Quelques astuces pour améliorer sa sécurité sur le télétravail

Le télétravail aujourd’hui est devenu une mode.

Cependant il faudrait l’exercer en toute sécurité et efficacement. Alors voici pour vous quelques conseils pour maximiser les effets positifs de votre travail à distance.

1- Définissez clairement vos priorités

Le télétravail n’est pas quelque chose qui avait été au préalable défini pour beaucoup de personnes. Et c’est nouveau pour d’autres. c’est pour cette raison qu’il faut définir quelles sont les priorités et quels sont les services qui doivent continuer à tourner mais en télétravail. De la sorte, vous pourrez facilement affecter les ressources nécessaire pour avoir seulement une bonne visibilité du travail, mais aussi assurer une certaine sécurité de vos flux de données. Guannan Lu, un analyste de la structure de conseil Forrester, conseille « de mettre de côté le budget informatique nécessaire pour s’assurer que l’infrastructure centrale de votre organisation est prête à faire face au passage au travail à distance. ». Par ailleurs, il suggère ceci : « Assurez-vous que vous suivez et optimisez les dépenses liées au Cloud au quotidien ».

2- Mettre le paquet au niveau de la sécurité informatique

En ce qui concerne la cybersécurité, aucune concession n’est permise. Peu importe l’organisation et le contexte, les ressources  doivent être affectées le plus correctement possible à la cybersécurité. En effet les Pirates informatiques sont à l’affût, et attendent la moindre erreur de votre part. D’abord sur le plan financier et sur le plan matériel, l’entreprise doit faire en sorte de disposer de tous les éléments nécessaires pour construire une infrastructure le plus sécuritaire possible. Deuxièmement, l’inquiétude devra le plus souvent être dirigée au niveau du suivi. En effet, les responsables de la sécurité informatique doivent s’assurer que les employés respectent non seulement les normes de sécurité, et cela même en télétravail. Mais ils doivent aussi vérifier que ces derniers remplissent  toujours les conditions nécessaires pour le respect strict des protocoles définis. « Et pour une sécurité plus stricte, vous pouvez avoir besoin de solutions d’accès au réseau Zero Trust qui donnent un accès moins privilégié aux applications », soulignent les analystes de la société de conseil Forrester.

3- Fournir les meilleurs outils pour le travail à distance

Ils est clair que le problème actuellement est de trouver un ensemble de moyens pour assurer la collaboration à distance. . « Les DSI peuvent se sentir sous pression pour accélérer la transformation numérique », relève a juste titre le cabinet Forrester. Cependant, il ne faut pas se limiter simplement qu’à trouver des moyens. Il faut trouver les meilleurs possible. En effet, s’il existe plusieurs outils permettant de collaborer à distance, il n’en demeure pas moins que tout ces outils ne sont pas efficaces. Du moins comme il faut dans certaines circonstances. Selon les analyses de Forrester, les outils de base pour assurer une très bonne collaboration à distance sont les téléphones, les outils de partage de fichiers, les services de messagerie et de vidéoconférence. Mais ne prenez pas n’importe quel outils dans votre sélection.

4- Ne surestimer pas votre équipe

En effet, il faut marquer le faire que tout le monde ne connaît pas de base. Les Outils qui semblent les plus facile à utiliser ne le sont pas pour tout le monde. Par conséquent, Les responsables le système d’informations bon s’assurer que la majorité de leur personnel maîtrise les bases avant d’initier un quelconque protocole. Forrester met en évidence le cas de la Chine ou des employés se sont trouvés à utiliser des outils de collaboration à distance pour la toute première fois : « ils ont supposé que ce serait comme utiliser FaceTime (…) mais ils ont rencontré un certain nombre de problèmes, notamment l’interopérabilité des appareils, de mauvaises expériences de partage de bureau et des difficultés à ajuster les appareils audios ».

5- Aucune question ne doit rester sans réponse

La communication doit être la base lorsque le télétravail démarre. Chaque individu impliqué dans cette équipe doit avoir un point d’attache où il sait qu’il pourra s’informer en temps réel. Plus longtemps on reste dans le doute, plus les chances de commettre des erreurs augmentent. C’est pour cette raison qu’il faut faire beaucoup attention et surtout ne pas laisser des points d’ombre le plus possible.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage