Archives pour la catégorie Cyber-sécurité

Notre équipe est dotée d’expert en cyber-sécurité qui vous donnera les meilleures conseils et explications détaillés sur la protection des données.

La gestion de la vie privée sur les réseaux sociaux

Si pour vous, la gestion de votre vie privée est d’une importance capitale, vous hésitez peut-être à vous inscrire sur les réseaux sociaux comme Facebook ou encore Twitter. Rien d’étonnant à cela : vous entendez régulièrement autour de vous des histoires de violation devie privée, de piratage, de virus…

Si vous inscrire sur un réseau social vous tente tout de même, l’équipe de Password Revelator vous conseille de le faire. En effet, si l’on prend de bonnes habitudes dès le départ, la question de la vie privée sur les réseaux sociaux est loin d’être aussi problématique qu’elle semble l’être ! Découvrez les explications de notre équipe !

Est-il possible de protéger sa vie privée sur Facebook ou encore Twitter ?

Rassurez-vous : en vous inscrivant sur Facebook ou encore Twitter, vous pouvez tout de même réussir à protéger votre vie privée ! Il suffit de ne pas créer de compte sans se renseigner au préalable.

Il existe des logiciels qui permettent de pirater des mots de passe Facebook ou Twitter, par exemple, PASS FINDER ou PASS RECOVERY.

PASS FINDER hack les comptes Facebook, il est utilisé par des milliers de hackers dans le monde entier pour pirater des mots de passe de comptes d’utilisateur Facebook.

PASS RECOVERY est le logiciel en puissance pouvant décrypter et hacker tous les mots de passe de compte Twitter.

Vous pouvez les télécharger ici :
PASS FINDER : https://www.passwordrevelator.net/fr/passfinder.php
PASS RECOVERY : https://www.passwordrevelator.net/fr/passrecovery.php

Bien évidemment, les réseaux sociaux les plus populaires du moment possèdent des politiques de confidentialité qui peuvent inquiéter. Ainsi, vous ne pourrez pas avoir l’assurance que vos données personnelles ne sont pas revendues à des tiers. Cependant, quelques astuces peuvent vous permettre de protéger efficacement votre vie privée.

Quelques conseils à appliquer dès le jour de l’inscription sur les réseaux sociaux !

Lorsque vous vous inscrivez sur un réseau social, nous vous conseillons de :

● Si possible, créer un compte sous un faux nom ou pseudonyme : sur Twitter, cela ne posera pas de problème, par contre il faut savoir que Facebook fait la chasse aux comptes dont l’identité du propriétaire n’est pas transparente…

● Utiliser un mot de passe complexe et unique : cela vous évitera bien des problèmes de piratage…

● Prendre le temps de bien sécuriser votre compte : sur Twitter, vous pouvez uniquement rendre votre compte accessible aux personnes que vous acceptez et sur Facebook, vous pouvez rendre vos publications uniquement disponibles pour vos amis.

● Lire les CGV des réseaux sociaux avant de créer un compte : il vaut toujours mieux être informé !

● Enfin, il convient aussi de ne pas faire de bêtises sur son compte : n’utilisez pas une photo de profil qui vous représente, ne postez pas de publications trop personnelles, évitez les applications qui doivent accéder à votre compte pour fonctionner, etc.

La gestion de la vie privée sur les réseaux sociaux : une question de bon sens ?

La gestion de la vie privée sur les réseaux sociaux est avant tout une question de bon sens.

Le seul souci : vous n’êtes pas seul sur Facebook et Twitter. Pensez donc à demander à vos amis de ne pas poster de photos de vous sur leur compte personnel. Invitez-les aussi à bien sécuriser leurs réseaux sociaux et à ne pas tomber dans le piège des pirates !

Grâce aux quelques conseils de Password Revelator, vous allez pouvoir utiliser les réseaux sociaux sans risquer de voir votre vie privée étalée aux yeux de tous !

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Pourquoi faut-il sécuriser son ordinateur ?

Vous possédez un ordinateur et vous n’avez rien fait pour le sécuriser depuis son achat ? Il est grand temps que vous vous occupiez de ce problème. En effet, un ordinateur qui n’est pas sécurisé a bien plus de risque de se faire pirater que ceux qui le sont !

Découvrez l’avis de l’expert Password Revelator : pourquoi faut-il sécuriser son ordinateur ?

Sécuriser son ordinateur pour protéger sa vie privée.

Votre vie privée, vous y tenez. Pourtant, vous n’avez peut-être pas fait le nécessaire sur votre ordinateur pour éviter le piratage de données. Un virus ou un simple logiciel espion peut vous gâcher la vie : en quelques minutes seulement, vos données personnelles ne seront plus protégées !

Ce conseil vaut pour les ordinateurs personnels ainsi que ceux que vous utilisez au travail : le vol de données en entreprise est très courant, ces dernières pouvant être très sensibles.

Nous vous conseillons donc de prendre le temps de bien paramétrer votre ordinateur, mais aussi d’installer un anti-virus performant !

Sécuriser son ordinateur pour surfer sur Internet en toute tranquillité

Un ordinateur protégé est un gage de sécurité pour votre vie privée, mais pas seulement. En effet, un pc infesté par des virus et des logiciels espions n’est pas agréable à utiliser : il est lent, des publicités s’affichent de façon intempestive, etc. Si vous voulez éviter cette situation et continuer d’utiliser votre ordinateur en toute tranquillité, prenez les devants et installez un bon anti-virus dans les plus brefs délais après l’achat de votre pc.

Sécuriser son ordinateur est-il suffisant pour éviter les piratages ?

Attention : posséder un anti-virus, même très performant, n’est pas suffisant ! En effet, votre comportement sur Internet a aussi une grande importance :

  • Il existe un risque de phishing sur votre boîte mail : veillez donc à ne pas ouvrir les emails qui vous semblent frauduleux.
  • Attention à vos mots de passe sur Facebook, Twitter ainsi que sur l’ensemble des sites Internet sur lesquels vous vous inscrivez ! Un vol de mot de passe Facebook est si vite arrivé. Il va falloir que vous preniez des précautions et que vous paramétriez avec le plus grand soin vos différents comptes.

Une fois que vous aurez entièrement sécurisé votre ordinateur, vous n’aurez plus rien à craindre des piratages et autres hacks. Si vous voulez continuer à aller sur Internet en toute quiétude tout en protégeant votre vie privée, il est important de ne pas faire l’impasse sur cette étape de sécurisation. En effet, si vous tardez à paramétrer votre ordinateur, vous risquez rapidement de vous retrouver dans une situation très inconfortable : il vous faudra du temps pour vous sortir de cette situation !

Sur le blog de Password Revelator, nous vous apporterons régulièrement des astuces et des conseils qui vous permettront de sécuriser votre ordinateur face aux attaques les plus courantes !

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

45 failles de sécurité corrigées chez Google

Les failles de sécurité de certains sites sont de véritables fléaux pour les internautes. Si les nouveaux systèmes d’exploitation sont toujours autant performants, de progrès sont à faire dans le sens de la protection des données car le piratage s’intensifie. Face à des techniques de plus en plus éprouvées, il est très facile d’entrer sur l’ordinateur d’un internaute en utilisant un certain nombre de techniques différentes.

La prise de conscience avec l’affaire Google

Connu pour être un des systèmes les plus utilisés par les internautes, la révélation de 45 failles de sécurité a remis en question tout le système. Si un grand groupe tel que celui-ci n’est pas en mesure de garantir une protection totale à ses utilisateurs, chacun est alors en droit de se demander si Internet n’est pas devenu trop dangereux pour s’en servir au quotidien. Les outils de contrôle personnels tels que les anti-virus et programmes malveillants ou scans de l’ordinateur ne permettent pas toujours de de détecter un souci.

Google Chrome n’a pas eu à subir des failles trop importantes mais le fait que ces risques aient été rapportés par des particuliers montre bien qu’avec un peu de connaissances en informatique, il est possible de dépasser les mesures prises par les différents sites. Si ces anomalies vont être corrigées, rien n’indique que d’autres ne soient découvertes à l’avenir. La bataille est loin d’être gagnée pour garantir une totale confiance en ses outils informatiques.

Un transfert de données entre sites

Une des failles les plus importantes actuellement est le fait que des données puissent se retrouver directement sur un autre car la liaison entre tous ceux qui sont utilisés par le même interne reste ouverte. Il est d’ailleurs étonnant de remarquer que lors d’une simple participation à un jeu concours, quel que doit le site concerné, toutes les données présentes sur Google Chrome sont immédiatement affichées. Si cela peut paraître pratique de prime abord, il s’agit d’un véritable danger sur la toile.

Dans ces conditions, il sera légitime de se demander ce qu’il en est des autres données comme les références bancaires qui peuvent tout aussi bien être piratées par un moyen tout aussi simple qu’un simple jeu ou l’annonce d’un gain particulier qui requiert simplement un paiement des frais de livraison. Il n’est pas rare que les références du moyen de paiement s’affichent d’elles-mêmes comme avec Paypal ou les modes de règlement directement en ligne du même type.

Le spectre du push inquiète au plus haut niveau

Le push est un mode de fonctionnement qui séduit une fois de plus les utilisateurs de smartphones car il leur suffit de s’abonner à un service pour ensuite recevoir automatiquement les informations de toutes les actions réalisées. Le projet d’utiliser cette méthode pour Internet représente un très haut risque car les serveurs qui fonctionnent de cette façon informent sur des données concernant l’ensemble des utilisateurs qui utilisent le même service. Il sera très facile pour un pirate de s’introduire dans chacun de ces systèmes pour récupérer les informations qui leur permettent d’entrer dans les comptes des internautes ciblés.

Pouvoir lutter contre le développement du hackage des données dans de telles circonstances va s’avérer très difficile voire impossible. Les professionnels de la sécurité en ligne et les créateurs de systèmes de protection tiennent à attirer l’attention sur le fait que l’évolution Internet ne semble tenir compte que de l’amélioration du mode de fonctionnement afin de s’avérer plus pratique. Cette recherche perpétuelle de réponse parfaite aux attentes des internautes les place pourtant de plus en plus dans une situation de danger par rapport aux risques présents en permanence sur la toile.

Source illustration : Flickr.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

La fameuse question secrète à l’inscription

Pour se souvenir d’un mot de passe ou y avoir de nouveau accès, certains sites proposent d’enregistrer une à plusieurs questions secrètes. En les enregistrant en même temps que le mot de passe, elles vont permettre de s’identifier auprès du site en question. En renseignant la bonne réponse, le mot de passe sera de nouveau envoyé dans la boîte mail.

4904217654_2767e889e0

Des questions secrètes très communes

Déjà proposées par le site correspondant, les questions tournent autour du nom de jeune fille ou du lieu de naissance d’un des parents ou encore du nom de son animal de compagnie. Si chacune de ces questions est très facile à répondre pour l’utilisateur du compte, fournir ce type d’informations est une activité dangereuse car elles donnent directement des informations personnelles capitales aux pirates qui vont pouvoir s’en servir pour en apprendre davantage sur la cible en question. En récupérant ces informations, il sera possible de recevoir le mot de passe de la personne en question et d’avoir accès à tous ses comptes.

Le hacking peut même aller plus loin car en récoltant plusieurs données, il sera possible de remonter jusqu’aux différents éléments de l’identité de la personne et se faire passer pour elle auprès de nombreux sites. La question secrète qui est censée protéger le mot de passe est un outil très intéressant à condition de l’utiliser judicieusement. Il est vivement déconseillé de noter des réponses qui pourraient mettre en danger tout le système de protection des comptes de messagerie mais aussi des sites de moyens de paiement en ligne qui proposent souvent ce type de système.

813966437_11c28ee414_b

Utiliser les questions secrètes de façon judicieuse

Représentant un moyen intéressant de sécuriser son mot de passe, il faudra utiliser ces outils en utilisant une réponse complètement inattendue. Utiliser des noms de marques, inventer des codes qui ont une signification uniquement personnelle sont de très bons moyens de lutter contre le hacking car le pirate pourra tenter de répondre à cette question en utilisant les informations personnelles qu’il pense juste mais n’aura aucun moyen d’arriver à ses fins puisque la réponse correspondra à un mot qui n’a de sens que pour l’utilisateur en question. Jouer sur l’originalité ou sur des combinaisons complexes sera une façon intelligente de procéder.

Si un mot de passe est oublié, le site correspondant va immédiatement poser la question secrète choisie et il suffira de donner sa version personnalisée pour pouvoir retrouver son mot de passe en toute sécurité. En utilisant un moyen moins traditionnel de se servir de cet outil, la protection du mot de passe sera optimale, ce qui correspond aux attentes de chacun. Utiliser des mots qui ont une signification personnelle car ils renvoient à un évènement en particulier ou à une personne sera la meilleure formule à adopter pour répondre à cette question secrète lors de l’inscription sur différents sites. Grâce à cette nouvelle attitude, l’utilisation de ses mots de passe se fera de façon beaucoup plus sécurisée et surtout en toute tranquillité.

Crédits photo d’illustration : Flickr /  https://www.flickr.com/photos/eleaf/2536358399/

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe

Est-il possible de pirater les voitures sans clés ?

Nous vivons dans l’ère de l’électronique. Il y en a partout, non seulement parce que nous sommes presque tous équipés d’ordinateurs personnels, de téléphones ou de tablettes, mais également parce que d’autres objets du quotidien en contiennent. Et notamment les véhicules.

Les enjeux des nouvelles voitures

Si les constructeurs ne sont pas peu fiers de leurs voitures connectées, grâce à toute l’électronique embarquée, ils n’ont pas su mesurer les risques qu’ils peuvent faire encourir aux utilisateurs. En effet, il existe des failles dans les systèmes d’exploitation de ces véritables ordinateurs roulants. Et, comme ceux qui écrivent les programmes ne s’imaginent pas qu’ils seront piratés, personne ne sécurise véritablement les voitures.

Les soucis liés au piratage des voitures

Pourtant, l’actualité récente nous a montré qu’il était bien plus facile qu’on ne le pense de pirater une voiture, sans pour autant avoir besoin de clés. Ce qui est un plus pour les voleurs, car la voiture ne souffre dans ce cas d’aucun vandalisme. La revente se fait donc plus vite, et plus chère. Aux Etats-Unis, c’est un gang auteur de plus de 150 vols de véhicules de luxe (pour plus de 4 millions d’Euros) qui a fini par se faire arrêter.

Mais il n’en reste pas moins que le procédé est assez simple.

Considérant désormais la voiture comme un mini-réseau, la seule difficulté revient à intégrer le réseau en question. Une fois dedans, on en fait ce que l’on en veut. Les méthodes se ressemblent donc toutes de près ou de loin.

Le procédé

D’abord, on bloque le système de fermeture centralisée des portes. Et cela peut se faire avec un simple téléphone portable. Ensuite, une fois la voiture ouverte, les experts mettent moins de trois minutes, via la prise OBD (celle qui sert aux mécaniciens pour effectuer le diagnostique complet de votre voiture lorsque vous allez faire votre entretien) pour pénétrer le réseau.

A partir de là, deux options se dessinent. Soit, la voiture est volée dans la foulée, soit un spyware est inséré dans l’ordinateur de bord. Ainsi, les pirates repèrent les trajets du véhicule et attendent le meilleur moment pour venir la dérober.

Prendre contrôle du véhicule

L’appareil servant à se connecter au véhicule se trouve facilement sur internet, et il est tout à fait légal d’en avoir un à la maison. Mais certains chercheurs sont allés plus loin. Ils ont montré que l’ont pouvait contrôler une voiture à distance, à l’aide d’un simple PC. A l’aide d’un boîtier pas plus grand qu’un smartphone dissimulé dans la voiture, les malfaiteurs attendent le bon moment et prennent le contrôle du véhicule. Ils peuvent ainsi agir sur les freins, l’accélérateur, les phares, etc.

Les deniers développements de ce type d’affaire fait froid dans le dos, car il devient désormais très simple de faire subir à une personne que l’on n’aime pas, les pires supplices.

Que votre voiture nécessite une clef pour démarrer, ou qu’il s’agisse d’un véhicule sans clé (c’est-à-dire avec une puce connecté, que vous portez dans votre poche ou dans votre sac), le problème est le même.

A compter du moment où la voiture fait la part belle à l’électronique et à la connexion internet, elle est piatable… et facilement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe