Une nouvelle solution de sécurité informatique selon la start-up Weakspot

Présente au forum international de la cybersécurité, la start-up Weakspot a pensé proposer une nouvelle solution en matière de cybersécurité qui de présente assez innovante.

C’est un instrument qui sera dédié spécifiquement à l’Informatique des entreprises, en particulier, leur sécurité. À ce sujet, on parle d’une application SaaS, qui sera moins intrusive que celles existantes déjà. Elle aura pour fonctionnalités principales de permettre d’observer de manière minutieuse la surface d’attaque d’une entreprise, en essayant de prendre la place de pirate informatique.

Cet article va aussi vous intéresser : Le célèbre forum de piratage, XakFor, fermé par la police de Biélorussie

Il faut noter que l’idée de cet outil informatique part de constat fait par la start-up. En effet, il faut réellement reconnaître que les failles de sécurité, les weakspots, qui permettent aux pirates informatiques de facilement s’en prendre aux systèmes d’information des entreprises ne font que s’accroître, d’année en année.

L’explosion de solutions innovantes destinées à faciliter les actions courantes a aussi amélioré le champ d’attaques des pirates informatiques. Pour finir loin les simplifier la vie aux entreprises, l’informatique moderne commence à causer de plus en plus de torts. « Des logiciels qui étaient internes à l’entreprise se retrouvent sur internet, en SaaS. Le stockage des données est maintenant externalisé dans le Cloud. Les modes de travail évoluent également, les salariés sont plus mobiles qu’auparavant, les entreprises deviennent multinationales, créant des filiales autonomes sur le plan IT. Autant de situations que vivent tous les grands groupes qui augmentent leur surface d’attaque et rend de plus en plus complexe la maîtrise du risque sur internet. Cela devient un véritable casse-tête pour les directions informatiques ! ». Explique Adrien Petit, un des dirigeants de la Startup.

En outre, le nouvel outil de la start-up va permettre l’identifier de manière automatique les points faibles que présentent le système d’information d’une entreprise, ce qui permet ainsi d’optimiser nettement les coûts de gestion et de veille informationnelle. De la sorte les responsables des systèmes d’information et de sécurité seront dorénavant et avec précision où orientés leurs efforts de sécurisation.  « Sous forme d’abonnement annuel, la solution fonctionne en 3 étapes : cartographier les ressources exposées sur Internet, les analyser une fois collectées en les contrôlant en fonction du besoin du client (conformité, hygiène informatique ou encore vulnérabilité du système d’information). Enfin, les résultats sont restitués dans un dashboard utilisant une double vue : une opérationnelle et détaillée pour les équipes techniques, et une vue orientée management pour les décideurs et RSSI », signifie Aurélien Boit, co-fondateur de  la start-up Weakspot.

Pour le moment la start-up est l’une des premières avoir clairement identifié un tel besoin en matière de sécurité informatique des entreprises.  Et l’avenir de la cybersécurité se jouera peut-être sur ce terrain. « 2020 sera l’année de la croissance pour répondre plus rapidement aux attentes de nos clients. Nos ambitions sont de poursuivre le développement de la solution, d’accentuer nos efforts d’innovation et d’industrialiser la commercialisation. Nous envisageons d’atteindre un effectif d’une vingtaine de personnes d’ici à la fin de l’année et souhaitons devenir la référence sur notre marché. » conclut ainsi Adrien Petit.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage