Archives pour l'étiquette mot de passe

100 % des adultes au Canada leurs données personnelles piratées

Depuis le piratage de banque américaine Capital One, les Canadiens sont de plus en plus sur le qui-vive.

En effet ils ont été les plus touchés par cette fuite massive de données. Et on a commencé à se rendre compte, que nous sommes plus exposés qu’on ne le croyait.

Cet article est la suite de celui-là : La suite de l’affaire de vol de données de Capital One. Les élus Canadiens s’en mêlent

En effet peut-être au moment où vous lisez ces lignes, vos données ont déjà été volées. Mais quel genre de données aurait pu être voler. tous les types de données possible on vous dira. « Considérez que vos données sont dans la nature, parce que selon toute vraisemblance, elles y sont », disais Brian Krebs, auteur et journaliste expert en matière cybersécurité, en enterviews sur la chaîne CBC News. Il souligne par ailleurs, que le vol des données été subies par Capital One ou encore l’institution Desjardins au Canada, ne sont pas les seuls véritables des données ni les plus impressionnants.

En effet en tenant compte de ce qu’il dit on se rendra compte que bien avant tout cela il y a eu ces 10 dernières années, des fuites de données plus impressionnantes et plus impactantes. Parmi tant d’autres, nous avons les piratages de :

– Target en 2013 avec 110 millions de comptes corrompus

– Equifax en fin 2017 avec 145 millions de comptes compromis

– LinkedIn avec près de 165 millions de comptes piratés en 2012

– Marriott avec 323 millions de comptes en 2018

– Yahoo, le record avec ses 3 milliards de comptes piratés en 2013.

 Selon notre auteur, les attaques pris individuellement sur les individus non pas véritablement d’impact car cela ne cause pas réellement de soucis aux victimes. Mais pris dans le Lot, les piratages en groupe, avec toutes les données réunies au même endroit, cela est beaucoup plus dangereux. Dans son étude il a été remarqué plus 100 % des adultes du Canada ont été touché par les récents piratages. Même si cela n’a pas eu de conséquences immédiates sur eux, cela n’est pas à négliger car « Chaque piratage ajoute des informations à la pile de renseignements déjà accessibles aux personnes désirant s’en servir à des fins malveillantes. ».

Le PDG de la société experte en cybersécurité Cytelligence affirme être totalement d’avis avec le journaliste qui est lui-même une personne de référence dans le milieu. Il affirme que en additionnant les attaques qui ont eu lieu ces dernières années, les statistiques pourrait justifier le fait que tous les adultes ont eu, à un moment ou un autre, leurs données personnelles dérobées « À ce moment-ci, les données de presque tout Canadien de plus de 18 ans ont été compromises », confirmait M. Tobok, PDG de Cytelligence à CBC News

C’est pour cela qu’il recommande à l’ensemble des utilisateurs de solution numériques au Canada, de faire beaucoup plus attention à leurs pratiques sur le web. Il est aussi recommandé par ailleurs de vérifier continuellement ses transactions bancaires pour éviter d’être pris au dépourvus et de pouvoir réagir tout de suite. De là, si l’activité de votre compte vous semble irrégulière vous pouvez automatiquement réagir.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



4 méthodes pour garder l’iPhone en sécurité

Comme tout mobile aujourd’hui, l’iPhone est aussi sujet de piratage.

Effectivement ces derniers temps, la sécurité d’iPhone a été beaucoup éprouvée. Celui qui était un des téléphones des plus sécurisés parmi les plus sécurisés, aujourd’hui est devenu beaucoup moins sûre à cause des nombreuses failles de sécurité qui a été découvertes.

Maintenant certains vont se demander comment est-ce que l’on pourrait s’en prendre à leur téléphone. Notons que la plus grande faille de sécurité de notre mobile et nous-mêmes. En effet on peut souvent le prêter à des amis lorsque nous le perdront dans des endroits peu fréquentables. Alors comment faire pour que notre iPhone soit en parfaite sécurité. Voici quelques astuces.

1- Utilisez un mot de passe pour bloquer l’usage de votre iPhone

On est souvent tentez d’utiliser le système biométrique de sécurité standard qui est le lecteur d’empreintes digitales. Cependant cela n’est pas toujours fiable à 100 % surtout que votre empreinte Pourrait être récupérer par n’importe qui, dans un endroit public par exemple. Le plus sûr dans tout ce système, c’est l’ancien et le vieux mot de passe classique. Composez un mot de passe fort pouvant induire n’importe qui en erreur. Faites l’effort de vous débarrasser des 4 chiffres standard. Essayez de composer un mot de passe au minimum avec 8 caractères.

2- Prenez garde aux applications que vous utilisez

Comme vous le savez sûrement certaines applications sont atteintes de failles de sécurité pouvant permettre aux pirates informatiques assez doués, de s’infiltrer dans votre iPhone et d’y dérober des données ou encore vous espionner.

C’est notamment l’application iMessage et Safari. Vous devez alors faire attention quand vous les utilisez encore ou quand votre téléphone est connecté à Internet au moins au moins fait suspect, vous devrez réinitialiser automatiquement votre téléphone, pour éliminer les traces du pirate informatique au cas où il tenterait d’infiltrés votre mobile.

De plus cette application ne fonctionne pas avec la sécurité des mots de passe pourtant ils sont assez importants et sensibles. Aussi vous devez vous assurer de ne pas permettre à n’importe qui d’accéder à ses applications. Si vous avez la possibilité de crypter vous application ou encore de les protéger par des mots de passe, n’hésitez surtout pas, c’est plutôt essentiel que nous dirons.

3- Limitez au maximum votre connectivité

Il nous arrive très fréquemment de vouloir profiter du réseau Wi-Fi gratuit qui se trouve à la cafétéria ou encore prêt de l’établissement que nous fréquentons le plus. Cependant, il arrive souvent ce soit des réseaux factices, dans le but est de nous attirer et bien évidemment d’ouvrir une porte vers nos données personnelles. Aussi, que ce soit par Wifi, Bluetooth, ou encore n’importe quel type de connexion à établir sans fil ou encore, même avec le fil du câble, nous devons faire de plus en plus attention. Il est possible pour un pirate informatique d’infiltrer votre téléphone grâce à n’importe quel moyen de connexion sans fil ou avec fil. Ainsi, méfiez-vous de tous les périphériques.

4- Installez un logiciel de protection / un Antivirus

Conseil de base, il est plus qu’important aujourd’hui d’avoir sur nos terminaux mobiles quelle que soit la marque, un logiciel de protection. C’est une protection en plus qui est nécessaire. Il existe une panoplie d’antivirus pour vous aider à sécuriser votre iPhone. Qu’elle soit gratuit ou même payant vous ne manquez pas. Parmi tant d’autres nous pouvons citer le plus célèbre est reconnu comme étant le meilleur antivirus de 2019, BitDefender. Il y a aussi cette Anti-Malware gratuit mais aussi de très efficace dénommé AVG. Et bien d’autres… Quelles que sont les précautions que vous prenez, dites-vous, qu’il y a toujours une faille dans le système. Aussi avoir un anti-virus comme mesures de sécurité supplémentaire serait bien top. Mais, avoir un antivirus ne signifie pas qu’il faut négliger les mises à jour système. Car au même titre que l’antivirus les mises à jour permet de combler des failles qui ont pu être découverte bien plus tard, soit après la conception du téléphone.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Les États-Unis sont accusés d’avoir piraté le groupe chinois Huawei

Depuis le mois de mai dernier, le géant chinois du numérique Huawei accuse le pays de l’Oncle Sam d’avoir essayé plusieurs fois de le pirater.

L’objectif selon lui était pour le gouvernement, d’arriver à infiltrer son système pour surveiller ses activités économiques.

Vous allez aimer aussi : Le géant Chinois Huawei serait impliqué dans une affaire de piratage en Afrique

Le 3 septembre, dans un communiqué, Huawei affirme que : « Le gouvernement des États-Unis a mis à profit son influence politique et diplomatique pour faire pression sur les autres états en vue d’interdire les équipements de Huawei ».

Le gouvernement américain de son côté n’a publié aucun démenti non plus. On a l’impression qu’il confirme même cette accusation. Pour le gouvernement de Donald Trump, les mesures prises en l’encontre de Huawei sont normales, car il considère pour sa justification, la défense de la sécurité nationale. N’oublions pas que le président américain, très récemment avait qualifié le groupe chinois en disant que « C’est une menace pour la sécurité nationale. ». L’idée visiblement chez le président américain est de prendre la société chinoise en otage dans la crise économique qui oppose les États-Unis à la Chine. Huawei qui en pâtit chaque jour ne cesse de se plaindre et de le signifier à chaque fois : « Aucune des accusations portées par le gouvernement américain n’ont été jusqu’ici prouvées. Nous condamnons avec force les efforts concertés du gouvernement américain pour discréditer Huawei ».

Selon les dires de la firme chinoise le gouvernement américain employer des méthodes peu légales dans le but de l’intimider et de faire pression sur elle. En effet elle mentionne des détentions illégales de ses employés, des fouilles inopinées sans fondement ou encore des arrestations à tout bout de champ. « Fouiller, détenir et même d’avoir arrêté illégalement des employés de Huawei » est devenu le lot quotidien de l’entourage du géant chinois.

Ce comportement agressif du gouvernement américain au détriment du groupe chinois a d’autant plus accentué à cause du scandale qui a éclaté récemment concernant le vol de brevet d’un chercheur portugais par Huawei. Quand bien même le vol ayant été démenti, l’ombre de la suspicion pèse toujours sur le géant chinois qui ne cesse de subir les attaques les Américains.

Concernant le cas du chercheur portugais, le groupe chinois avait mentionné que ce dernier étant un de ses anciens employés avait voulu profiter de la conjoncture actuelle pour lui soutirer de l’argent. Ce qui est d’autant plus compréhensible vu le temps qu’as mis le chercheur avant de dénoncer le vol de son brevet.

La société chinoise affirme avoir déposé une plainte contre l’État américain car ce dernier en plus de saboter constamment son travail, aurait aussi lancé une vague d’attaques pirates contre son système d’informatique. Selon elle, les agents du gouvernement Trump voulaient s’infiltrer dans son réseau intranet dans le but de l’espionner. Cependant du côté de Huawei, aucune preuve N’est apporter pour soutenir cet argument. cela ressemble bien plus un technique de Donald Trump mais pour accuser il faut avoir des preuves. l’État chinois de son côté n’a pas encore fait des déclarations sur la question. On pense bien qu’il ne serait pas content que cette affaire dure aussi longtemps. la chasse aux sorcières a assez duré.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



6 comportements à adopter pour utiliser Internet en toute sécurité

Comme nous le savons tous, internet n’est pas un endroit sûr.

Cependant nous en avons besoin pour presque tout aujourd’hui. Nos travaux, nos besoins quotidiens, mais aussi notre divertissement.

Par conséquent, il faudrait savoir exactement comment faire pour ne pas s’exposer à ses nombreux dangers qui nous guettent. Voici 6 comportements à adopter pour être en sécurité sur Internet.

1. Vous devez limiter votre visibilité sur les réseaux sociaux.

Chaque fois que vous utilisez les réseaux sociaux et que vous y postez quelque chose dites-vous qu’en grande partie ces contenus sont accessibles au grand public. Seulement si vous avez eu le réflexe de désactiver la vision publique. Cependant rares sont ceux parmi nous qui le font. De plus même permettre à une catégorie limitée d’avoir accès à ce contenu ne nous protège pas pour autant. Cependant il n’est pas faute d’essaye. Assurez-vous que vos contenus ne soient accessibles qu’à vos amis c’est-à-dire ceux que vous avez dans vos listes de connaissances.

Soyez le plus restrictif possible.

2. Évitez de divulguer à tout bout de champ vos informations personnelles sur les réseaux sociaux.

Si vous devez réduire au maximum votre audience sur les réseaux sociaux, il va de soi que vous devez éviter de publier vos informations assez personnelles. Informations personnelles sur vos identités aussi certaines données liées à vos proches ou ceux qui partage intimement nouveau vie privée. Cela peut-être le nom de votre chien, le deuxième prénom de votre dernier enfant, ou encore votre lieu de vacances, le nombre d’école fréquenté par Monsieur, ou encore la date de votre mariage. Certaines informations que nous avons passent souvent pour anodine, mais sachez simplement que les conséquences pourraient être dévastatrices pour vous. de plus vous devez vous méfier à vos conversations via vos services de messagerie en ligne, que vous le sachiez ou non, toutes vos échanges sont enregistrés et pourraient se retourner contre vous.

3. Évitez de publier les photographies de vos enfants.

Tout ce que vous mettez en ligne sont une mine d’or pour des personnes de mauvaise foi. Ils peuvent s’en saisir et l’utiliser à des fins totalement opposées de l’objectif de l’utilisateur d’origine. Des personnes peuvent utiliser la photo de vos enfants pour activer des posts pédophiles ou encore pour essayer d’allécher les penchants de ce type. Alors vous seriez surpris de voir les photos de vos enfants sur des affiches ou encore des sites dont l’objectif n’est pas du tout catholique.

4. Évitez de publier des activités permettant de vous identifier où mettant clairement en évidence vos identités.

Dans la continuité de ce que nous avons dit plus haut, il est très important de faire attention à ce qu’on publie sur les réseaux sociaux ou encore sur n’importe quel site. Vous devez faire en sorte pour ne pas en dire trop sûr. Plus vous donner les détails sur vous, sur votre personne ou encore vos habitudes, vous donner la possibilité à des personnes malveillantes de pouvoir vous tracer, vous espionner, ou encore vous voler.

5. Vous devez choisir un mot de passe assez solide.

Le mot de passe sur les premières barrières qui nous protège des intrus. Aussi votre mot de passe doit être assez solide pour éviter qu’on vous le dérober. Aussi éviter les classiques 1 2 3 4 ou encore le mot de passe tape à l’œil comme vos dates de naissance ou le nom de votre mère ou votre enfant. Il y a différentes techniques pour pouvoir se former des mots de passe, vous pouvez vous en inspirer, faites des recherches, formez-vous pour mieux appréhender cette technique.

6. Utilisez des VPN pour accéder à Internet.

Le VPN est une méthode qui permet d’utiliser un réseau caché pour avoir accès Internet. Grâce à cela, vous avez un accès anonyme à l’interface du web où vous pourrez surfez en toute sécurité. Certaines applications vous permettront d’avoir cette possibilité de naviguer tout en cachant votre personnalité. Cependant vous devez vous les procurer sur des boutiques en ligne Officielles. Évitez qu’un logiciel gratuit dont vous ne connaisse pas l’origine.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Le code source de Snapchat a été piraté et publié sur la plate-forme GITHub

En mai dernier, pour être en train de faire une mise à jour de la version iOS de son application, Snapchat a malheureusement raté le coche, permettant alors à un pirate informatique de s’en prendre à l’application.

Les conséquences immédiates ont été la publication du code source partielle de l’application de divertissement sur GITHub. On ne sait pas réellement qui est le coupable dans cette affaire, cependant selon ce qui a été révélé, c’est un hacker d’origine pakistanaise.

Cet article va aussi vous intéresser : Oltean Vlad victime d’un piratage sur son compte Snapchat

La bride de code qui a été divulgué sur la plate-forme semblerait être destinée système iOS, version qui avait été supprimé par la société détentrice de la plateforme, Microsoft, suite à la réception d’un avis de retrait délivré par un représentant du réseau social. Et selon les règles en la matière on ne peut demander la restauration des données quand on est effacé sur la plate-forme seulement si suite à une demande reconventionnelle des éditeurs des données en question, les dirigeants de la plateforme acceptent répondre à la demande. Il est possible de le voir quand on accède à GITHub, la demande de retrait y est toujours et mentionnée comme suis en bas de leur onglet « Référentiel indisponible en raison du retrait DMCA ».

Le contenu impliqué ici dans cette affaire de piratage était intitulé « Source-Snapchat ». Il a été posté par un utilisateur dont l’identification se présentait comme suit : « i5xx ». Cet utilisateur affirmait qu’il avait trouvé le code ailleurs donc il n’a fait que le recopier sur GITHub.

Ce qui est sûr c’est qu’en général, on se dit que ce dernier a seulement posté cette bride de code, qu’il n’a même pas connu la source de la fuite.

Il serait seulement un simple curieux qui a eu la chance de tomber sur quelque chose d’aussi précieux. Par ailleurs Snapchat a annoncé aussi avoir lancée de son côté une investigation dans le but dans savoir plus. Il considère le piratage de l’application comme étant l’une des plus grandes attaques dans un système protégé par le droit d’auteur qui puisse être en 2019. Surtout que plutôt dans l’année, des composants iOS avaient été piratée et dévoilés sur internet.

Selon ’un expert en cybersécurité, cité par le média NewsWeek, les lignes qui ont été dévoilées sur GITHub semble faire partie de l’application elle-même et non d’une ancienne version. Probablement ce sont des lignes de code de base de l’application Snapchat.

Pour l’heure c’est le pirate qui est la priorité de tout le monde. Selon le média Newsweek, il aurait computer avec l’identifiant « @ i5aaaald ». On l’a localisée dans une petite ville du Pakistan précisément dans la province de sindh.

Quant aux conséquences de cette fuite de données rien n’a pas été précisé par le réseau social. Même si certains pensent que cela est un danger pour les utilisateurs aucune déclaration provenant de Snapchat n’a été encore reçu à ce niveau. On annonce qu’aucun danger de menace l’ensemble de ces 500 millions d’utilisateurs. Aucune alerte n’étant donnée du côté de Snapchat. Les murmures se font entendre quand même. Par ailleurs cette fuite quand bien même qu’elle soit gênante, elle ne semble pas avoir des conséquences immédiates sur le fonctionnement de l’application de moins c’est ce qu’on constate pour le moment depuis maintenant trois quatre mois environ.

Pirater un compte Snapchat :

Pour pirater un compte Snapchat, vous pouvez télécharger PASS DECODER. Ce logiciel a été conçu pour aider les personnes à retrouver leur mot de passe perdu ou oublié. Vous pouvez retrouver n’importe quel compte Snapchat à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un identifiant.

Vous pouvez télécharger ce logiciel ici https://www.passwordrevelator.net/fr/passdecoder.php

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage