Des fournisseurs de contenus audiovisuels illégaux arrêtés aux Etats-Unis

Il y a quelques temps, la police Américaine a mis la main sur les responsables de deux sites illégaux fournissant des contenus audiovisuels.

Ces sites web prennent l’apparence de site légaux qui fonctionnaient sur base d’abonnement. Plus de 8 personnes ont été mises aux arrêts âgée de 36 à 61 ans et seront probablement inculpés pour piratage informatique.

Cet article va aussi vous intéresser : Ces stars qui se font pirater leurs comptes

Nos pirates ont réussi à développer et le mettre à la disposition de consommateur des plateformes qui sont devenus avec le temps des sites très prisés en matière de streaming illégal dans le pays de l’Oncle Sam. On les a surnommé les Netflix du piratage.

Le premier site du nom de Jetflicks a vu le jour en 2009. Il compile un ensemble de productions cinématographiques dont des long-métrages et des séries télévisées. Le second site dénommé iStreamItAll l, a quand lui été créé en 2014 par quelques membres de Jetflicks ayant quitté la production du premier. Ils ont réussi à se fait passer pour des sites légaux tant leur organisation était bien faite. Ils présentaient l’image d’un service SVOD classique. Pour avoir accès aux contenus, il fallait souscrire un abonnement dont le tarif on variait selon les avantages voulus.

Il faut noter que ces sites illégaux de streaming, ont diffusé, plus de contenu que Amazon Prime où encore Netflix. « Les deux services offraient plus d’émissions et de films que les services de streaming légaux tels que Netflix, Hulu et Amazon Prime Video » confère l’acte d’accusation des inculpés.

C’est en tout plus de 11 000 films, 4 000 séries et 120 000 épisodes. Un contenu énorme !

Les abonnements étaient d’environ 15 à 20 dollars le mois, relativement cher pour des sites illégaux, cependant, nos pirates informatiques ont réussi à avoir des dizaines de milliers de clients à travers les États-Unis. C’est qui vous permet d’avoir une idée des revenus qu’ils ont pu engranger.

Pour l’heure il est assez difficile de déterminer le nombre de clients qui se rendaient bien compte qu’il était sur un site illégal et lesquels ne s’en sont jamais rendu compte jusqu’à la fin.

À la question de savoir comment c’est site ont pu fonctionner depuis tout ce temps sans attirer l’attention, il nous a été notifié par le département de la justice que « Jetflicks aurait obtenu des programmes de télévision contrefaisants de sites Web pirates du monde entier à l’aide de divers scripts informatiques automatisés, fournissant souvent des épisodes aux abonnés le lendemain des émissions initialement diffusées à la télévision (…) auraient utilisé un code informatique sophistiqué pour parcourir les sites pirates mondiaux à la recherche de nouveaux contenus illégaux pour télécharger, traiter et stocker les émissions, puis rendre ces épisodes disponibles sur des serveurs aux États-Unis et au Canada aux abonnés Jetflicks ». En clair, c’est site internet illégaux avec de très compétents informaticiens à leur service.

Les 8 personnes qui ont été arrêtées selon l’acte d’accusation pour atteinte au droit d’auteur et fraude ‘informatique.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage