Les Directeurs des systèmes d’exploitation sont dorénavant mieux préparés pour mieux affronter les défis futurs

La firme de cybersécurité Cisco a publié récemment son rapport du mois de juin.

Les résultats contenus dans ce document sont ceux d’une enquête réalisée par la spécialiste auprès des directeurs de système informatique afin de faire une analyse de leurs stratégies, leurs forces, leurs faiblesses et leurs craintes. Et cela, au regard de la crise sanitaire mondiale, qui dans un sens a aussi affecté durement le secteur de la cybersécurité. Et comme ont le sait, la pandémie causée par le coronavirus, a favorisé l’explosion des activités dans le secteur de la cybermalveillance. Les entreprises se sont alors trouvées confrontées à une situation de lutte permanente contre les incidents de tous genres.

Cet article va aussi vous intéresser : Il aura fallu 3 jours à des cybercriminels pour prendre d’assaut un système informatique factice

Le rapport de Cisco met en évidence de prime abord, l’explosion du télétravail à travers le monde entier.  L’année dernière, ils avaient été observés un taux de 22 % de télétravailleurs dans l’ensemble du monde professionnel. Cette année avec les mesures de confinement et de distanciation sociale, le nombre de travailleurs à distance est monté à 70 % du total des employés et collaborateurs. Si dans certains sens, les spécialistes sécurité informatique estiment que la crise a été gérée du mieux possible sur le plan informatique, il n’en demeure pas moins que les impacts sur les systèmes d’information se sont clairement faits sentir. Par exemple, l’utilisation permanent des VPN hauteur de 54 %, des utilisations informatiques des entreprises, les problèmes de sécurité qui ont connu un boom de 56 %, les pannes techniques qui se sont avérées à hauteur de 44 % ont été beaucoup de facteurs qui ont mis dans l’embarras les directeurs de système informatique. C’est d’ailleurs pour cette raison, que les études de Cisco ont mis en avant le rôle des technologies modernes de réseau pour faciliter la tâche aux DSI ainsi qu’aux entreprises lors de leur phase de transformation numérique. Et cela se justifie par le fait que 72 % des directeurs de système informatique qui ont répondu aux questions de Cisco comment estimer que ces nouvelles technologies de réseau leur a permis de réduire au maximum le stress de leur équipe IT. « La modernisation des infrastructures, des applications, la sécurisation des données et la responsabilisation des équipes sont donc autant de sujets à prendre en compte pour faire face à ce qui va suivre. » pouvait t-on lire dans le rapport.

Le rapport de Cisco a aussi souligné le fait que période de crise a poussé l’ensemble des services informatiques à plébisciter les outils de collaboration à distance. Des outils qui se sont révélés être essentiel. Pour 86 % des DSI, il a été rapporté que les réunions d’équipes régulières par vidéoconférence ont été très importantes. 79 % des directeurs de systèmes informatiques interrogé considérer les outils de communication unifiés comme source d’innovation et l’itération plus rapide.

« Je suis fière des personnes qui travaillent dans le secteur de l’informatique. Les DSI de tous types d’organisations et leurs équipes ont maintenu presque le monde entier en activité pendant le confinement comme le secteur de la santé ou de l’éducation » avait noté Jacqueline Guichelaar, la première responsable de Cisco. « D’ailleurs, selon notre enquête, le CIO Impact Report, 88% des DSI estiment que leur rôle s’est étendu et a un plus grand impact dans leur entreprise et leur secteur d’activité. Il est vrai que c’est le moment opportun pour transformer numériquement son organisation tout en réfléchissant à l’impact que cela peut avoir dans sa propre communauté et dans le monde. ».

Aujourd’hui, 65 % des directeurs de systèmes informatiques savent l’importance de pouvoir déployer des stratégies pérennes permettant d’assurer la sécurité informatique de leur réseau d’entreprise en au système, mettant l’accent sur des procédures fiables, des ressources fortes et des plannings bien élaborés pour être en mesure d’affronter les futurs défis qui s’annoncent de plus en plus corsé. « Ainsi, à la sortie de cette crise, l’enjeu sera d’appliquer les leçons tirées tout en donnant la priorité aux opportunités qui s’offrent aux organisations et à la préparation de cette nouvelle normalité : recrutement de nouveaux talents, développement de nouvelles solutions… les possibilités sont infinies ! » conclut la CIO de Cisco.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage