Votre compagnon ou compagne vous a peut-être espionné avec ces applications

Les applications permettant d’espionner son prochain sont devenus aujourd’hui légion sur le web.

Au-delà, nous pouvons les retrouver dans les stores d’applications particuliers, et il est possible de toujours en trouver. Par exemple, en juillet dernier, la société de cybersécurité dénommé Avast, a découvert sur le Play Store de Google environ 7 applications dans la fonctionnalité principale était de permettre l’espionnage d’une personne. que ce soit son enfant, son épouse, son petit ami ou encore son employé, il était possible de trouver l’application qui pourra vous permettre d’atteindre votre objectif.

Ces applications sont appeler des « stalkerware », si vous voulez des application espionnes ou applications de surveillance. une fois l’application installée sur le smartphone de la personne ciblée, il était possible de surveiller les activités de cette dernière sans même qu’elle ne s’en rende compte.

Cet article peut aussi vous intéresser : Comment fonctionnent les applis espionnes et comment s’en débarrasser ?

Peut-être que c’est une bonne nouvelle pour d’autres mais ces applications ont été supprimées depuis leur découverte par l’agence de sécurité informatique. une fois les applis repérées, Avast a immédiatement informer Google, qui a pris les mesures idoines, pour se débarrasser de ses applications qui sont totalement contraire à ses réglementations. « Les chercheurs sur les menaces mobiles chez Avast ont détecté sept applications sur le Google Play Store qui ont probablement été conçues par un développeur russe pour permettre aux utilisateurs de surveiller des employés, des partenaires romantiques ou des enfants », pouvait-on lire dans un communiqué publié par Avast.

On comptabilise plus de 130000 installations pour ces différentes applications, alors que Spy Tracker à lui seul totalise 50 milles installations.

Le processus d’utilisation de ces applications est très simple. Cependant l’opération exigeait que celui qui voulait espionner puisse avoir accès au smartphone de la personne ciblée. chose bien sûr qui était très simple quand c’est une personne proche de nous que l’on veut espionner. Ensuite il suffisait d’installer simplement l’application qui devenait automatiquement furtive une fois exécutée sur le smartphone de la victime. À partir de là, selon la configuration de l’appli espionne, vous pouvez tout simplement recueillir des informations personnelles tel que les contacts, les SMS, reçus ou encore la géolocalisation. dans certains cas il vous est possible de même écouter les échanges téléphoniques.

Les applications découvertes par Avast ont été ainsi énumérées :

  • Spy Kids Tracker
  • Spy Tracker
  • Mobile Tracking
  • Phone Cell Tracker
  • Employee Work Spy
  • SMS Tracker
  • Spy Free
  • Track Employees Check Work Phone Online

« Ces applications sont hautement contraires à l’éthique et problématiques pour la vie privée des utilisateurs. Elles ne doivent pas figurer sur le Google Play Store, car elles encouragent un comportement criminel. Elles peuvent être utilisées de manière abusive par des employeurs, des harceleurs ou des partenaires violents pour espionner leurs victimes. », souligne le responsable du département de la sécurité des menaces mobiles de chez Avast.

Ce genre de cas de figure, n’est pas très rare sur le play store de Google. en effet on se rappelle que la société de cybersécurité russe Kaspersky, avait aussi affirmé que plusieurs logiciels d’espionnage étaient installés depuis le Play Store à hauteur de 58 000 smartphones Android infectés durant l’année 2018. Par ailleurs, il faut noter que si Google a supprimé les applications de sa boutique en ligne, elles sont toujours disponibles sur le web à travers des boutiques alternatifs.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage