La liste du géant Américain pour la sécurité de sa boutique d’application Google Play Store

Google pour assurer une sécurité optimale de sa boutique d’applications, a conclu un partenariat avec plusieurs entreprises spécialisées dans la sécurité informatique.

On peut citer parmi elles notamment ESET, Lookout et Zimperium. cela démontre clairement que Google à lui seul n’est pas en mesure de protéger les milliers d’applications qu’il héberge sur le Play Store. Mais cela montre aussi dans un autre sens la volonté du géant américain de ne pas se laisser prendre par surprise.

Cet article va aussi vous intéresser : Les applications sur Google Play Store commence à s’infecter de porno et de programmes malveillants

Cependant plusieurs médias ne se gênent pas pour critiquer la firme de mountain view, le décrivant comme étant impuissant et incapable. cependant la firme américaine n’en démord pas et continue de compter sur ses partenaires en matière de sécurité informatique pour l’aider à continuer la sécurisation sa plate-forme. D’où la mise en place de l’initiative de « App Defense Alliance », qui réunit Google – Zimperium – ESET – Lookout, dont le but est de former le bouclier de défense du PlayStore contre les programmes malveillants ou les logiciels à objectifs illégaux.

On sait que dans les débuts Google s’occupait tout seul de protéger sa plate-forme avec son outils Play Protect qui se chargeait d’analyser chaque jour, plusieurs applications qui étaient hébergée, pour s’assurer qu’aucune d’entre elles ne fonctionnent de façon anormale. On Comptabilise environ 50 milliards d’applications scanner par jour, ce qui est un chiffre énorme pour un seul programme de sécurité. ce qui explique notamment les raisons pour lesquelles, il arrive des fois que des programmes malveillants arrivent à s’échapper des mailles du filet. Et à ce sujet les exemples sont légions. en effet presque chaque année on découvre sur le Play Store de Google des centaines d’applications voire plusieurs centaines être infectées où en voie d’infection par un programme malveillant.

De 2016 à 2019 en passant par 2017 et 2018, plusieurs fois, il était détecté des cas d’applications infectées sur la plateforme de Google, ce qui a obligé l’entreprise américaine à intervenir après coup pour essayer de faire le ménage sur dans sa boutique. On sait que les exemples sont assez nombreux et que tout ceci doit motiver et empressé Google à revoir sa politique de lutte contre les logiciels malveillants. et sans essayer d’extrapoler l’enjeu, cette lutte est véritablement de taille. en effet, en se limitant simplement aux chiffres officiels, on sait que Android est un système d’exploitation existant sur environ 2,5 milliards de smartphone à travers le monde. sans oublier les autres technologies qui se fonde sur ce système de base tel que des montres connectées, des voitures connectées, des tablettes et même des téléviseurs. on se rend bien compte que Google à lui tout seul n’est pas de taille pour assurer la sécurité de tous cet écosystème qui s’étend de plus en plus.

C’est alors que l’on voit, l’importance de l’intervention d’être un partenaire de Google dans le domaine de la sécurité. Le but de Google à travers ce partenariat n’est plus simplement de lutter contre les programmes malveillants, mais tout simplement, les empêcher de franchir la limite de sa boutique d’application. « Le partage des connaissances et la collaboration de l’industrie sont des aspects importants pour protéger le monde contre les attaques », souligne Google tentant d’expliquer sa nouvelle stratégie : « nous savons qu’il y en a d’autres qui font du bon travail pour trouver et protéger contre les attaques. (…) Nous croyons que travailler ensemble est la meilleure façon de devancer les tiers malveillants. L’union fait la force. ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage