Comment protéger ses données personnelles sur Internet ?

Depuis les révélations d’Edward Snowden en 2013, les données à caractère personnelles sont au centre de bon nombre de polémiques.

Ces polémiques concernent aussi bien la collecte de masse ainsi que l’usage de ses précieux éléments. Aujourd’hui, bon nombre de législations essaient tant bien que mal de réguler le secteur de la récolte et des traitements de données dans le but d’accroître la sécurité de leurs titulaires, des usagers de l’internet en grande partie, comme vous et nous. La sécurité c’est de ça qu’il est question ici. Que faisons-nous pour protéger nos données personnelles nous-même en tant que premiers responsables ? C’est quoi au juste des données personnelles et quels sont les enjeux liés à la protection de ces données ?

Ca peut vous intéresser aussi : Comment vous protéger de l’espionnage sur votre iPhone ?

Dans cet article, nous allons vous parler de l’univers des données à caractère personnel et des conseils pour des pratiques plus sécuritaires pour la gestion de vos données.

Qu’appelle-t-on données personnelles ?

Selon la loi informatique et libertés, précisément en son article 2 : « constitue une donnée à caractère personnel toute information relative à une personne physique identifiée qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres.»

Que ce soit sur ordinateur, smartphone ou tablette, sur des sites d’information, d’e-commerce ou sur des réseaux sociaux, en utilisant un moteur de recherche ou en envoyant des courriels, chaque personne connectée à Internet ou non, génère sciemment ou sans le savoir, des informations susceptibles de constituer des données à caractère personnel. Cela peut être votre nom ; votre âge ou encore votre numéro de téléphone de de sécurité sociale…

Vos données ont de la valeur. Beaucoup de valeur. C’est en effet la vente et l’exploitation de bases de données qui est au coeur même de l’économie du numérique aujourd’hui. Les entreprises sont en effet prêtes à payer très cher des bases de données ciblées, qui leur permettent de toucher exactement le type de personnes qui pourrait être intéressée par leurs informations, leurs produits et leurs services (on appelle cela le profilage). Or c’est exactement le type d’information que l’on laisse en navigant, que l’on publie sur ses profils, ou que l’on donne dans certains formulaires…
Garder un oeil sur ses données personnelles n’est pas toujours facile. Chaque jour, vous vous exposer en tous sens à de risques de vol de vos données ou de collectes non règlementées. Et cela peut être très problématique pour vous. Imaginez qu’une personne que vous ne connaissez pas aie accès à votre compte en ligne, peut savoir où vous habitez, ou savoir combien d’enfants vous avez et comment ils s’appellent. Imaginez. Votre vie privée, votre vie économique aussi, donc vous à la merci d’inconnus toujours pas avec les meilleurs intentions du monde.
Mais il existe bien sur quelques astuces et de bons outils peuvent vous permettre de protéger ce précieux trésor que beaucoup convoitent, tout en conservant un minimum de liberté numérique.

Conseils et astuces pour protéger ses données personnelles.

Avant tout, il faut être prudent et responsable. Donnez le minimum d’informations personnelles sur Internet. Interroger vous toujours sur les véritables raisons des demandes d’information avant de remplir un formulaire. Il faut avoir en tête qu’une information publiée sur Internet peut ensuite être utilisée, copiée, diffusée…par ailleurs, Il faut se méfier des applications gratuites, surtout celles qui obligent à donner un droit d’accès à ses données pour bénéficier de leur service. Ne surtout pas négliger les différentes conditions d’utilisation.

En outre, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) recommande vivement aux usagers du numérique ces quelques dispositions :
– N’utiliser que des réseaux wifi sécurisés et éviter de transmettre des données personnelles sur les réseaux publics
– Mettre régulièrement à jour ses logiciels, pare-feu et appareils
– Vérifier la provenance des mails
– Se méfier des liens/pièces-jointes venant d’expéditeurs inconnus
– Désactiver la géolocalisation ou la transmission de données personnelles lorsqu’elles ne sont pas nécessaires
– Ne se fier qu’à des sites sécurisés, notamment lorsqu’il est question de transactions (vérifier le protocole https dans la barre de recherche, qui garantit une sécurité plus importante)
– Lire les conditions générales d’utilisation
– Utiliser un réseau virtuel (VPN) ou un proxy pour masquer son IP.
Pour finir, retenons que la sobriété est la base de votre protection en ligne.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage