La question sur la cybersécurité en entreprise n’est toujours pas résolue

Une étude a été récemment menée par Kaspersky, l’entreprise de cybersécurité basée en Russie.

Selon cette enquête, qui a été réalisé auprès de 4958 entreprises réparties à travers le monde, une entreprise sur 10 s’inquiète concernant l’attaque au programme malveillant. nous voyons que dans la pratique les risques liés à ce genre d’incident ainsi que les coûts liés aux réparations nécessaires cessent de croître, d’année en année. alors il est choquant que seulement 12 % des entreprises interrogées ne sois inquiète à ce sujet. C’est la principale données recueillies lors de l’enquête portant sur les risques liés à la cybersécurité.

Cet article peut aussi vous intéresser : Comment sécuriser les entreprises connectées ?

Ne pas oublier que c’est la neuvième enquête de ce genre menée par Kaspersky, sur le premier semestre de l’année 2019. Les entreprises qui ont été visée sont des opérateurs économiques, repartis dans 23 pays dans le monde. Comme on a dit plus haut, la très grande majorité de ces entreprises ignorent les menace qui peuvent résulter des attaques provenant des sources inconnues se fondant généralement des logiciels malveillants. Ces attaques se font de plus en plus récurrentes, on comptabilise seulement le premier semestre de 2019, plus de 4000 violations de système information auprès de différentes structures. Durant ce laps de temps plus de 4 milliards d’utilisateurs ont eu leurs données personnelles mises en péril. Les accidents causés par les programmes malveillants se positionnent comme les plus coûteux en matière de sécurité informatique, avec environ 2,73 million de dollars de dégâts générés.

Ce qui était le plus étonnant, c’est que l’enquête a révélé que les entreprises généralement ne savaient même pas lorsqu’elle étaient attaquées en majorité et ce genre d’attaque qui passaient inaperçues pour elles, généraient plus de dégâts. tout cela parce que les entreprises quelles que soient la taille, sont de plus en plus confiantes, sans véritablement de raison. Et on se rends compte que le nombre d’entreprises qui affirme avoir une totale confiance en le système de sécurité, s’est accrue de plus de 10 % par rapport à 2016, est de 3 % par rapport en début d’année. Toutefois en dépit de toute cette confiance exprimée, un tiers de ses structures reconnaissent ne pas disposer de maximum d’informations concernant les différentes formes de menaces qui les guettent.

Par ailleurs le rapport nous relève que les employés sont les premières sources de menaces au niveau de la sécurité informatique des entreprises. Les enquêteurs ont remarqué que la majorité des attaques ou des violations de données suivait généralement une mauvaise utilisation des ressources informatiques par les employés des entreprises ou des PME concernées. Ce sont 52 % des entreprises 50 % des PME. « Cela indique que les entreprises pourraient envisager de réduire le risque de violations de données en renforçant la formation des employés en matière de sécurité des données, afin de les sensibiliser à une utilisation informatique sécurisée. » conseille rapport de l’enquête.

le rapport se conclura par des recommandations faites par les experts de Kaspersky, dans lesquelles ils préconisent aux entreprises de « continuer à investir dans leur avenir dès maintenant, afin d’éviter les attaques, au lieu d’attendre, de manière à être prêtes à affronter la prochaine génération d’incidents de sécurité (…) Il est essentiel que les entreprises continuent d’investir et de repenser leurs processus de sécurité informatique afin de conserver une longueur d’avance sur le nombre croissant de cyber attaques et de limiter les pertes financières éventuelles. »

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage