Où est le point commun entre le Black Friday et la cybersécurité ?

Selon la firme de cybersécurité russe Kaspersky, les attaques informatiques liées au commerce électronique ont augmenté cette année de 15 %.

Cette Augmentation s’explique par l’intérêt très grandissant des consommateurs à l’égard de certains événements de nature commerciale que nous voyons se peaufiner de plus en plus. « Les acheteurs en ligne risquent fortement d’être davantage victimes de cyber-attaques ». C’est ce que signifiait la société de sécurité informatique Kaspersky dans son récent rapport publié la semaine dernière.

Cet article va aussi vous intéresser : Les dealers du Dark Web et le Black Friday

Selon Kaspersky, les attaques informatiques qui sont liées directement au e-commerce et qui tentent à toucher plus directement leurs consommateurs en ligne ont pris de l’ampleur par rapport à 2018 à hauteur de 15 % d’accroissement. Il a été observé un phénomène particulier qui a favorisé cette augmentation de la cyber menace au niveau du commerce électronique. C’est le phénomène du Black Friday. Le plus grand événement commercial au monde mise en place et développé par les géants de vente en ligne tel que Amazon, eBay et d’autres boutiques alternatives en ligne. Si avant le consommateur devait se rendre directement dans un magasin pour profiter du Black Friday, aujourd’hui le changement et l’évolution du commerce avec l’explosion de la vente en ligne a fait en sorte que les consommateurs préfèrent rester chez eux et passer leur commande directement via des plateformes numériques.

Selon une étude menée sur le Black Friday de façon globale, il a été démontré, que durant l’année 2018, seulement 12 % des consommateurs ont eu à effectuer leurs achats durant la période dans un magasin physique. Cet écart choquant s’explique très facilement par le développement de nouvelles applications permettant d’avoir accès à des milliers de produits depuis un seul espace avec des détails et des facilitations d’achat assez alléchants. avec le e-commerce, pas de rang, pas de bousculade, pas de vol, et tout cela depuis son domicile pour profiter des soldes du vendredi noir. Conséquences directes : « 56% d’entre eux préfèrent ainsi acheter en ligne plutôt qu’en magasin, à l’heure où 55% d’entre eux utilisent désormais leurs smartphones pour toutes les transactions qu’ils effectuent sur internet lors du week-end du Black Friday. » selon le rapport de Kaspersky.

Tout cet engouement autour du commerce électronique surtout durant cette période de fin d’année devient un espace assez fertile pour le développement d’activités de cyber criminalité. les pirates informatiques y voit aussi un moyen pour se faire de l’argent.

 Selon Kaspersky, cette période de l’année et très dangereuse pour les consommateurs, car en plus d’être excités par les différentes offres plus alléchantes les unes que les autres, ces derniers ont tendance à négliger le plus souvent bon nombre de paramètres de sécurité. La probabilité concernant les attaques de type hameçonnage varie considérablement à hauteur de 24 % par rapport à la moyenne annuelle. Les pirates informatiques sauf que durant cette période, les utilisateurs de service de e-commerce seront moins vigilant. Ce qui les encouragent d’ailleurs à intensifier leurs projets de piratage, ce qui ne manque pas de faire des milliers de victimes.

En dehors de l’attaque diriger directement vers les consommateurs, dans une partie des méthodes utilisées par les pirates informatiques, ce serait maintenant des formes hacking dirigées vers les applications, dont l’objectif pourra être d’y insérer notamment des programmes d’espionnage permettant de collecter des données à l’insu des éditeurs des applications et des consommateurs. «À l’approche du Black Friday et du Cyber Monday, les acheteurs se doivent d’être en permanence en alerte rouge. C’est effectivement la saison de la chasse par excellence pour les cybercriminels, qui sont à l’affût d’informations personnelles à pirater, mais aussi de numéros de cartes ou d’identifiants de comptes bancaires. Face aux fraudes financières qui atteignent des niveaux records durant cette période, les gens se doivent d’être assurés que leurs données et leurs informations personnelles sont protégées…

Les entreprises ont également un rôle majeur à jouer en réévaluant leur stratégie de sécurité informatique afin de s’assurer qu’un plan de sécurité viable et efficace soit mis en place. Les consommateurs doivent également suivre certaines précautions simples afin d’éviter que le Black Friday ne devienne pour eux le jour le plus préjudiciable de l’année », explique David Emm, responsable de la recherche sur la sécurité auprès de société de sécurité Kaspersky.

À votre prochaine Black Friday, avant de cliquer, réfléchissez à deux fois.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage