Archives pour la catégorie Mots de passe

Les mots de passe et à la sécurité informatique sont constamment mis à l’épreuve. Nous essayons pour le mieux de vous guider grâce à nos tutoriels afin de vous offrir la meilleure protection possible.

Et si le PDF crypté n’était pas si sécurisé que cela ?

Généralement quand nous avons un document en format PDF, il nous arrive des fois de vouloir le crypter pour le conserver à l’abri de regard indiscret.

Cependant il s’avère que cela ne soit plus la solution idoine.

Cet article va aussi vous intéresser : Les meilleurs logiciels de cryptage en 2019

Des spécialistes de la cybersécurité, suite à des recherches ont découvert que la norme du format PDF le rend vulnérable à certaines failles de sécurité dénommé « PDFex ». Il se pourrait que tous les programmes lecteurs de format PDF soient concernés par cette faille de sécurité.

On sait tous que le format PDF intègre déjà de façon standard des schémas de cryptage. Cette fonctionnalité originaire a pour but d’assurer que le fichier soit confidentiel tout en ayant la possibilité de le décrypter via c’est un lecteur spécial, et aussi d’éviter certaines méthodes de déchiffrement qui ne serait pas adaptées.

Toutefois, les fonctionnalités natives pour le standard PDF ne sont pas si robustes que cela. Leur faiblesse a été démontré par 6 spécialistes en sécurité informatique de certaines d’universités allemandes, (Ruhr ; Bochum ; de Münster…). Ils ont tout simplement de voir qu’il était possible d’activer un ensemble d’attaques Informatiques permettant de décrypter un PDF chiffré. Et selon la méthode utilisée, il ne consistait pas à dévoiler le mot de passe mais simplement profiter de la faille de sécurité pour dévoiler le contenu du PDF.

La première fois consistant dans le fait que le chiffrement natif ne concerne pas véritablement tous les documents. De ce fait, tout pirate informatique avait la possibilité de modifier le document en y insérant d’autres éléments tels que un lien externe, un formulaire ou même un code JavaScript.

De la sorte lorsque l’utilisateur principal ouvre le fichier PDF, il commet par cette action le geste essentiel pour transmettre le contenu des documents au pirate informatique.

Il était constaté dans l’analyse des chercheurs que ce genre de violation en touche environ 6 entreprises sur 10. Le plus terrible dans cette histoire, c’est que tous les lecteurs de fichiers PDF on commence à prendre en charge les fichiers partiellement crypter.

La seconde faille de sécurité est relatif au mode de chiffrement CBC pour Cipher Block Chaining, traduction en français qui donne enchaînement des blocs. On se rend compte que la plupart des lecteurs PDF n’ont pas cette fonctionnalité qui permet de vérifier l’intégrité des fichiers qu’ils sont sensés lire. Ce qui fait que des pirates peuvent s’attaquer au contenu des fichiers directement dans la partie chiffrée cette fois ci.

Pour réaliser ses exploits, les hackers se servent de certains outils appelés « gadgets CBC » qui vont les permettre d’ajouter certains éléments essentiels pour réaliser leur piratage et accéder Ainsi au fichier à distance. Les tests effectués sur les 7 lecteurs répartis entre différents types d’applications externes comme Acrobat Reader DC, foxit Reader et Nitro pro, ou des lecteurs intégrés aux navigateurs tel que Firefox opera Mini safari et Google Chrome. La conclusion est la même. Tous les lecteurs sont vulnérables sans exception.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



La clé de sécurité, qu’est-ce-que c’est ?

Parmi les stratégies dévoilées et conseillées pour sécuriser son accès internet à ses comptes, l’idée des clés de sécurité est une nécessité.

Les clés de sécurité sont des composantes du système d’authentification à double facteur.

Cet article va aussi vous intéresser : Les astuces pour sécuriser sa connexion Internet

Dans certains systèmes informatiques, l’usage de l’authentification à double facteur nécessite deux étapes. D’abord une première validation au niveau de la plateforme en ligne, ensuite, vous devrez confirmer votre validation par un code qui vous sera envoyé par message ou e-mail.

Dès l’instant où vous avez opté pour ce type d’authentification sur votre plateforme, vous serez dans de configuration d’une clé de sécurité. Notez que la clé de sécurité est un outil qui joue les mêmes rôles que la clé de la porte.

En effet, une fois configuré, vous ne pourrez pas accéder à aucun de vos comptes ou application sans elle. La porte ne s’ouvrira pas. Après avoir entré vôtre identifiant de connexion, vous devrez utiliser votre clé de sécurité physique

Notons aussi que seuls quelques navigateurs fonctionnent avec les clés de sécurité, Google notamment. Si la clé de sécurité que vous avez est une clé U2F c’est à dire « Universal Second Factor », s’il est compatible, vous pourrez vous en servir pour accéder à Facebook depuis un terminal non reconnu.

Ajouter une clé de sécurité, comment s’y prendre

Pour configurer votre compte avec une clé de sécurité par authentification à double facteur, vous devez utiliser un appareil sous-système Android qui sera compatible NFC et le navigateur Google Chrome, la dernière version avec Google Authentificator Installer. De plus, la clé de sécurité doit être aussi compatible NFC. Une fois terminé, sélectionnez l’engrenage, allez au bas de la page puis cliquez sur « Paramètres et confidentialité » ensuite « Paramètres » et enfin sélectionnez « Sécurité et connexion ».

Rester toujours aussi de la page et cliquez sur « Utiliser l’authentification à deux facteurs » une fois cela fait, choisissez « Clés de sécurité » et « Ajouter une clé de sécurité.» Et continuez à suivre les instructions qui s’afficheront sur l’écran. Si l’ajout de votre clé de sécurité se passe comme prévu. Vous verrez le nom de votre clé s’affichera dans la partie clé de sécurité.

Utiliser votre clé de sécurité une fois configurée

Si vous optez pour le système d’authentification à double facteur accompagnée de l’usage d’une clé de sécurité, quand vous essayerez d’accéder à Facebook depuis Google Chrome, placez la clé juste derrière l’appareil que vous utilisez, surtout si vous vous servez d’un appareil non reconnu à l’usage habituel. En cas de défaillance, si votre clé ne fonctionne pas, assurez-vous de ne pas être déjà lieu par une autre configuration. Si vous avez déjà paramétré une application ou l’envoi de texto, cela pourrait s’expliquer. Si vous avez déjà configuré l’une de ces deux méthodes de sécurité, essayez de vider votre cache et d’effacer vos données temporaires.

Si vous l’avez déjà paramétré. Essayez de redémarrer votre téléphone portable ou votre terminal.

Si votre système d’exploitation est Linux, vous serez obligé de suivre cette étape de plus être en mesure votre clé.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Pourquoi changer son mot de passe Facebook ou Twitter ?

Il y a encore quelques mois, vous utilisiez votre date de naissance pour vous connecter à Facebook ou encore Twitter. Vous ne vous en faisiez pas pour les hacks sur les réseaux sociaux, car vous vous disiez que ça n’arrive qu’aux autres. Jusqu’au jour où un hackeur a piraté vos réseaux sociaux ! A ce moment-là, vous avez vraiment compris l’importance de choisir un mot de passe sûr et complexe pour sécuriser au mieux vos réseaux sociaux.

Mais aujourd’hui, on vous dit aussi qu’il faut en changer régulièrement. Qu’en est-il vraiment ? Découvrez les conseils de l’équipe de Password Revelator !

Pour quelle raison est-il nécessaire de modifier son mot de passe sur Facebook et Twitter ?

Il s’agit tout simplement d’une question de sécurité. En effet, même les mots de passe les plus complexes peuvent être retrouvés par les pirates s’ils ne sont pas changés régulièrement. Alors bien évidemment, c’est une habitude à prendre. Et celle-ci vous inquiète peut-être car vous avez l’impression d’avoir des difficultés à retenir votre mot de passe actuel. Rassurez-vous : il existe des outils qui génèrent des mots de passe sûrs en quelques secondes et d’autres qui vous permettent de les retenir !

A quelle fréquence ?

Faut-il modifier son mot de passe une fois par an, une fois par mois ou une fois par semaine ? Il n’existe pas vraiment de règles. Cependant, il est vrai que vos réseaux sociaux seront bien mieux sécurisés si vous changez vos mots de passe toutes les semaines. Nous vous conseillons de trouver un équilibre dans la fréquence de modification des mots de passe. Par exemple, tous les 2 mois, soit 6 fois par an, activez un rappel sur votre calendrier : de cette manière, vous n’oublierez pas de changer vos mots de passe au bon moment !

Comment changer son mot de passe sur les réseaux sociaux ?

Rassurez-vous : changer vos mots de passe sur Facebook ou Twitter ne vous prendra que quelques minutes.

Sur Twitter, il vous suffit de vous rendre dans la section “mot de passe” de vos paramètres. A ce moment-là, vous devrez indiquer votre mot de passe actuel, puis votre nouveau mot de passe. Et c’est tout ! Si votre numéro de mobile est combiné à votre compte Twitter, vous recevrez un code de vérification.

Pour Facebook, la méthode est différente. Lorsque vous êtes connecté, rendez-vous dans les paramètres généraux de votre compte. A côté de votre mot de passe, cliquez sur la mention “modifier”. A ce moment-là, vous devrez indiquer votre nouveau mot de passe puis l’enregistrer. Si tout s’est bien déroulé, vous recevrez dans les minutes qui suivent, un mail de la part de Facebook, vous indiquant que votre mot de passe a bien été changé. C’est aussi simple que ça !

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Gérer les mots de passe de ses réseaux sociaux !

Vous adorez passer du temps sur les réseaux sociaux ? Facebook et Twitter n’ont aucun secret pour vous ? Tant mieux : il est vrai que les réseaux sociaux sont incontournables de nos jours !

Mais qu’en est-il de la gestion de vos mots de passe ? Savez-vous les sécuriser et les retenir ? Les modifiez-vous régulièrement ? Découvrez les nombreux conseils de Password Revelator !

La première étape : choisir un mot de passe complexe sur les réseaux sociaux !

Nous ne le répéterons jamais assez : sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, les piratages sont très fréquents. Et savez-vous quelle est la première cause de hack ? Un mot de passe trop simple à pirater !

C’est simple : si vous utilisez “123456”, “password” ou encore votre date de naissance pour vous connecter à Facebook ou Twitter, sachez que le hack n’est jamais très loin !

Nous vous conseillons dès aujourd’hui de vous intéresser à la sécurité informatique ! La première règle est très simple : il faut que vous définissiez des mots de passe complexes ! Sur ce blog, vous trouverez de nombreux conseils vous permettant de les définir facilement : c’est le moment de vous y mettre ! Si vous attendez un peu trop longtemps, sachez que vous vous exposez à un piratage Facebook ou Twitter !

Comment se souvenir de ses mots de passe ?

Se souvenir de son mot de passe Facebook ? Quel calvaire ! Encore plus si vous suivez toutes les règles de sécurité informatique et que vous possédez maintenant un mot de passe différent pour chaque réseau social !

Dans un premier temps, nous ne vous conseillons pas de noter vos différents mots de passe dans un email ou dans un fichier informatique : si votre boîte mail ou votre ordinateur se font hacker, vos mots de passe se retrouveront dans la nature !

Si vous ne parvenez vraiment pas à les retenir, sachez qu’il existe des logiciels très malins qui stockent vos mots de passe en toute sécurité.

Faut-il régulièrement changer son mot de passe pour éviter le piratage Facebook ou Twitter ?

Vous venez de trouver des mots de passe compliqués pour vos comptes Facebook et Twitter ? C’est une très bonne nouvelle ! Mais attention : vous ne pourrez pas les conserver éternellement ! En effet, il est important de modifier ses mots de passe de temps en temps pour limiter le risque de piratage : une fois par mois, c’est parfait !

Si vous craigniez de ne plus vous y retrouver, n’oubliez pas que les outils de stockage de mots de passe existent : ils risquent de vous rendre de grands services !

Grâce à ces quelques conseils, vous ne devriez pas subir de hack Facebook ou Twitter : n’hésitez pas à en parler autour de vous !

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Quels sont les mots de passe les plus piratés ?

Récemment, Keeper Security, une entreprise spécialisée en sécurité informatique, a partagé sur la toile la liste des 25 mots de passe les plus utilisés en 2016. Il faut savoir que ces derniers sont aussi ceux qui sont les plus facilement hackés. Nous vous proposons de faire le point sur ces mots de passe bien trop simples et communs pour être sûrs !

Quels sont les 10 mots de passe les plus courants ?

Keeper Security a analysé 10 millions de mots de passe qui ont été rendus publics suite à un vol de données. Le résultat de l’analyse est sans appel : plus les mots de passe sont simples et courants, plus ils sont faciles à pirater.

Voici le top 10 des mots clés à n’utiliser sous aucun prétexte :

● 123456 : au total, 2 internautes sur 10 utilisent ce mot de passe…
● 123456789
● qwerty
● 12345678
● 111111
● 1234567890
● 1234567
● password
● 123123
● 97654321

Pourquoi vaut-il mieux éviter d’utiliser ces mots de passe sur les réseaux sociaux ?

Vous utilisez un de ces mots de passe sur les réseaux sociaux et sur votre boîte mail ? Dans ce cas, il est important que vous arrêtiez de le faire : si ce n’est pas encore le cas, vous devriez bientôt vous faire pirater !

En effet, les pirates savent que de nombreuses personnes ne sont pas au fait de la sécurité informatique. C’est pourquoi, lorsqu’ils veulent hacker un compte sur Facebook ou encore sur Twitter, ils commencent toujours par tester les mots de passe les plus courants : bien souvent, c’est suffisant pour pirater le compte !

Nos conseils pour bien choisir votre mot de passe !

Si vous utilisez un mot de passe aussi simple, c’est parce que vous avez peur de l’oublier ? Ou vous ne savez peut-être pas comment faire pour sécuriser un mot de passe ?

Pour les têtes en l’air, il existe des services pouvant retenir pour vous vos différents mots de passe. Mais avec un peu de concentration, vous devriez réussir à vous en souvenir vous-même.

Vous voulez sécuriser votre mot de passe ? Voici quelques conseils que nous vous invitons à suivre :

● Choisissez un mot de passe ne faisant pas référence à votre date de naissance, au prénom de vos enfants ou encore au nom de jeune fille de votre mère : ils sont trouvables trop facilement. Privilégiez un mot de passe qui fait sens pour vous, mais pas pour les autres.
● N’hésitez pas à utiliser un mot de passe long qui combine des lettres, des chiffres, des minuscules, des majuscules et même des caractères spéciaux.
● Certains services permettent de générer automatiquement des mots de passe sûrs : n’hésitez pas à les essayer si vous manquez d’imagination !

Alors, êtes-vous prêt à abandonner vos mots de passe obsolètes ?

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage