, une question de sécurité informatique à résoudre

Le groupe chinois des solutions informatiques Xiaomi a voulu donner publiquement des explications sur le non fonctionnement de son écosystème sur les appareils stickés Google home.

Le souci est une question de sécurité informatique. Le groupe chinois a présenté ses excuses aux utilisateurs de son écosystème et a voulu rassurer en disant que tout rentrera bientôt dans l’ordre. Car Xiaomi a décidé de régler le souci depuis la base.

Cet article va aussi vous intéresser : Les grandes marques chutent lors de la compétition internationale de piratage

Le problème avec Xiaomi débute lorsque des utilisateurs des caméras de sécurité de la marque se sont rendu compte qu’ils étaient en mesure de voir aussi l’intérieur des maisons d’autres personnes utilisant le même matériel qu’eux. Ce qui voudrait dire qu’eux aussi étaient sûrement observés par d’autres utilisateurs. Donc pour limiter l’impact de cette défaillance technique, la vie privée de leurs utilisateurs, Xiaomi et Google ont tous deux décidé d’interrompre les transmissions et de débloquer les accès aux différents appareils connectés de l’ensemble de l’écosystème Xiaomi depuis les appareils Google et le trouver un moyen de combler la faille de sécurité qui s’avère être assez sévère.

Le correctif de sécurité sensé combler cette vulnérabilité ne tardera plus longtemps selon la firme chinoise et Google. Un responsable de la société chinoise a même eu à présenter des excuses et annoncer bientôt le déploiement de ce correctif. « Notre équipe a depuis agi immédiatement pour résoudre le problème et il est maintenant réglé. Après enquête, nous avons découvert que le souci était causé par une mise à jour du cache le 26 décembre 2019, conçu pour améliorer la qualité du flux vidéo », notifie par ailleurs Xiaomi, à travers son porte parole. La société chinoise a aussi noté que ce problème est survenu suite à la réunion de conditions très complexe et difficile à mettre en œuvre, qu’il y avait peu de chances que cela advienne tel qu’il est. « Dans le cas présent, cela s’est produit lorsque l’intégration de la Mi Home Security Camera Basic 1080p dans un Google Nest Hub avec écran d’affichage se faisait via de mauvaises conditions réseau ». Expliqua-t-elle alors.

Pour communiquer plus de précisions, Xiaomi a affirmé que tous les utilisateurs touchés par cette vulnérabilité sont au nombre de 1044 exactement. Et parmi eux, seuls ceux qui utilisait une mauvaise connexion réseau avait été exposé de façons flagrantes à cette faille de sécurité. Avec la collaboration de la société américaine Google, Xiaomi a promis que tout souci a été levé. Cependant par mesure de sécurité « le service est toujours suspendu jusqu’à ce que la racine du problème soit corrigée, afin de s’assurer que cela ne se reproduise plus ». Déclaration qui fait croire aux spécialistes de la sécurité informatique que les correctifs apportés ne sont pas véritablement un remède au problème soulevé, mais juste un pansement en attente d’une véritable solution définitive. Cependant, cet aspect est assez complexe en ce sens qu’il est aujourd’hui difficile de déployer de tels équipements sans faille de sécurité.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage